Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Affranchie
Marco Danieli  avril 2017

Réalisé par Marco Danieli. Italie/France. Drame. 1h41 (Sortie le 19 avril 2017). Avec Sara Serraiocco, Michele Riondino, Marco Leonardi, Stefania Montorsi, Pippo Delbono, Lucia Mascino, Martina Cerroni et Giorgio Careccia.

Reconnus comme religion aux États-Unis et considérés comme secte par la plupart des pays européens, Les Témoins de Jéhovah n'avaient jusqu'à présent quasiment jamais inspirés des cinéastes.

C'est donc fait avec "L'Affranchie" de Marco Danieli, documentariste qui signe ici son premier long-métrage de fiction.

Giula est une jeune fille apparemment "normale" : elle vit dans une famille unie, réussit mieux que bien au lycée et cache sa beauté sous des vêtements amples et sans goût. Car Giula appartient aux Témoins de Jéhovah, et en bon adepte, elle va prêcher la bonne parole de porte en porte.

Très convaincue et très influencée par sa famille et tous ses proches qui appartiennent aussi aux Témoins de Jéhovah, elle paraît pourtant mal à l'aise, mal dans sa peau. Sans doute est-elle prête à douter. Mais, malgré sa prof de maths qui lui prédit de brillantes études, elle doit accepter un boulot sans intérêt dans une entreprise appartenant aux Témoins de Jéhovah.

"L'Affranchie" de Marco Danieli décrit comment un groupe, a fortiori à caractère religieux, pèse sur ses membres, les imprègne et les empêche de sortir du cadre dans lequel il les enferme.

Giula devra passer par l'amour de Libero, un autre "affranchi", mais cette fois au sens que Martin Scorsese lui donne dans ses films de gangster, pour s'en sortir. Et encore, on devrait mettre de gros guillemets au verbe "s'en sortir" tant est vraiment douloureux le sort du membre qui a voulu s'extraire de ce genre de communauté fermée.

L'histoire forte qu'elle vit avec Libero va être une véritable passion humaine et pas une obsession divine. Elle aura les vertus d'une cure qui la conduira jusqu'à la transgression, puisqu'elle reprendra ses habits de Témoin de Jéhovah à des fins peu orthodoxes.

Le personnage presque christique de Libero est peut-être un peu trop tragique pour être réaliste et son sacrifice pour que Giula parte vers une nouvelle vie un peu trop cliché.

Pour certains, "L'Affranchie" de Marco Danieli rappellera ces films de bonne facture propices à un "Dossier de l'écran" d'antan, c'est-à-dire parfait pour illustrer un "sujet de société". Il vaut cependant plus que ça, notamment grâce aux deux jeunes interprètes de Libero (Michele Riondino) et de Giula (Sarra Serraiocco). Celle-ci, présente quasi constamment à l'écran, porte le film et contribue largement à sa réussite.

On signalera aussi, comme une évidence, la présence inquiétante de Pippo Delbono dans le rôle d'un des dirigeants des Témoins de Jéhovah qui vient signifier à Giula son "excommunication".

Sans être une charge outrancière contre une forme de sectarisme, "L'Affranchie" de Marco Danieli décrit surtout très bien le moment où le sentiment rassurant d'appartenance vacille et qu'il laisse place au désarroi de l'homme libre, condamné à penser par lui-même et à aimer selon ses goûts.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 28 février 2021 : Vaccin contre la morosité

Pas encore de vaccin, pas encore d'espoir de voir réouvrir les lieux culturels mais toujours notre sélection pour agiter vos sens et continuer de soutenir les artistes qui en ont bien besoin. Et n'oubliez pas, tous les jours un programme différent sur la TV de Froggy's Delight.

Du côté de la musique :

"Bareback" de Acquin
"Tu m'apprends" de Andréel
"Let my people go" de Archie Shepp & Jason Moran
"Roden crater / Basquiat's black kingdom / Laurel canyon" de Arman Méliès
"Monument ordinaire" de Mansfield TYA
"Glowing in the dark" de Django Django
"My shits" de Dye Crap
"Medicine at midnight" de Foo Fighters
"In a silent way" le mix #14 de cette saison 2 de Listen In Bed
"Alors quoi" de Meril Wubslin
"Old western star" de Nico Chona & the Freshtones
et toujours :
"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Fanny et Alexandre" d'Ingmar Bergman
"La Fuite !" de Mikhaïl Boulgakov
"King Kong Théorie" de Virginie Despentes
"Les Topor #2 - Prix de l'inattendu" au Théâtre du Rond-Point
"Chantons, faisons tapage" de Thomas Jolly et Laurent Campellone
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"J'aime beaucop ce que vous faîtes" de Carole Greep
"Bonne année à toi même" de Pauline Daumale
"Chers" de Kaori Ito

Expositions :

en virtuel :
"Léon Spilliaert - Lumière et solitude" au Musée d'Orsay
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des Impessionnismes à Giverny
"Figure d'artiste" au Musée du Louvre
"Matisse - Comme un roman" au Centre Pompidou
"Le dessin sans réserve" au Musée des Arts Décoratifs
"Jardins d'Orient - De l'Alhambra au Taj Mahal' à l'Institut du Monde Arabe
"Ivan Navarro - Planetarium" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home :
"A la recherche de Vivian Maier" de Charlie Siskel et John Maloof
"L'Amant d'un jour" de Philippe Garrel
"Les Brigades du Tigre" de Jérôme Cornuau
"There will be blood" de Paul Thomas Anderson
"Beyond the Sea" de Kevin Spacey
"Mishima, une vie en quatre chapitres" de Paul Schrader

Lecture avec :

"Diamants" de Vincent Tassy
"88" de Pierre Rehov
"Blanc autour" de Wilfrid Lupano & Stéphane Fert
"Dictionnaire des mafias et du crime organisé" de Philippe di Folco
"Le rapport Brazza" de Vincent Bailly & Tristan Thil
"Les amants d'Hérouville - un histoire vraie" de Romain Ronzeau, Thomas Cadène & Yann le Quellec
"Monstres anglais" de James Scudamore
"Vers le soleil" de Julien Sandrel
et toujours :
"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=