Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ava
Léa Mysius  juin 2017

Réalisé par Léa Mysius. France. Comédie dramatique. 1h45 (Sortie le 21 juin 2017). Avec Noée Abita, Laure Calamy, Juan Cano, Tamara Cano, Daouda Diakhate, Baptiste Archimbaud, Franck Beckmann, Ismael Capelot et Valentine Cadic.

Rares sont les films qui s'ouvrent sur un plan aussi beau, digne d'une photo de Martin Parr, plan qui se poursuit par une séquence presque irréelle, elle aussi saisissante de beauté et d'étrangeté.

D'une plage multicolore aux mille personnages surgit un chien noir qui se faufile entre les plagistes pour rejoindre une jeune fille allongée et endormie, qui se révèlera être Ava, et tout le film trouve d'emblée ce qui va être son climat entre ombre et lumière.

Tourné en 35 millimètres, "Ava" de Léa Mysius est un film têtu, un film de parti-pris esthétiques et scénariques. On pourra le trouver maniéré dans sa forme, chantourné dans son fond, n'empêche qu'il a une personnalité rare pour un film français, issu d'une élève de la Fémis de surcroît, co-scénariste du dernier Desplechin pour ne rien arranger...

Ava, c'est le prénom d'une adolescente de 13 ans qui vit avec sa mère et sa toute petite sœur, une mère qui a presque quarante en est encore à tomber amoureuse du premier venu. Récit d'un été particulier, parce que Léa Mysius et son co-scénariste chef op, Paul Guilhaume, lui ont collé un destin terrible : Léa perd progressivement la vue, ne voit absolument plus quand il n'y a plus de lumière...

Dès lors, son comportement erratique d'ado prend une toute autre dimension avec la rencontre d'un jeune et ténébreux gitan, Juan,le "maître" du chien noir. Dès lors, le film lui-même partira dans tous les sens jusqu'à pratiquer le "split screen", jusqu'à passer par l'inévitable case "gens du voyage", ou à s'attarder sur un cheval perdu sur une route déserte, réminiscence peut-être de "L'enfance d'Ivan" de Tarkovski.

Jouant avec les codes, "Ava" de Léa Mysius se rappelle des "Amants de la nuit" de Nicholas Ray, mais les situe en pleine lumière pour réaffirmer qu'une adolescence sans révolte n'est que ruine de l'âme.

Extrêmement bien photographié par Paul Guilhaume, le film bénéficie aussi d'une bande-son solidement charpentée, entre thèmes qui rappellent "la blaxploitation" et surtout la présence lancinante du sublime "Sabali" d'Amadou et Mariam.

Mais c'est évidemment le casting qui emporte d'abord la conviction avec une Laure Calamy inévitable, irremplaçable et qui donne généreusement la réplique à sa jeune partenaire, Noée Abita, un joyau brut de décoffrage dont on ignore le devenir, mais dont on n'oubliera pas la belle sauvagerie qu'elle donne à son interprétation d'Ava.

Vanter un film, c'est prendre forcément un risque. "Ava" de Léa Mysius n'est peut-être qu'un "truc" d'époque dont, dans quelques années, qu'on se repentira d'avoir aimé à l'instar d'un critique lambda des "Inrocks" qui, lui, ne s'en repentira pas.

Mais, aujourd'hui, en pleine canicule de juin 2017, on est convaincu que Léa Mysius a réalisé un film bluffant illuminé par la fraîcheur troublante de Noéé Abita.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=