Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Intimité Publique- Gustave Flaubert et Ivan Tourgueniev
La Pépinière Théâtre  (Paris)  juin 2017

Correspondances adapatées par Anne Rotenberg et Gérard Stehr avec Gérard Desarthe et Jacques Weber.

Pendant trois jours, du 9 au 11 juin 2017, La Pépinière Théâtre" propose avec "Intimité publique" ce qu'Anne Rotenberg appelle des "biopics épistolaires".

A partir de correspondances, de lettres, de carnets, de journaux intimes, des "couples" d'écrivains, voire de scientifiques dans le cas de Marie et d'Irène Curie, vont converser. Les textes joués ou lues seront en général des adaptations libres, les lettres étant débarrassées des inévitables "scories" qu'il y a dans toute correspondance.

Dès lors, on a le sentiment d'une espèce de ping-pong intellectuel produisant des échanges très brillants.

La conversation entre Gustave Flaubert et Ivan Tourgueniev en est la meilleure preuve. Enfoncé dans son confortable canapé noir, Jacques Weber savoure sa nouvelle incarnation de Gustave Flaubert. A quelques mètres de lui, sur un tabouret à roulettes, Gérard Desarthe est un Tourgueniev moins impérial, mais tout aussi heureux de côtoyer son grand ami français, qui finira par l'appeler affectueusement "chéri".

L'intérêt du texte adapté par Anne Rotenberg et Gérard Stehr est de laisser la parole à deux écrivains majeurs du 19ème siècle, de les entendre juger leurs pairs, et par exemple avoir plus que des réticences sur l'évolution de leur camarade Emile Zola. Mieux, Flaubert ne cesse de parler de l'avancement de "Bouvard et Pécuchet", ne cesse de se plaindre de cette œuvre colossale qui est en train de le tuer à petit feu.

Ceux qui ont déjà vu Jacques Weber dans "Gustave" noteront combien il est de plus en plus heureux d'être ce géant, cet ogre, de la littérature française. Gustave Flaubert disait "Madame Bovary, c'est moi", Jacques Weber peut le paraphraser en affirmant que "Monsieur Flaubert, c'est moi". Il se délecte vraiment de tous les mots lancés par l'auteur de "L'éducation sentimentale".

Face à lui, Gérard Desarthe profite de ce mimétisme entre l'acteur et l'auteur pour lui aussi s'imprégner de l'écrivain russe vivant à Bougival. Cerise sur le gâteau, cette correspondance produit de vrais beaux moments d'émotion, comme celui où Flaubert raconte l'enterrement de George Sand ou celui où Tourgueniev fait connaître Tolstoï à Gustave.

L'avis de Flaubert sur "Guerre et Paix" est d'une splendide intelligence. Pas question d'ego pour Gustave et Ivan quand ils découvrent un écrivain peut-être plus "grand" qu'eux. En amoureux d'absolu littéraire, on les sent heureux d'avoir partagé la découverte d'un nouveau maître du genre.

Littérairement, le texte des échanges choisis entre Tourgueniev et Flaubert est d'une très grande qualité. Les deux acteurs en profitent, visiblement heureux d'être ensemble pour lire quelque chose d'un tel niveau. Ils font partager leur bonheur à un public qui n'en attendait peut-être pas autant et qui devrait, séance tenante, se plonger dans la correspondance des deux compères.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=