Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maîtres anciens
Théâtre de la Bastille  (Paris)  novembre 2017

Monologue dramatique d'après le roman éponyme de Thomas Bernhard interprété par Nicolas Bouchaud dans une mise en scène de Eric Didry.

En parallèle avec sa carrière d'interprète, Nicolas Bouchaud, un des meilleurs comédiens de sa génération et émérite passeur de textes, mène un "solo side project" avec le metteur en scène Eric Didry et la collaboration artistique de Véronique Timsit, à partir de textes non destinés originellement à la scène.

Avec "Maîtres anciens", ils ont investi l'oeuvre éponyme du romancier et dramaturge autrichien Thomas Bernhard, qui, comme leur premier opus "La loi du marcheur ", aborde la thématique du rapport à l'art et au monde.

Ce choix est judicieux non seulement en ce qui concerne la dialectique bernhardienne mais également car elle aborde et développe l'ensemble de ses thèmes récurrents constituant à ce titre une synthèse édifiante et une bonne introduction à son oeuvre.

Dans ce roman-monologue autofictionnel sous-titré "Comédie", à entendre comme visant tant la comédie de l'art que la comédie humaine, qui travaille sur le motif de la disparition, un détestateur du monde qui s'est esquivé dans l'art pour l'éviter, avatar de l'auteur sur le mode de l'atrabilaire moliéresque, se répand en imprécations furieuses et proférations polémiques.

Thomas Bernard se livre à un radical jeu de massacre iconoclaste qui embrasse toutes les époques, tous les arts et toutes les institutions tant publiques que familiales avec en ligne de mire les artistes de toutes disciplines, et en tête de gondole Beethoven, Stifter et Heidegger, l'Autriche, l'Etat, l'Eglise catholique et la famille.

En guise de balles, deux armes de destruction massive : la critique et la satire par le prisme de la caricature qui constituent une filtre révélateur pour désacraliser les oeuvres ridicules, pénibles et "kitsch" et s'émanciper des figures tutélaires et oppressives, ce qui, sur le principe, s'avère roboratif mais, en l'espèce, s'apparente au nihilisme.

Dans une évocation de salle muséale conçue par Elise Capdenat et Pia de Compiègne ont conçu un décor évocateur du fantôme d'une salle muséale vide dans laquelle sévit l'exhortateur, un critique musical atteint de "logorrhée musicologique" qui sacrifie tous les deux jours au même rituel, aller au Kunsthistorisches Museum de Vienne pour demeurer assis des heures devant une toile du Tintoret.

En adresse au public campant l'interlocuteur romanesque, Nicolas Bouchaud captive l'auditoire en dispensant magnifiquement un texte-fleuve en éruption qui emporte tout sur son passage avec force ratiocination paradoxale placée sous le signe du scepticisme mais non dénuée d'humour et qui ne connaît qu'une brève embellie, celle du souvenir de la femme aimée.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 juin 2021 : Culture à gogo

Avant la pause estivale (toute relative), on ne chôme pas sur Froggy's Delight. Avant d'attaquer le sommaire de la semaine, voici le replay de la Mare Aux Grenouilles #29 mais aussi celui de l'interview de Half Bob et Raymonde Howard pour leur Bd-Disque "the Year Loop Broke". Merci de votre soutien !

Du côté de la musique :

Rencontre avec Alice Animal à l'occasion de son CONCERT (oui oui) au Festival Poly'sons de Montbrison
"Since 1966" de Jean Philippe Fanfant
"Sentimental" de Johnny Mafia
"Nowhere land" de Karkara
"Peache of mine " de Laura Prince
"Dominique Pagani 5/5 et La Ritournelle" de Listen In Bed
"Cyclotimic songs" de Marc Sarrazy & Laurent Rochelle
"Kaboom" de Michel Meis 4tet feat. Theo Ceccaldi
"Secret place" de Noé Clerc Trio
"Gerry (music inspired by the motion picture)" de Ô Lake
"Countdown" de Simon Moullier
"Sous la peau" de Versari
et toujours :
"Cavalcade" de Black Midi
"Years in marble" de Raoul Vignal
"Damnatio Memoriae" de Syd Kvlt
"(n) Traverse Vol. 1" de Warren Walker
"Schubert, Symphonie N°5 & Haydn, Symphonie N°99" de Concentus Musicus Wien & Stefan Gottfried
"After the rain" de Indolore
"Dominique Pagani 4/5", avant dernier volet thématique de Listen in Bed
"Amore, disamore" de Olivier Longre
"Oslo tropique" de Oslo Tropique

Au théâtre :

les nouveautés :
"Tout le monde ne peut pas être orphelin" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois" au Théâtre Paris-Villette
"Pelléas et Mélisande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Powder Her Face" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Aux poings" au Théâtre de la Tempête
"Je suis le vent" au Théâtre de la Bastille
"La Veilleuse, cabaret holographique" au Centquatre
les reprises :
"Soeurs" au Théâtre de la Colline
"Un Poyo rojo" au Théâtre du Rond-Point
"Sherlock Holmes et le mystère de la vallée de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Matthieu Penchinat - Que fuis-je ?" au Théâtre du Marais

Expositions :

les nouveautés :
"Dans les têtes de Stéphane Blanquet" à la Halle Saint-Pierre
"Victor Hugo - Dessins - Dans l'intimité du génie" à la Maison de Victor Hugo
"Augustin Rouart - La peinture en héritage" au Petit Palais
déjà à l'affiche :
"L'Empire des sens de Boucher à Greuze" au Musée Cognacq-Jay
"Pierres précieuses" au Muséeum national d'Histoire naturelle
"Elles font l'abstraction" au Centre Pompidou
"Peintres femmes, 1780-1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Moriyama – Tomatsu : Tokyo "à la Maison Européenne de la Photographie
"Tempêtes et Naufrages - De Vernet à Courbet " au Musée de la Vie romantique
"Edition Limitée - Vollard, Petiet et l’estampe de maîtres" au Petit Palais
"Divas - D'Oum Kalthoum à Dalida" à l'Institut du Monde Arabe
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer " au Musée Marmottan
"Dali, l'énigme sans fin" à l'Atelier des Lumières
"Gaudi, architecte de l'imaginaire" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Médecin de nuit" d'Elie Wajeman
"Seize printemps" de Suzanne Lindon
"Josée, le tigre et les poissons" de Kotaro Tamura
"Il n'y aura plus de nuit" d'Eléonore Weber
Ciné en Bref avec :
"The Father" de Florent Zeller
"Adieu les cons" d'Albert Dupontel
"Promising Young Woman" d'Emerald Fennell
"ADN" de MAïwenn
"L'Etreinte" de Ludovic Bergery
"Garçon chiffon" de Nicolas Maury

Lecture avec :

"De la guerre" de Jean Lopez
"Hamnet" de Maggie O Farrell
"Les heures furieuses" de Casey Cep
et toujours :
"Minuit à Atlanta" de Thomas Mullen
"Les pièces manquantes" de Manon Gauthier
"Le roman des damnés" de Eric Branca
"La fille à la porte" de Veronica Raimo

Du côté des jeux vidéos :

Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=