Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Doll is mine
Théâtre de Nesle  (Paris)  novembre 2017

Monologue dramatique de Katia Ippaso, mise en scène de Arturo Armone Caruso, avec Azuki et Maria Fausta Rizzo.

Vu de l'Occident, le Japon moderne fait figure de précurseur en termes de malaise culturel et de dérives psycho-sociétales notamment en matière de fantaisies, voire de perversions, sexuelles et d'industrie du sexe puisant dans des pratiques ancestrales.

Du bondage aux geishas des maisons de thé, des maisons des belles endormies aux "love dolls" et "pink salons", le panorama est saisissant et la journaliste, romancière et dramaturge italienne Katia Ippaso s'est intéressée au phénomène des "maisons du sommeil" dans lesquelles des jeunes femmes jouent le rôle de veilleuses humaines.

Ainsi a-t-elle écrit "Doll is mine", monologue dramatique qui relate, sous la forme calendaire du journal, un mois de la vie de Shiori, jeune fille en perte de repères, psychologiquement fragile et désemparée qui tente de survivre dans l'anomie tokyoïte en travaillant dans une maison de sommeil en se conformant aux interdictions édictées relatives au sommeil, aux relations sexuelles et à la drogue. Mais qui sait ce qui se passe dans sa chambre...

Il se présente donc comme une partition introspective ténue, parfois elliptique ou fantasmatique, dont Arturo Armone Caruso propose une transposition scénique sensible en préservant son caractère arachnéen et troublant tout en opérant sur le mode d'une fusion théâtre et musique placé sous le signe d'une inattendue et assumée hybridation Orient/Occident, et plus précisément Japon/Italie.

Ainsi a-t-il parsemé l'opus, dont le titre renvoie à celui d'une des chanson du groupe indie italo-japonais Blonde Redhead, d'inserts musicaux et de chansons, dont celle-ci, dispensés par la violoniste et compositrice sicilienne Maria Fausta Rizzo qui en rythment le dévoilement.

Dans un décor d'épure japonisante et sous les belles lumières de Andrea Abbatangelo, et délivrée en adresse au public, la partie textuelle soumise là encore à une hybridation, celle du théâtre monologal et du théâtre Nô, est transcendée par l'incarnation subtile de la comédienne franco-japonaise Azuki.

Formellement fluides et harmonieux, ces parti-pris introduisent une bienvenue distanciation presque poétique dans un corpus dramatique à la violence soutenue qui, à défaut, serait insoutenable.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=