Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Terre Sainte
Théâtre de l'Opprimé  (Paris)  septembre 2017

Comédie dramatique de Mohamed Kacimi, mise en scène de Hajri Gachouch, avec Selin Altiparmak, Marion Begoc, Hajri Gachouch, Maxime Retiers et Ezequiel Volpe.

On comprend très vite que "Terre Sainte" a pour vocation de rappeler la situation d'un peuple qui connaît l'occupation et l'oppression.

Sans jamais être cité, on sait donc qu'on est au cœur de la matrice de tous les conflits moyen-orientaux, le "conflit israélo-palestinien".

Ce que décrit Mohamed Kacimi, avec une espèce de retenue rageuse qui finit en apocalypse des corps et des âmes, est un tissu de noirceur, un inextricable labyrinthe de haine qui rend tout le monde déraisonnable au nom de la patrie, au nom de l'honneur, et même au nom de l'humain et de ses divinités. Rien de nouveau sous le soleil chaud et oppressant.

Chacune des scènes imaginées par Mohamed Kacimi est une figure de style si connue qu'elle paraît épuisée. Pourtant, cette répétition qui mène à l'épuisement général est réelle et nécessaire.

Pétrie de symboles, "Terre Sainte" pourrait sombrer dans les clichés et les redites, mais la mise en scène de Hajri Gachouch, et le soin apporté au décor comme aux tenues des cinq protagonistes, qui en font déjà quelque part les détenus d'une prison à ciel ouvert, aplanissent les angles.

Au contraire, de nombreuses scènes attendues, comme celles avec le soldat ennemi, sont sauvées par la force de l'interprétation d'une distribution de grande qualité.

Théâtre politique, voire militant, "Terre Sainte" ne tombe pas dans le piège du simple constat manichéen. S'il n'y a pas d'ouverture vers un ailleurs où l'herbe serait plus verte et l'avenir enfin dégagé, le désespoir décrit l'est avec une grande puissance qui finit par constituer l'espoir même.

Si l'on est encore capable de montrer une situation aussi désespérée sans sombrer dans la lamentation et l'amertume, c'est qu'on est encore capable de survivre et d'avoir l'énergie de se reconstruire inlassablement quoi qu'il en coûte de cris et de larmes.

"Terre Sainte" ne convaincra peut-être que des convaincus parce que les autres ne viendront pas. C'est dommage car ils auraient vu dans la pièce de Mohamed Kacimi, telle qu'elle est montée par Hajri Gachouch, une réflexion qui englobe et concerne les uns et les autres, c'est-à-dire tous ceux dont le destin est infiniment lié sur cette terre qui ferait mieux de ne plus avoir la prétention d'être "sainte" pour pouvoir vivre sinon en harmonie, du moins en paix et en tranquillité.

Mention à toute la distribution, Selin Altiparmak, Marion Begoc, Hajri Gachouch, Maxime Retiers et Ezequiel Volpe, qui n'est jamais dans la caricature ni l'hystérie et qui joue en conscience cet exposé d'une situation figée dans l'injustice.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 juin 2022 : un festival de festivals

C'est parti pour la saison des festivals, de musique, de théâtre, de cinéma, de littérature.. tout est bon pour découvrir plein de belles choses pendant l'été ! Profitez-en.

Du côté de la musique :

"Garden Party" de Florent Marchet
"I had it all" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
"Spleen III" de Fleur du Mal
on découvre Grandma's Ashes et Sugar Pills
"Miniatures du dedans" de Hirsute
"All indians ?" de Imperial Quartet
"Whosampled.com" la 19eme émission de Listen In Bed à écouter
"Otrium"de Quentin Ghomari
"Heat" de Shake Stew
et toujours :
"Les micros siestes acoustiques Vol 1" de Bastien Lallemant
"Blooming point" de Beach Scvm
"Swing state" de Ben Sidran
"The crowd growls, the crown fails" de Bender
"Reaching out"de Cy
"Méli mélo" de Denis Gancel Quartet & Cie
"Blue songs" de Denis Levaillant
"Freedriver" de Early Spring Horses
Festival LEVITATION #9 :
avec  Péniche, Servo, You Said Strange, Death Valley Girls, Bruit, Pond, Kikagaku, Moyo
Kim Gordon le samedi
Interview de Bruit
interview de You Said Strange
"Philip Glass : Etudes pour piano, intégrale" de François Mardirossian
"The days of Pearly Spencer" de Listen In Bed à écouter en ligne
"I tried to make music with AI and this Happened" de Whim Therapy

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Romance" au Théâtre Les Déchargeurs
"Mon amant de Saint-Jean" au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
"Les Tontons farceurs" au Théâtre L'Alhambra
"La Ménagerie de verre" au Théâtre Essaion
"Je m'appelle Momo" au Théâtre Essaion
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

dernière ligne droite pour "Pionnières, artistes d’un nouveau genre dans le Paris des Années Folles" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"J'arrive" de Bertrand Basset
"Parenthèse" de Denis Larzillière
"J'ai perdu mon corps" de Jérémy Clapin
"Nuit magique" de Xaver Böhm
"Ma fille" de Laura Bispuri
"Fiertés" une sélection de films arc-en-ciel
et (re)voir des films de Rainer Werner Fassbinder
"Lili Marleen"
"Tous les autres s'appellent Ali"
et en sortie DVD-VOD: "Todos os Mortos" de Caetano Gotardo et Marco Dutra

Lecture avec :

"La preuve du contraire" de Caitlin Wahrer
"Utopia avenue" de David Mitchell
"Omerta" de R.J. Ellory
"Des jours meilleurs" de Jess Walter

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=