Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Long Excuse
Miwa Nishikawa  novembre 2017

Réalisé par Miwa Nishikawa. Japon. Drame. 2h04 (Sortie le 29 novembre 2017). Avec Masahiro Motoki, Pistol Takehara, Eri Fukatsu, Kenshin Fujita, Tamaki Shiratori, Sosuke Ikematsu, Haru Kuroki et Keiko Horiuchi.

En voyant "The Long Excuse" de Miwa Nishikawa, on ne s'étonnera pas que son premier film, "Wild Berries", ait pu être produit par Hirosaku Kore-Eda et qu'elle ait assisté celui-ci sur le tournage de "After Time".

En effet, à l'instar du réalisateur d' "Après la tempête", c'est sous le signe de la bienveillance et de la délicatesse que se place son cinéma.

"The Long Excuse" raconte quelque chose de très simple : Sachio, un romancier célèbre, n'a pas pu pleurer à la mort de sa femme. Cet homme suffisant, cynique, narcissique, ne vivait que pour lui-même et son art. Il a négligé sa femme et il va peu à peu s'en rendre compte, d'autant qu'elle est morte dans un accident de car en même temps qu'une de ses amies, dont le mari, Yoichi, chauffeur routier, est lui fou de douleur.

"The Long Excuse" de Miwa Nishikawa est le long parcours de Sachio non pas vers la résilience comme c'est le cas de Yoichi, mais pas la découverte du chagrin, du remords même. Et il n'est pas romancier pour rien, car il va "étudier" Yoichi en lui proposant de s'occuper de ses enfants pendant que lui travaille...

Dès lors, si le film tire de nombreuses larmes, il ne vire pas au mélo mais à une réflexion paisible qui se construit pas à pas sur les grands sentiments, sur l'amour, sur le souvenir des êtres aimés et comment leur survivre sans les trahir. Miwa Nishikawa y ajoute aussi une dimension sociale entre l'intellectuel aisé, à la pensée abstraite, et l'homme du peuple, chargé de famille, nécessairement dans le concret.

Miwa Nishikawa est partie de son propre roman et on aurait aimé pouvoir découvrir comment se traduisait par écrit les moments qu'elle filme si bien. Car, ici, les choses sont dites avec le coeur, notamment de la part de Yoichi et tout se décline en scènes très simples et très denses.

Sans pathos inutile, elle distille de vrais torrents d'émotion. Quand Sachio commence à vraiment s'intéresser aux deux enfants de Yoichi, quand il s'adresse post-mortem à sa femme, quand il (re)découvre combien il l'aimait profondément et qu'il accepte ainsi d'être un mortel comme les autres, tout a la beauté de l'évidence

"The Long Excuse" de Miwa Nishikawa est une œuvre indiscutable qui touchera tous les publics car elle vise chaque homme confronté aux mystères profonds qui remplissent à la fois les corps et les âmes. Une méditation qui fait un bien fou.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=