Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Super Castlevania 4 vs Akumajo Dracula X : la période de transition
Super Nintendo / PC Engine  (Nintendo)  juillet 2017

De Super Castlevania 4 à Akumajo Dracula X : retour sur une période de transition

Il est osé de comparer deux titres que tout oppose si ce n'est leur univers commun. Le support d'abord, la Super Nintendo pour l'un et la PC Engine pour l'autre, les années de sortie : 1991 pour Super Castlevania 4 et 1993 pour Akumajo Dracula X. Et pourtant la comparaison est intéressante car elle permet de voir deux orientations différentes dans la façon d'appréhender la série Castlevania.

Bref je vous invite à découvrir les différences de gameplay entre deux titres qui se sont télescopés au début des années 90 : Super Castlevania 4 sur Super Nintendo et Akumajo Dracula X sur PC Engine. Un tir croisé qui permet de revenir sur cette époque charnière où le classicisme de Super Castlevania 4 s'oppose au premier glissement de la série vers ce que certains appellent la "Metroidvania", incarné par Akumajo Dracula X.

Alors oui Super Castlevania 4 (qui n'est pas vraiment le 4 mais ça je l'explique dans la vidéo) est d'un classicisme absolu, reprenant un à un tous les codes des trois premiers opus sortis sur NES. Et pourtant il apporte un lot considérable d'innovations. En premier lieu rendues possibles par la "puissance" de la Super Nintendo : effets de rotation, de zoom, de distorsion, etc. Le Mode 7 de la Super Nintendo est utilisé à l'envi. La musique bénéficie du divin chipset sonore de Sony (celui-là même développé par Ken Kutaragi). Et là c'est du miel pour les oreilles. Enfin la gestion du fouet est entièrement revue et l'ami Simon Belmont peut l'utiliser dans tous les sens.

Deux ans plus tard sort la version PC Engine. Un OVNI dans la ludothèque CD de la PC Engine, plus habituée aux jeux de shoot, aux "Digital Comics" et aux RPG. Ce titre sera le seul Castlevania sur PC Engine mais il restera gravé dans les annales.

Techniquement inférieur à la version Super Nintendo, Akumajo Dracula X se rattrape complètement avec des séquences d'introductions incroyables (l'intro pure sans mes commentaires), une bande originale hallucinante (CD oblige) et surtout un gameplay entièrement revu : double saut, meilleure réactivité du personnage et surtout l'apparition des stages à embranchements. On quitte la linéarité des titres originels et on se dirige tout droit vers un titre qui changera tout : Symphony of the night sur PlayStation... Mais ça c'est une autre histoire.

Je vous propose de revenir sur ces deux épisodes à travers deux "speed tests" croisés.

 

Cette chronique est issue de la chaîne Gunhed TV.

En savoir plus :
Le Facebook de Gunhed TV
Le Blog de Gunhed TV


Gunhed TV         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 septembre 2022 : La culture n'est pas un luxe

8ème vague, confinement énergétique... rien de bien brillant pour le futur, heureusement il reste la curiosité et la culture. Gardons le cap et restons groupés. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella
et toujours :
"J'ai vécu les étoiles" de Andoni Iturrioz
"Ornette Under the Repetitive Skies 3" de Clément Janinet
"Alan Hovhaness : oeuvres pour piano" de François Mardirossian
"Live in Paris" de Fred Nardin Trio
"Show AC/DC" de Ladies Ballbreakers
"Luigi Concone" de Mavroudes Troullos & Rachel Talitman
quelques clips avec Moundrag, Ottis Coeur et Madam
"Souvenirs" de Pale Blue Eyes
"Life and life only" de The Heavy Heavy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Harvey" au Théâtre du Rond-Point
"Les Producteurs" au Théâtre de Paris
"Bérénice" à La Scala
"Les Filles aux mains jaunes" au Théâtre Rive Gauche
"Il n'y a pas d'Ajar" aux Plateaux Sauvages
"Echo" aux Plateaux Sauvages
"Le syndrome d'Hercule" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Cahier d'un retour au pays natal" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le dépôt amoureux" au Théâtre Les Déchargeurs
"Darius" au Théâtre Essaion
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"L'Autre fille" au Théâtre des Mathurins
"Les Divalala - C'est LaLamour !" au Grand Point Virgule
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle : "L'Ombre de Goya" de José Luis Lopez-Linares
en streaming gratuit :
"Qui vive" de Marianne TArdieu
"Big Fish" de Tim Burton
"Marguerite" de Xavier Giannoli
"Chained" de Yaron Shani

Lecture avec :

"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec
et toujours :
"Combattre en dictacture" de Jean Luc Leleu
"Hideo Kojima, aux frontières du jeu" de Erwan Desbois
"Le cartographe des absences" de Mia Couto
"Le coeur ne cède pas" de Grégoire Bouillier
"Le tumulte" de Sélim Nassib
"Un profond sommeil" de Tiffany Quay Tyson

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=