Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Suntan
Argyris Papadimitropoulos  mai 2017

Réalisé par Argyris Papadimitropoulos. Grèce/Allemagne. Comédie dramatique. 1h44 (Sortie le 31 mai 2017). Avec Makis Papadimitriou, Elli Tringou, Dimi Hart, Yannis Tsortekis, Hara Kotsali, Maria Kallimani, Milou Van Groesen et Marcus Collen.

Sur l'affiche de "Suntan" d'Argyris Papadimitropoulos, au dessus du titre, est inscrite la formule : "Certains bronzent, d'autres se brûlent"

Elle va rythmer tout le film. Un film ensoleillé, brûlant, torride, qui donnera un avant-goût de vacances à ceux qui choisiront la Grèce, et précisément l'île d'Antiparos, là où Kostis vient d'arriver comme médecin.

Quadragénaire au physique ingrat, solitaire, pas très à l'aise dans la vie, il mène une existence tranquille hors saison soignant les petits bobos des îliens. Mais la tranquillité a une fin : le temps des vacances, le temps où le bronzage ("suntan" en grec) se fait agressif pour la peau.

A l'apathie succède l'excitation des nuits sans fin, des fêtes orgiaques où l'alcool coule à flots et où règne la liberté sexuelle. Kostis, entre deux âges, a le tort de se croire soudain en vacances. Ayant soigné une jeune femme, Anna, qui lui offre un soir sa beauté libre, il s'enfonce peu à peu dans une débauche fatale.

Argyris Papadimitripoulos affirme qu'il a été inspiré par les livres de Michel Houellebecq, et, effectivement, on pourra y voir une adaptation réussie des "Particules élémentaires" ou surtout de "La Possibilité d'une île". Le contraste entre Kostis et Anna est saisissant face à cette ère du vide joyeux, à cette dictature des apparences : l'un se décompose à mesure que l'autre en devient l'image idéal.

Filmé sous toutes les coutures de sa nudité, le corps d'Elli Tringou ensorcellera le spectateur comme il a envoûté Kostis. Dans la lumière vive du jour, le beat bruyant d'une nuit qui n'est qu'un jour artificiel, ce corps l'obsède, et, alors qu'il n'y a aucune perversion du côté de la jeune femme, il s'invente tout seul une relation digne de "L'Ange Bleu".

On peut alors envisager "Suntan" d'Argyris Papadimitropoulos à la fois comme un "thriller érotique" et comme une "métaphore politique" de la Grèce endettée. Alors que certains s'amusent, insouciants, et profitent du soleil, de la mer et du sexe, d'autres s'épuisent à mimer ces plaisirs... et finiront par le payer très très cher.

Evidemment, Anna fréquente un groupe de jeunes touristes étrangers, des hippies argentés, pour qui le petit docteur bedonnant n'est qu'un personnage atypique avant de se transformer en boulet pathétique. Au cours de ses nuits sans sommeil, Kostis retrouve aussi des copains de fac, qui, eux, ont réussi parce qu'ils ont cédé aux sirènes de l'argent facile et vu dans la médecine une opportunité d'enrichissement.

Le voilà donc emblématique de cette Grèce qui s'est laissée embobiner par les beaux parleurs et entraîner par l'Europe vers un modèle économique catastrophique.

Passionnant de bout en bout, "Suntan" de Argyris Papadimitropoulos décrit brillamment l'été à Antiparos. Il est servi par la formidable prestation de Makis Papadimitriou qui fait de Makis un personnage inoubliable.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=