Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dans les yeux de David Grossman
Théâtre de la Colline  (Paris)  septembre 2017

Lecture-concert du roman Un cheval entre dans un bar de David Grossman réalisée par Blandine Masson, avec Jérôme Kircher, Wajdi Mouawad, Sylvain Cartigny, Joseph Dahan et Mathieu Bauer.

Cette lecture-concert du roman de David Grossman, "Un cheval entre dans un bar", réalisée par la maître d'oeuvre de la fiction sur France Culture, Blandine Masson, restera comme l'une des grandes réussites du genre qui n'a vraiment rien à envier à une représentation théâtrale.

Il faut dire, pour commencer, que la partie "concert", basse-batterie-guitare, qui occupe la position centrale sur la scène, est assurée par un trio prestigieux, composé de Sylvain Cartigny, Joseph Dahan et Mathieu Bauer.

Si l'on ajoute que le personnage principal du roman de David Grossman, Dovalé, a été confié à un Jérôme Kircher survolté et à son meilleur dans un rôle où il peut dépasser, casquette sur la tête et lunettes noires, les bornes du raisonnable, on est tout à fait persuadé qu'on ne va pas assister à une lecture plan-plan ou page-page.

Dovalé est un comique de stand-up au bout du rouleau à 58 ans. Il s'accroche au micro sur le plateau d'un club miteux de Netanya pour refaire une dernière fois ses blagues crues et surtout raconter sa vie, même si la salle venue pour rire se vide quand au lieu de mot d'auteurs, elle comprend qu'elle va assister à la mort de l'auteur...

Une mort encore symbolique, mais qui ne tardera guère. Pour que cette fin se fasse en "beauté", le comique mélancolique et cancéreux a convoqué son très vieil ami Avishaï Lazar à venir l'écouter et pourquoi pas l'inciter à écrire sa nécro...

C'est Avishaï, devenu juge à la cour suprême, qui est le narrateur du livre, et c'est Wajdi Mouawad qui l'interprète. Sur scène, alterneront donc des extraits du spectacle de Dovalé et des commentaires d'Ashivaï.

Hélas, il faut le dire d'emblée, on n'aura pas l'intégralité de la blague du cheval qui entre dans un bar. En revanche, on entendra Dovalé dans une grande partie de son stand-up et l'on aura droit à un morceau d'anthologie du genre.

Les Gad et les Jamel qui singent les comiques américains auraient tout intérêt à acheter le roman de David Grossman. Ils verraient là ce que "vanner" veut dire. Dovalé est un condensé explosif des plus grands noms de la catégorie. On pense à Lenny Bruce et à Andy Kaufman. Les traits fusent sans retenue sur la situation en Israël, la Shoah, la mort, la maladie...

Sur scène, Jérôme Kircher est énorme. De part et d'autre de l'orchestre et de l'endroit où se tient son micro, il y a les spectateurs supposés de son spectacle, parmi lesquels le juge Lazar. Ils se mêlent parfois à ses interventions, l'interrompent, l'injurient.

Tout cela fournit un vrai beau moment de théâtre qu'on n'oubliera pas, pas plus que la présence dans le public de David Grossman, l'un des écrivains israéliens nobélisables. Que cette haute conscience morale continue à produire des textes de cette qualité contribue largement à faire voir sous un bien meilleur jour un pays clivant comme Israël.

La lecture-concert du roman "Un cheval entre dans un bar" sera diffusée sur France Culture le 8 octobre 2017 dans la soirée, entre 21 heures et 23 heures. On ne félicitera jamais assez Blandine Masson pour le travail qu'elle effectue pour la littérature, à commencer par cette adaptation impeccable du livre de David Grossman.

Il ne faudra pas non plus oublier la belle traduction de Nicolas Weill, qui sait se jouer des difficultés du passage hébreu-français pour rendre crédible la prose que Grossman attribue à Dovalé.

Bref, comme on se doute que ces trois représentations mémorables ne pourront certainement pas avoir de suite, il faut absolument réserver sa soirée du 8 octobre pour écouter "Un Cheval entre dans un bar" sur France Culture. En espérant que quelqu'un, aura, ce soir-là, la bonne idée d'en révéler davantage sur cette blague dont on est frustré de ne pas connaître la fin.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=