Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Aliens
Théâtre L'Etoile du Nord  (Paris)  avril 2017

Comédie dramatique de Annie Baker, mise en scène de Benjamin Guyot, avec Eric Antoine, Antoine Cordier et Alexandre Pallu.

Dans l'arrière-cour du "Green Sheep", il y a trois chaises en plastique et des poubelles. C'est là que Jasper (Alexandre Pallu) et KJ (Eric Antoine), deux trentenaires, ont établi leur quartier général. Evan (Antoine Cordier), l'étudiant qui travaille dans le café et qui vient jeter des sacs dans les containers à poubelle, vient les écouter.

Ce sont les descendants des "clochards célestes" de Kerouac, les jamais partis à Big Sur, connaissant Henry Miller et certainement Ginsberg aussi, mais dont la culture "beatnik" s'est enrichie des héros des années soixante-dix, avec en tête Charles Bukowski, le "gros dégueulasse", le poète éthylique qui inspire Jasper.

Ce trio, dont le paradis est proche des détritus, est pourtant bien dans ce nouveau siècle. Pas de révolte sociale, pas de point de vue sur le monde, juste une extrême difficulté à en vivre et la certitude qu'ils ne se sauveront que par l'art.

Le théâtre d'Annie Baker, 35 ans, et déjà quelques pièces, dont "Cercle Miroir Transformation" (2009) qui a été jouée en 2015 à Avignon, est modeste et d'une grande empathie avec des personnages qui essaient de dire leur vérité intérieure, n'en ont pas forcément la force ni la capacité, mais qui, ensemble, y parviennent presque.

Pas à proprement parler des "freaks" ni des hippies attardés, ils sont de notre temps, un temps difficile à définir quand on n'a pas ou plus d'idéologie et qu'on prend pour exemple de représentation du monde des nihilistes fantasques, fussent-ils "géniaux" comme Bukowski.

La belle traduction de Ronan Mansec a l'intelligence d'aller jusqu'à trouver des versions françaises aux bouts de chansons que KJ balbutient. Le texte d'Annie Baker n'est ainsi pas "exotique", mais prend valeur universelle. Cette arrière-cour pourrait être celle d'un bistro français et ces deux perdus, qui transmettent finalement beaucoup de choses à ce petit gars, des refusés de toutes les sociétés occidentales.

En ne voulant pas faire "Amérique", Benjamin Guyot donne toute la mesure du talent d'Annie Baker.

On a vu beaucoup de textes comme le sien, qu'on pourrait qualifier de post-Sam Shepard, mais "Les Aliens" est une œuvre qui n'a rien d'anecdotique. Quand Evan prend la guitare de KJ pour reprendre, cette fois-ci non traduite, "Si j'avais un marteau" de Pete Seeger, tout le poids, toute la distance entre l'époque contestataire de sa création et la nôtre se perçoit dans la belle version adoucie qu'il en donne.

Annie Baker ne pratique pas le non-dit. Au contraire, elle inscrit dans les mots de ces personnages le discours d'aujourd'hui, à charge pour le spectateur de le ressentir pour le reformuler.

Superbement interprété, subtilement proposé, "Les Aliens" d'Annie Baker est une découverte qu'il ne faut pas manquer. On espère que Benjamin Guyot continuera à explorer cette dramaturge prometteuse dont on n'oubliera désormais plus le nom.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=