Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Life, Animated
Roger Ross Williams  août 2017

Réalisé par Roger Ross Williams. Etats Unis/France. Documentaire. 1h29 (Sortie américaine juillet 2016). Avec Owen Suskind, Ron Suskind et Cornelia Suskind.

Les films sur l’autisme se sont multipliés depuis quelques années et l’on a dit tout le bien qu’il fallait penser de "Dernières nouvelles du cosmos" (Julie Bertucelli) ou de "Pourvu qu’on m’aime" (Carlo Zoratti).

Avec "Life, Animated" de Roger Ross Williams, c’est encore une autre vision de l’autisme et, surtout, des moyens à employer pour communiquer avec ceux qui sont diagnostiqués autistes.

Les méthodes sont diverses, parfois contradictoires et sujettes à polémique. Elles ont en commun de vouloir le "bien" des autistes, de les aider à vivre dans leur monde ou à se rapprocher de l’autre dit "normal".

Mieux encore, elles ne semblent avoir de sens que si les personnes confrontées à l’autisme déploient beaucoup d’énergie et d’astuce, surmontent leurs préjugés et se dévouent nuit et jour pour un résultat aléatoire. Bref, l’autisme se "soigne" en priorité avec de l’amour, beaucoup d’amour.


C’est une fois encore la leçon que l’on tirera de "Life, Animated" de Roger Ross Williams, où l’on va découvrir un garçon formidable, Owen Suskind, qui a une chance incroyable dans sa différence, celle d’avoir des parents prêts à tous les sacrifices pour l’accompagner dans une vie où il pourrait se perdre sans aide.

Ron Suskind et sa femme ont découvert quand il avait trois ans qu’il n’allait pas être un enfant comme les autres et devrait vivre différemment, dans sa bulle. Vingt ans après, à 24 ans, il vit seul, travaille dans un cinéma et a, comme tout le monde, des problèmes de cœur. Entre temps, il aura fallu que ses parents, et son frère qu’il ne faut pas oublier, réussissent à pénétrer son univers et, surtout, comme ils le disent : "Au lieu de le forcer à entrer dans notre monde, nous sommes allés dans le sien".

Et cela, grâce à une clé magique : les dessins animés de Walt Disney ! Owen, en effet, les connaissait par cœur. Un jour, cet enfant du silence, enfermé en lui-même, a répété un dialogue d’un film de Disney… Et son père s’est aperçu que ce n’était pas que mimétique, que ces mots employés l’étaient à dessein… Les Suskind avaient trouvé le moyen de franchir la muraille invisible qui les séparait de leurs fils.

Ron, journaliste détenteur du fameux prix Pulitzer, a donc pendant des années noté les "progrès" d’Owen, expliqué comment ils se réalisaient. Il en a tiré une méthode consistant à s’imprégner de ce que les autistes préfèrent et d’en faire un instrument pour établir avec eux une relation de confiance. C’est ce que Ron Suskind appelle l’ "Affinity Therapy".

Dans "Life, Animated" de Roger Ross Williams, adaptation du best-seller de Ron Suskind, on verra qu’Owen crève l’écran et qu’avec l’aide de sa petite famille, il est devenu un personnage que l’on souhaiterait vraiment connaître.

Ce documentaire efface, qui est capable d’intégrer quelques moments animés de toute beauté, n’est ni didactique ni dithyrambique. Il ne cache pas les conditions favorables nécessaires pour qu’Owen ait pu se développer aussi harmonieusement : milieu aisé et uni, libéral, capable de s’émanciper du concept d’épreuve, de malheur imposé par une divinité, etc.

En outre, dans le DVD, on aura confirmation de l’intérêt du travail commun mené par les Suskind en suivant Owen dans un déplacement à Paris où il tient un discours merveilleux sous les yeux de son père…

On conseillera au spectateur de se laisser guider par Owen au pays de Disney, là où règnent Bambi et Peter Pan avec leur joyeux cortège d’ombres animées. "Life, animated" de Roger Ross Williams a le charme d’un "feel good movie" mais au service d’un vrai propos.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=