Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Confident Royal
Stephen Frears  octobre 2017

Réalisé par Stepehn Frears. Etats Unis/Grande Bretagne. Biopic. 1h52 (Sortie le 4 octobre 2017). Avec Judi Dench, Ali Fazal, Eddie Izzard, Adeel Akhtar, Tim Pigott-Smith, Olivia Williams, Fenella Woolgar et Paul Higgins.

Paradoxalement, c'est le cinéaste iconoclaste de "Prick Up yours ears" (1985), de "Sammy and Rose get laid" (1987), l'observateur incisif de la société britannique dans "The Snapper" (1993) ou "Philomena" (2013) qui aura le mieux traité la royauté en la personne de ses deux plus grandes reines de l'ère moderne.

Après Elisabeth II dans "The Queen", Stephen Frears donne à voir dans "Confident Royal" un portrait formidable de la reine Victoria.

Quand on parle d'elle, en général, on évoque le climat austère de la fin de son long règne, son veuvage précoce et ses liens charnels supposés avec son premier ministre Disraéli qui fit d'elle en 1876 l'impératrice des Indes.

C'est justement, cette Victoria, fascinée par un sous-continent qu'elle ne connaîtra jamais et dont elle est officiellement la souveraine, qui est au centre de "Confident Royal" de Stephen Frears.

A l'occasion du jubilé fêtant ses cinquante ans de règne, quelques hindous triés sur le volet sont chargés de lui remettre des cadeaux et d'entrer à son service personnel. Parmi eux, grâce à sa prestance et à son intelligence, le jeune Abdul Karim va vite prendre de l'ascendant sur la vieille dame. Peu à peu, il va occuper le rôle dévolu à son son fidèle "ghillie" écossais, John Brown, disparu quatre ans auparavant.

Ayant commencé comme domestique, il va devenir le confident de la reine, et prendra le titre de "Munshi", c'est-à-dire de "secrétaire particulier".

S'inspirant de la biographie de Shrabani Basu, que Les Presses de la Cité viennent de publier, Lee Hall, scénariste de "Billy Elliott" et auteur des "Peintres au charbon" qu'on a pu récemment voir au Théâtre 13, a construit une histoire digne d'un conte indien de Rudyard Kipling.

On va donc suivre au plus près la destinée incroyable d'un petit Indien né près du Taj Mahal qui va vivre les plus belles années de sa vie à Buckingham Palace ou Balmoral en compagnie de la femme la plus puissante du monde.

Evidemment, on imagine les belles images d'Epinal que l'on va pouvoir parcourir avec un tel récit. C'est sans compter sans la maîtrise de Stephen Frears, cinéaste prestigieux mais quand même légèrement sous-estimé.

Sans avoir l'air d'y toucher, il évite que l'immense Judi Dench accapare l'écran et fait du couple qu'elle forme avec le superbe Ali Fazal un duo empathique. Pas de grandiloquence, aucun risque d'académisme, "Confident Royal" de Stephen Frears n'est pas qu'un défilé de costumes chatoyants et de palais somptueux.

On y découvre une reine inattendue, avide d'en savoir toujours davantage sur l'Inde, et écoutant son "Munshi" pour contribuer à améliorer le sort, notamment des minorités musulmanes. On verra qu'elle pousse son "indomania" jusqu'à apprendre l’hindoustani.

Bien entendu, son entourage supportera difficilement cette amitié inter-ethnique entre une souveraine et un cdomestique" et la morale de la belle histoire d'Abdul Karim aura bien à voir avec le pessimisme qui hante les contes de Kipling.

"Confident Royal" de Stephen Frears n'est sans doute pas son chef d'oeuvre, mais ce film bien intentionné marque son entrée dans son âge mûr de cinéaste. Désormais, il peut tout se permettre et "Confident Royal" est annonciateur d'une ère de grande créativité pour Frears qui confirmera qu'il a bâti depuis longtemps et sans tapage une œuvre humaniste d'une grande cohérence.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 octobre 2022 : La culture bien au chaud

C'est l'automne, on reste au coin du feu et on écoute de la musique, on lit des bouquins et on se connecte à la TV de Froggy's Delight pour le concert de Colin Chloé vendredi 7 octobre ! Pour les sorties culturelles, voici le programme.

Du côté de la musique :

"Ti'bal tribal" de André Minvielle
Rencontre avec Bukowski autour de leur album du même nom, "Bukowski"
"Time is color" de Cédric Hanriot
"Stravinsky, Ravel, Prokofiev : Ballets" de Jean-Baptiste Fonlupt
"Ozark" le retour de Listen In Bed pour la saison 4 en direct (ou presque) de Malte
"Viva la vengeance" de Panic! At The Disco
"Symphonie Fantastique, Hector Berlioz" de Quatuor Aeolina
quelques petites news de Shaggy Dogs, KissDoomFate, Trigger King et Mind Affect
"Emerson enigma" de Thierry Eliez
et toujours :
"Bobo playground" de Alexis HK
"Ca pixellise" de Dimoné
"The portable Herman Dune Vol 1" de Herman Dune
"La mélodie, le fleuve et la nuit" de Jérôme Minière
"Kramies" de Kramies
"Mémoires d'une femme" de Myriam Barbaux-Cohen
"The hardest part" de Noah Cyrus
"Dvorak : Quatuor américain, valses" de Quatuor Talich
"Fauré le dramaturge" de Takénori Némoto, Cécile Achille, Cyrille Dubois et Ensemble Musica Nigella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer" au Théâtre de la Cité Internationale
"Les Enfants" au Théâtre de l'Atelier
"Pères & fils" au Théâtre des Abbesses
"Le comble de la vanité" à la Pépinière Théâtre
"Boulevard Davout" au Théâtre de la Colline
"Et pourquoi moi je devrai parler comme toi" au Théâtre de la Colline
"Black Legends, le musical" à Bobino
"Gazon maudit" au Théâtre Les Enfants du Paradis
"Jean-Paul Farré - Dessine-moi un piano" au Studio Hébertot
les reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre de la Tour Eiffel
"Le Montespan" au Théâtre du Gymnase
"François Rabelais" au Théâtre Essaion
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
"Los Guardiola - La Comédie du Tango" au Théâtre Essaion
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génie" au Studio Hébertot
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Grand Point Virgule
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre de l'Oeuvre
et les spectacles à l'affiche

Expositions :

"Face au soleil" au Musée Marmottan Monet
"Yves Klein, l'infini du bleu" aux Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence
les autres expositions de la rentrée :
"Frida Khalo, au-delà des apparences" au Palais Galliera
"Hyperréalisme - Ceci n'est mon corps" au Musée Maillol
'Miroir du monde - Chefs d'oeuvre du Cabinet d'art de Dresde" au Musée du Luxembourg
et les expositions à l'affiche

Cinéma :
en salle :
"Les Mystères de Barcelone" de Luis Danès
en streaming gratuit :
"A ma soeur" de Catherine Breillat
"Barbara" de Christian Petzold
"So long my son" de Wang Xiaoshuai
"Borga" de York-Fabian Raabe
"Love trilogy" de Yaron Shani
et le cinéma de Claire Denis en 3 films

Lecture avec :

"L'inconnue de Vienne" de Robert Goddard
"Mordew" de Alex Pheby
"Napalm et son coeur" de Pol Guasch
"Un bon indien est un indien mort" de Stephen Graham Jones
et toujours :
"Les masques éphémères" de Donna Leon
"La guerre de cent ans" de Amable Sablon du Corail
"D'où vient l'amour" de Yann Queffélec

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=