Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hermès à tire-d’aile - Les mondes de Leïla Menchari
Grand Palais  (Paris)  Du 8 novembre au 3 décembre 2017

La Maison Hermès, l'un des grands noms du luxe français, à l'origine manufacture de harnais et de selles fondée en 1837, et depuis spécialisée dans le travail du cuir pour les sacs et bagages puis dans tous les arts appliqués et la mode, est réputée pour la magnificence des vitrines de sa boutique installée depuis 1880 au 24 rue du Faubourg Saint Honoré.

Pendant trois décennies jusqu'en 2013, Leila Mendari, surnommée la "Reine Mage", diplômée de l'Institut supérieur des beaux-arts de Tunis et de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, a présidé à l'élaboration de décors d'exception pour sublimer les produits de la marque.

La Maison Hermès rend hommage à sa collaboration avec l'exposition "Hermès à tire-d'aile - Les mondes de Leila Menchari" qui propose, en entrée libre, de découvrir huit tableaux-décors originaux ou récréés introduits par la sculpture sur bois "Partir d'un pied léger" de Christian Renonciat évoquant le dieu Hermès, le messager de l'Olympe auquel renvoie l'homonymie du patronyme des fondateurs et reprise sur l'affiche.

Les contes de mille et une nuits revisités par Leila Mendari

Cette sélection permet d'appréhender les fondamentaux de l'art de Leila Menchari, un art profondément ancré dans sa culture tunisienne qui la porte vers l'orientalisme et le faste décoratif des palais des sultans et l'Inde des maharadjahs propices pour l'évocation d'univers fanstamés.

Des univers sublimes pour lesquels elle puise dans les arts traditionnels et populaires qu'il s'agisse de métal repoussé ou du maillage du moucharabieh qui atteste de son goût pour la finesse de la dentelle qui résulte de la main de l'homme ou de celle de la nature avec la structure de certains coraux qu'elle décline en stalactites et stalagmites.

Ainsi le travail des artisans anonymes est au coeur de la vitrine "L"Afrique au coeur" avec notamment les crânes de gazelle sculptés et les débris de canalisation de pipe line recyclées en arbres.

Autre tropisme, la terre natale et les paysages de son enfance avec la luxuriance de la faune et de la flore méditerranéennes en proximité de la mer qui inspire à cette femme-sirène des grottes extraordinaires dans laquelle elle accroche des portraits à la Arcimboldo ou des sculptures à l'antique réalisés à partir de coquillages.

Symbole de la Maison Hermès, le cheval, toujours présent a minima de manière suggéré par un article de sellerie, constitue l'élément central de certaines vitrines telle celle un brin kitsch avec le Pégase conçu par Ion Condiescu.

Mais Leila Menchari manie avec aisance le grand écart stylistique avec le cheval d'acier de Christian Renonciat pour une vitrine tout en cuir et métal.

Et ce jusqu'à l'épure avec en commandant au sculpteur Benoît Luyckx "La Vague de Marbre" qui dynamise le tableau et de laquelle émerge un sac Kelly réalsé en biscuit de Sèvres. Une merveille absolue.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Grand Palais

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation de la Maison Hermès


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=