Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Michael Kohlhaas, l'homme révolté
Théâtre Essaion  (Paris)  octobre 2017

Monologue dramatique d'après l'oeuvre éponyme de Heinrich von Kleist conçu et interprété par Gilbert Ponté.

Marchand de chevaux honnête et droit, victime d'une injustice de la part d'un noble, Michael Kohlhaas entre en fureur et déclenche une révolte sanglante contre les puissants.

A partir de cette histoire vraie, Heinrich von Kleist a écrit une nouvelle magnifique où son sens de l'épique fait merveille. Marco Baliani et Remo Rostagno en ont tiré une version théâtrale dans la lignée du "théâtre de narration" inventé par Dario Fo.

Traduit de l'italien par Olivier Favier, ce "Michael Kohlhaas" devient un conte pour tous les publics, riche en images évocatrices qui en font un véritable récit de cape et d'épées.

Mais, si tout est réuni pour que l'acteur qui s'en empare réussisse à captiver son auditoire, encore faut-il qu'il soit un conteur hors pair pour que l'anecdote se transforme en mythe.

C'est évidemment le cas de Gilbert Ponté, tout en noir, jovial, solidement campé sur ses jambes, incarnant tous les personnages et capable dès qu'il ouvre la bouche d'emporter ses spectateurs dans un temps où un homme fier de ses deux beaux chevaux blancs pouvait porter aussi en lui le chaos et la mort.

On retrouve dans son travail sur "Kohlhaas", le même sens de l'épopée tragique que dans sa pièce ,"De Pékin à Lampedusa", qu'interprète Malyka R.Johany.

Pendant une heure, on sera suspendu à cette histoire qui dit les hommes et leurs passions, belles ou néfastes, dérisoires ou grandioses. Gilbert Ponté a la science des grands conteurs. On l'écouterait bien en boucle s'il s'avisait de recommencer son récit avant que le rideau tombe.

Spectacle à savourer, à consommer sans modération et donc à revoir, "Michael Kohlhaas" a l'avantage de pouvoir saisir l'attention de tous les publics. C'est aussi une excellente initiation pour ceux qui voudraient comprendre ce qu'être comédien veut dire.

Quand il salue, Gilbert Ponté a la satisfaction des modestes : celle d'avoir bien fait son métier et d'avoir ouvert quelques cœurs de plus à la beauté d'un art vibrant.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=