Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Kills
Salle des Fêtes de Ramonville  (Ramonville)  30 mai 2005

Cool, j'ai la chance d'être au milieu d'une salle de Ramonville pleine pour accueillir LE groupe du moment : The Kills.

En attendant, une petite mise en bouche : British Sea Power. Hein, nan… Comment ça, ce ne sont pas les anglais en première partie ? Bon bah tant pis. On attend donc le remplaçant qui aura l'honneur et le privilège d'obtenir la première partie au pied levé. J'ai nommé…trtrtrtrtrtrtr (roulement de tambour) : Paganella, le combo toulousain qui ne cesse de gravir les échelons : après être passés aux Francofolies 2004, le groupe s'est fait remarqué au Printemps de Bourges. Une jolie surprise que nous offre le Bikini, une fois de plus.

Je ne vais pas m'étendre sur la présence scénique du quatuor mais honnêtement ils n'ont vraiment pas à rougir des groupes de rock réputés qui s'arrachent sur scène. En effet la jolie et étonnante voix de Delphine nous a enchanté. Les riffs de rageurs de Sylvain à la guitare, son alter ego musical depuis la création du groupe, sont venus renforcer une section rythmique simple mais efficace.

Bref, une petite curiosité qui mérite le détour. Pour vous donner une idée du style : si vous avez aimé Candie Prune il y a de cela quelques années, alors vous aimerez forcément Paganella.

Place maintenant au couple sulfureux qui finira la tournée de promotion de son nouvel album No Wow le 28 août à Leeds.

Ayant écouté goulûment leur dernier album, j'étais vraiment curieux de voir comment il réussirait à faire passer leurs émotions sur scène. Pour tout vous avouer, je n'ai vraiment pas été déçu.

Le concert débute sur le mystique No Wow qui a donné le nom à l'album. Le ton est donné, le couple n'a pas l'intention de faire acte de présence. Alison Mosshart et sa voix torturée nous envoûte et le guitariste nous file des grosses claques derrière la tête avec sa guitare saturée, subtile mélange d'une tronçonneuse et d'un avion de chasse. Le duo mixte nous montre que le pur rock à la mode US est encore vivant.

Pas besoin de deux grattes, d'une batterie et d'une basse pour faire un barouf d'enfer. Une bonne grosse boîte à rythme, qui peut vite énerver, quelques pédales d'effet bien placées et une musique torturée, telle est la recette du couple qui est sur scène comme dans la vie de tout les jours : déjanté et provocateur.

L'apogée au niveau émotionnel a été sans conteste leur interprétation du morceau "Hate the way you love", qu'ils ont joué en deux parties. La tension était palpable sur scène. On les sentait prêts à se sauter dessus : pour s'étrangler ou s'embrasser ? Eux seuls le savent…

Le reste du concert est allé crescendo pour finir sur un "Fuck the people" qui, je pense, nous a tous fait perdre au moins 20% de capacité auditive.

Le concert entier fut donc une démonstration de leur maîtrise technique et scénique. N'hésitez pas à aller les voir en concert ou même à acheter leur album.

Encore des doutes, lisez l'excellente chronique de l'album No Wow sur Froggy bien sûr…

Musicalement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Keep on your mean side de The Kills
La chronique de l'album No wow de The Kills
La chronique de l'album Midnight Boom ! de The Kills
La chronique de l'album Blood Pressures de The Kills
La chronique de l'album Ash & Ice de The Kills
The Kills en concert à La Cigale (7 juin 2003)
The Kills en concert au Festival Les Inrockuptibles 2003
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
The Kills en concert à La Cigale (3 juin 2005)
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
The Kills en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
The Kills en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
The Kills en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
The Kills en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
La conférence de presse de The Kills (août 2004)

En savoir plus :
Le site officiel de The Kills
Le Soundcloud de The Kills
Le Facebook de The Kills


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=