Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Getting Attention - Le Traitement
Théâtre de l'Atalante  (Paris)  mai 2017

Comédies dramatiques de Martin Crimp, mise en scène de Bruno Boulzaguet, avec Isabelle Beucher, Arthur Le Stanc, Pauline Hoarau, Laure Fernandez, Angèle Arnaud, Anne Lise Boubée, Marion Barsacq, Léah Bonaventura, Kim Akriche, Nawoile Saïd, Philomène Cocaud-Degrève, Jeanne Royer, Aurélien Piffaretti, Romain Noury, Louis Pencreach et Jean Dudant.

Depuis plusieurs années, le Théâtre de l'Atalante a constitué La Jeune Troupe de l'Atalante. Composée de jeunes âgés de 17 à 26 ans, elle permet pendant deux ou trois ans à ces passionnés de théâtre, souvent issus des options théâtre au Baccalauréat, de s'initier à l'art théâtral avec des professionnels, pour éventuellement préparer les grands concours des écoles publiques, et cela à un coût bien inférieur aux cours privés.

Troupe amateur, répétant une fois par semaine, La Jeune Troupe de l'Atalante présente à la fin de chaque saison un spectacle réunissant tous les élèves. C'est l'occasion aussi pour le public de découvrir des pièces souvent peu jouées, voire inédites.

Cette année, l'auteur anglais Martin Crimp a été à l'honneur avec deux textes datant des années 1990, "Getting Action" et "Le Traitement" qui sont assez représentatives de son théâtre post-réaliste inscrit dans le réel, mais un réel assez mouvant qui est souvent plus suggéré que suggère que montrer.

Les deux pièces sont ici mises en scène par Bruno Boulzaguet, coordinateur de la Jeune Troupe. Avec peu de moyens et la belle énergie de ses élèves et, en supplément, la contrainte de leur faire tous jouer "quelque chose", il a réussi à restituer la force des textes de Martin Crimp.

"Getting Action" permet une copieuse revue d'effectifs des élèves car la pièce retrace un "drame de l'indifférence" dans un immeuble de la banlieue londonienne, où les uns et les autres parlent du sort tragique de la petite Carole, dont ils n'ont rien vu ou su, ou dont ils n'ont rien voulu voir ou savoir.

Bruno Boulzaguet, comme il le fera aussi dans "Le Traitement", a intégré à l'intrigue un choeur, sans que cela lui nuise, afin de montrer aussi que le chant, sous la houlette de Sylvie Deguy, est comme le jeu, sous celle de Philippe Cotten, au programme de La Jeune Troupe. Le résultat est mieux que positif.

Si "Getting Action" multiplie les saynètes, "Le Traitement" se concentre davantage sur quelques personnages forts même si, dans cette parabole sur le "d'après une histoire vraie" des fictions, donne quelques minutes de jeux à des silhouettes singulières, genre chauffeur(e) de taxi aveugle.

Là encore, comme dans "Getting Action", la réalité mène au drame sans que l'on soit forcément sûr de la vérité de ce réel. Vouloir fictionner le réel paraît pour Crimp une aberration, porteuse des pires choses, notamment quand ce qui est représenté n'a pour but que de faire gagner de l'argent aux uns et aux autres.

Encore une fois, plus qu'à la description récurrente d'un monde sans morale, Martin Crimp s'attaque à l'état fluctuant de la morale d'aujourd'hui, prise en tenailles entre les bons sentiments et l'argent-roi.

En voyant, dans la foulée, "Getting Action" et "Le Traitement" joués par la Jeune Troupe de l'Atalante, on n'a pas le sentiment d'avoir affaire à de jeunes gens inexpérimentés, et surtout pas à des amateurs au sens péjoratif du terme.

Au contraire, Bruno Boulzaguet a mis ses jeunes acteurs dans les meilleures conditions pour que l'on passe une excellente soirée en leur compagnie. Par ailleurs, il fait d'une pierre deux coups en restituant sans contresens l'univers de Martin Crimp et en le montrant dans toute sa singularité.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=