Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une femme fantastique
Sebastian Lelio  juillet 2017

Réalisé par Sebastian Lelio. Chili/Allemagne/Espagne/Etatas Unis. Drame. 1h44 (Sortie le 12 juillet 2017). Avec Daniela Vega, Francisco Reyes, Luis Gnecco, Aline Küppenheim, Nestor Cantillana, Amparo Noguera, Nicolás Saavedra et Trinidad Gonzalez.

Tout commence par une histoire d'amour entre Marina et Orlando. Un coup de foudre entre un homme de vingt ans l'aîné d'une femme avec des projets d'avenir et rien d'autre que l'envie d'un bonheur simple et tranquille dans le Chili d'aujourd'hui.

Mais le destin en a décidé autrement : Orlando meurt brutalement et Marina va être aussitôt confrontée à la famille d'Orlando qui veut la voir disparaître le plus rapidement possible, qu'elle quitte le domicile qu'elle partageait avec le défunt, qu'elle ne vienne même pas à l'enterrement de celui qu'elle aimait.

C'est alors que l'on comprend le sujet que traite véritablement "Une femme fantastique" de Sebastian Lelio : la différence, la tolérance face à la différence. Eh oui ! Orlando, et cela choque sa famille de bons bourgeois chiliens, a partagé sa dernière histoire d'amour avec Marina, un/une transgenre.

Qu'on se le dise d'emblée : l'histoire que va alors conter Sebastian Lelio est tout le contraire d'un film racoleur et crapoteux. Au contraire, le beau personnage de Marina, le cœur plein de douleur mais le cuir endurci par toutes les épreuves qu'il a déjà dû endurer, n'appartient pas à la race des geignards.

Contre vents et marées, Marina va se battre contre les préjugés et pour protéger le souvenir de celui qu'elle a aimé comme un père et comme un amant.

"Une femme fantastique" de Sebastian Lelio est un film d'une grande simplicité qui n'a d'ambition que de traiter son sujet sans avoir besoin d'en faire trop pour magnifier le combat de celle dont on ne saura jamais qui elle est vraiment, ce qui n'a d'ailleurs aucune importance, sauf si l'on est pétri dans le même moule que la "sainte famille" d'Orlando.

Sans faute, donc, pour Sebastian Lelio qui, on s'en était déjà aperçu dans "Gloria", aime les personnages qui se battent seuls, s'appuyant sur leur bon droit moral, même si cette bonne morale n'est pas en conformité avec celle que conçoivent habituellement les classes dominantes.

On soulignera la performance impeccable et émouvante de Daniela Vega dans le rôle de Marina qui, comme le titre du film le lasse supposer, est une femme fantastique qui fera à coup sûr plus pour rendre normale aux yeux de beaucoup la différence d'un "garçon au féminin" ou d'une "fille au masculin" que bien des proclamations LGBT.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=