Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Journée d'une rêveuse (et autre moments...)
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  mai 2017

Monologue tragi-comique de Copi interprété par Marilú Marini dans une mise en scène de Pierre Maillet.

Pierre Maillet, comédien et metteur en scène qui a déjà travaillé sur des textes de Copi et participé au "Copi, portrait" proposé par Théâtre des Lucioles, et la comédienne Marilú Marini, qui a connu Copi, son compatriote, et interprété plusieurs de ses opus, se retrouvent sur un spectacle conçu comme "une aventure autour de Copi".

Intitulée "La Journée d'une rêveuse (et autres moments...)", elle se présente comme une immersion dans l'univers théâtral sur-réaliste de l'écrivain, auteur dramatique, acteur, dessinateur dynamitant les codes de la bienpensance et figure emblématique du mouvement homosexuel des années 70.

Son oeuvre, inscrite dans l'héritage des anti-mouvements subversifs d'obédience actionniste de la décennie précédente, ressort aux contre-cultures qui éclosent pendant l'apocalypse joyeuse des "Années Palace" qui sont célébrées dans l'exposition "L’esprit français. Contre-cultures 1969-1989" à la Maison Rouge sur l'affiche de laquelle figure Copi, acteur adepte du travestissement, dans le costume d'un des personnages de sa pièce "Frigo".

Ecrite en 1983, "Frigo", dans lequel Copi incarnait également Golgotha, la vieille bonne aux gros sourcils avec un rat, son animal fétiche, qui figurera dans la fameuse publicité "Perrier, c'est fou", reprend le procédé d'une oeuvre de jeunesse "La Journée d'une rêveuse" que Pierre Maillet panache avec un texte autobiographique, "Rio de la Plata"; pour concevoir une partition kaléidoscopique.

Dans celle-ci, par ailleurs instillée de vignettes relatives au personnage emblématique de "La Femme assise", héroïne de la bande dessinée publiée pendant dix ans dans le magazine Le Nouvel Observateur, qui ouvre le spectacle avec une version copienne de la beckettienne Winnie, s'imbriquent donc les questionnements tant sur l'identité argentine que sur l'angoisse ontologique et la peur du vide portés par des personnages métamorphiques et surtout autofictionnels qui constituent le socle dramaturgique de Copi.

Ce spectacle-hommage est dispensé par Marilú Marini, "comédienne-monstre", qui investit et incarne avec une férocité cannibale la rêveuse, femme seule dans sa grande maison avec ses arbres à melons et son jardin de cadavres,

Avec les voix-off de Michael Lonsdale, Marcial di Fonzo Bo pour quelques scènes-dialogues et la collaboration du pianiste Lawrence Leherissey, elle réalise une éblouissante performance d'actrice qui repose sur sa maîtrise de la dramaturgie du corps, de la folie clownesque pour virevolter du rire à l'émotion, et une éblouissante énergie scénique.

De la femme en noir à la reine du music hall, Marilú Marini vampirise un public fasciné par cette traversée copienne de la vie "pour arriver à mourir en même temps que l’on meurt".

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=