Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Courtney Barnett & Kurt Vile
Lotta Sea Lice  (Marathon Artist)  octobre 2017

"I cherish my intercontinental friendships" "Continental Breakfast"

Sur le papier, entre l’australienne Courtney Barnett et l’Américain Kurt Vile, un océan les sépare, mais en réalité pas grand-chose. L’amour de la musique, d’un certain rock contemplatif et vibrant, des textes bien écrits, de l'humour pince-sans-rire, d’une fausse nonchalance, d’une certaine façon de chanter un peu lancinante, ça rapproche et ces deux-là étaient faits clairement pour se retrouver.

Le risque était justement le côté évident de la chose, jouer petits bras en effectuant le service minimum puisque tout aurait été facile. Il n’en est strictement rien, bien au contraire (mais kurt Vile l’avait déjà montré avec Parallelogram, disque déjà en duo mais avec Steve Gunn) ! L’alchimie fonctionne. La sincérité, la complicité, l’humilité et l’authenticité sont clairement au rendez-vous, pur disque d’amis (il suffit de voir leurs trognes souriantes sur les pochettes recto–verso) qui respectent le travail de chacun, pas pour rien que Vile reprend "Outta The Woodwork" de Barnett et que la chanteuse s’attaque à "Peepin’ Tomboy" de l’Américain.

Bien sûr, il ne faudra pas s’attendre à une révolution stylistique. Mais on retrouve avec un certain bonheur, Kurt Vile est dans son genre l'un des meilleurs auteurs-compositeurs de sa génération, la même esthétique : entre americana et pop-folk, les mélodies en cascades, les harmonies vocales. Cela s’entend donc sur les titres composés à quatre, reprises d’ébauches communes, comme "Over Everything", "Blue Cheese" ou "Continental Breakfast" (superbe titre où le duo raconte cette histoire d’amitié, la vidéo de la chanson capte précisément la belle chaleur amicale qui se dégage de l'album alors que les deux musiciens et leurs familles passent du temps ensemble pendant l’enregistrement). Et cela fonctionne également quand ils s’attaquent au répertoire de Jen Cloher, la compagne de Barnett, dans le titre "Fear Is Like a Forest" ou à celui de Tanya Donelly avec "Untogether".

Un petit bijou sans prétention, ce n’est pas le disque de l’année non plus mais un vrai petit bijou quand même.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sometimes I Sit And I Think, And Sometimes I Just Sit de Courtney Barnett
La chronique de l'album Tell Me How You Really Feel de Courtney Barnett
Articles : Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty
La chronique de l'album Smoke Ring From My Halo de Kurt Vile & The Violators
La chronique de l'album B'lieve I'm Going Down de Kurt Vile
La chronique de l'album Bottle It in de Kurt Vile
Kurt Vile en concert au Festival Radar 2011 (7ème édition) - vendredi 9 septembre
Kurt Vile en concert au Festival International de Benicàssim #18 (jeudi 12 juillet 2012)
Kurt Vile en concert au Grand Mix (samedi 21 décembre 2013)
Kurt Vile en concert au Festival La Route du Rock #24 (jeudi 14 août 2014)
L'interview de Kurt Vile (vendredi 9 septembre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Courtney Barnett & Kurt Vile
Le Bandcamp de Courtney Barnett
Le Soundcloud de Kurt Vile
Le Facebook de Kurt Vile


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=