Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Mouette
Théâtre Le Ranelagh  (Paris)  avril 2017

Comédie dramatique de Anton Tchekhov, mise en scène de Isabelle Hurtin, avec Bruno Bisaro, Jean-François Chatillon, Kevin Chemla, Thomas Cousseau, Frédéric Cuif, Lionel Erpelding, Marjorie Hertzog, Isabelle Hurtin, Léonor Ilitch, Fanny Jouffroy, Mathieu Saccucci et Didier Savegrain.

Cette année, les "Mouettes" se succèdent. Après celle de Thibault Perrenoud, traduisant en français une version anglaise de Tchekhov, Isabelle Hurtin a préféré revenir à une vision plus classique, en reprenant le texte traduit par Antoine Vitez.

La démarche, cette fois, n'est pas d'aller vers une relecture du chef d'oeuvre de Tchekhov, au risque de le dénaturer et de le simplifier, mais d'en restituer la complexité et surtout d'essayer de lui être fidèle.

On aura donc une "Mouette" avec tous ses personnages et toutes ses situations. Si cette volonté de respecter le texte du dramaturge russe est louable, elle conduit paradoxalement Isabelle Hurtin à travailler pour un public qui connaît déjà bien l'oeuvre de Tchekhov. Car cette intégrale dense est jouée sur les chapeaux de roue en voulant éviter trop de didactisme. Pas sûr, alors, que le spectateur connaissant mal Tchekhov puisse tout assimiler.

D'autant qu'en ne voulant pas appuyer sur les conflits entre Arkadina (Isabelle Hurtin), la comédienne célèbre, et Treplev (Mathieu Saccucci), son fils, dramaturge en devenir et profondément opposé à Trigorine (Thomas Cousseau), l'homme avec qui elle vit, cette version finit par les rendre trop elliptiques.

Pareillement, on ne perçoit pas tout le tragique du personnage de Nina (Léonor Ilitch), jeune fille qu'on découvre possédée par l'envie d'être actrice et qui va, sous l'influence de Trigorine, franchir le pas.

Au contraire, on a l'impression,quand on la revoit à la fin de la pièce, qu'elle reste une éternelle jeune fille, celle qu'on découvre d'abord de blanc vêtu, comme une vierge ingénue. Elle paraît presque indifférente au mauvais sort qui l'a frappé, qui lui a fait perdre un enfant et qui n'a pas fait d'elle une comédienne heureuse et accomplie dans son art.

Pourtant, le dispositif scénographique conçu par Jean-Marc Hennaut et Jean-Pierre Lescot est inventif. La manière d'introduire du théâtre dans le théâtre cherche à être original et est plutôt réussi. Reste que là aussi la représentation de la pièce de Treplev n'apparaît pas comme un cri viscéral lancé contre tout ce que représente d'insupportable le théâtre dominant de Trigorine.

Finalement, le travail d'Isabelle Hutin souffre de ne pas choisir son camp. "La Mouette" est-elle une comédie grinçante sur l'art ou une tragédie sur l'impossible survie des cœurs purs, ceux qui ne font pas les concessions nécessaires pour trouver une réelle place dans la société ?

C'est dommage car cette "Mouette" rassemble une distribution cohérente et possède assez de qualité de mise en scène pour convaincre sans restriction.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=