Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
Dirty Deep - Goat Girl - Turbonegro - Parquet Courts - The Kills - Ty Segall - Jain - Band of Horses - Korn  (Square Bayard, Charleville-Mézières)  du 24 au 27 août 2017

Vendredi 25 août

Les Dirty Deep n'ont que faire de la pluie symbolique qui mouille à peine les ponchos des premiers festivaliers du vendredi. Ayant déjà conquis mon cœur dans une petite salle de mon coin bourguignon, les trois artistes ne font que confirmer par ce set d'excellente qualité, que leur blues rock garage saturé, motivé, décomplexé, engagé et j'en passe, a tout d'un grand. On leur souhaite une longue et belle carrière.

Si bien que les Goat Girl font pâle figure à côté, avec leur rock blasé de midinettes encore très hésitantes sur scène. A la pré-écoute, oui, c'est merveilleux – même si, l'internaute ne peut accéder qu'à quatre ou cinq titres pour se faire une idée : "Country Sleaze", encensé par les Inrocks, "Crow cries", et "Scum" entre autres. Toujours est-il que si les petites anglaises sont soutenues par un grand et influent label – Rough Trade Records –, le scénique est encore clairement à travailler avant de mériter complètement la comparaison avec Shame ou les Fat White Family...

Nouvel ascenseur émotionnel : la folie de Turbonegro emporte tout sur son passage, dans un grand élan de joie et, surtout, de n'importe quoi. De leurs costumes, tous plus décalés les uns que les autres, à l'emballement que déclenche chacun de leurs titres, du charisme tatoué de Thomas Seltzer à la forme olympique de Knut Schreiner, on hallucine complètement de ne découvrir ce groupe de heavy que maintenant. Un concert complètement génial (entre autres grâce aux prémices de "Bohemian Rhapsody") et totalement improbable.

Parquet Courts, c'est le groupe que je rate depuis quelques années en festival ou ailleurs. Du coup, il était impossible pour moi de ne pas aller admirer les ingénieux Américains jouer, sans peur ni reproches, leur judicieux et authentique néo punk rock. Si les petits gars ne paient pas de mine sur scène – je vois quelques novices se moquer des mimiques habitées d'Andrew Savage dans le public –, la justesse et la puissance de chaque titre l'emporte sur tout.

Valeur sûre, bulldozer du garage rock, duo à la belle complicité scénique, Alison Mosshart et Jamie Hince en ont encore mis un coup sur la grande scène du Cabaret vert. Si on n'est pas toujours emballée par la reverb à outrance et le minimaliste de certains moments, on goûte bien plus des titres comme le merveilleux "Echo home" (Ash & Ice, 2016) qui illustre parfaitement la capacité de The Kills à ne pas toujours jouer avec la facilité de la saturation...

Si on l'avait croisé en salopette en 2016 aux Eurockéennes, on le retrouve tout de rouge vêtu (ses acolytes itou) à Charleville-Mézières. Entre temps, Ty Segall a clairement fait évoluer son scénique : moins brouillon, moins "garage", moins spontané, moins... Moins, jusqu'à ce que la force du solo l'emporte sur la nécessité du paraître. C'est essentiellement son dernier album Ty Segall que les Californiens sont venus défendre, et... Ça se défend bien.

Face à ce déchaînement rock et ses multiples déclinaisons, on peut dire que ce samedi est assez exceptionnel en terme de programmation et de prestations... Et pourtant, c'est Jain qui remporte l'adhésion inconditionnelle du public... Comme je l'avais noté ici il y a peu, l'évolution de Jain est tout à fait fulgurante : en quelques années, on est passé d'une timidité mignonne à un son et lumière bien rodé (à tel point qu'on peut, d'un festival à l'autre, anticiper, mots pour mots, ses interventions et ses échanges avec le public...). Jain gagne en maturité ce qu'elle perd en authenticité. La dure loi de la musique commerciale ?

Du coup, on file écouter la pop lisse, lisse, lisse de Band of Horses : ça se laisse écouter, le temps d'une pause, et on ne peut pas reprocher à Ben Bridwell de ne pas chanter juste ou de ne pas aguicher avec sa pedal steel. Mais ça manque d'entrain comme de rugosité, et ça sent un peu trop la guimauve pour nous. Soupirs.

De toute façon, c'est Korn qui nous intéresse, que nous attendons, que nous vénérons. Et Jonathan Davis sortira le grand jeu pour nous plaire, et ce pas seulement parce que le kilt et la cornemuse sont de sortie. Niveau setlist, on est servis : on commence par "Rotting in vain", on passe par "Here to stay", "Twist", "Make me bad", on termine par "Blind" ou encore par "Freak on a Leash". Rien n'a bougé depuis mes quinze ans, et on attend déjà la prochaine date du groupe sans ciller... Comme Cypress Hill la veille, Korn atomise la scène Zanzibar et reste fidèle à sa réputation.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #8 (vendredi 24 août 2012)
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #8 (jeudi 23 août 2012)
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #9 (dimanche 25 août 2013)
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #9 (samedi 24 août 2013)
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #9 (vendredi 23 août 2013)
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #9 (jeudi 22 août 2013)
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015)
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - Jeudi 20 août
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - samedi 22 août
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - vendredi 21 août
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - dimanche 23 août
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - jeudi 25 août
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - samedi 27 et dimanche 28 août
Cabaret Vert en concert au Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - vendredi 26 août
Cabaret Vert en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Samedi 26 août
Cabaret Vert en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Jeudi 24 août
Turbonegro en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018)
La chronique de l'album Light Up Gold de Parquet Courts
La chronique de l'album Kadavar - Pond - My Morning Jacket - Last Train - Hot Chip - Here we go magic - Tame Impala de Festival Rock en Seine 2015 - Dimanche 30 août
La chronique de l'album Wide Awake! de Parquet Courts
Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty
Parquet Courts en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Jeudi
Parquet Courts en concert au Festival La Route du Rock #23 (Samedi 17 août 2013)
Parquet Courts en concert au Grand Mix (jeudi 13 novembre 2014)
Parquet Courts en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
Parquet Courts en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Dimanche 8 juillet
La chronique de l'album Keep on your mean side de The Kills
La chronique de l'album No wow de The Kills
La chronique de l'album Midnight Boom ! de The Kills
La chronique de l'album Blood Pressures de The Kills
La chronique de l'album Ash & Ice de The Kills
The Kills en concert à La Cigale (7 juin 2003)
The Kills en concert au Festival Les Inrockuptibles 2003
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
The Kills en concert à La Cigale (3 juin 2005)
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
The Kills en concert à la Salle des Fêtes de Ramonville (30 mai 2005)
The Kills en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
The Kills en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
The Kills en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
La conférence de presse de The Kills (août 2004)
La chronique de l'album Manipulator de Ty Segall
La chronique de l'album eponyme de Ty Segall
Ty Segall en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - Vendredi 1er
Jain en concert au Festival Art Rock 2016 - vendredi 13 mai
Jain en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - dimanche 3 juillet
Jain en concert au Festival Les Francofolies de La Rochelle #32 (édition 2016)
Jain en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - mercredi 20 juillet
Jain en concert au Festival des Eurockéennes 2017 - Jeudi 6 juillet
La chronique de l'album Everything all the time de Band of horses
La chronique de l'album Cease to begin de Band of horses
La chronique de l'album Infinite Arms de Band of Horses
La chronique de l'album Acoustic at the Ryman de Band of Horses
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
Band of Horses en concert au Festival La Route du Rock 2006 (dimanche)
Band of Horses en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Band of Horses en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
Korn en concert à Bercy (14 juin 2004)
Korn en concert à Sonisphere Festival - France 2013 - 3ème édition
Korn en concert à Download Festival
Korn en concert à Download Festival #1 (édition 2016)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Cabaret Vert
Le Facebook du Festival Cabaret Vert

Crédits photos : Sophie Hébert (toutes les séries sur son site)


Sophie Hébert         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=