Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ensemble Contraste & Orchestre Philharmonique Royal de Liège
Besame Mucho  (Mis)  octobre 2017

"J’en ai marre que tout le monde me dise que ma musique n’est pas du tango. Je leur dis que, bon, s’ils veulent, ma musique est celle de Buenos Aires. Mais la musique de Buenos Aires, comment l’appelle-t-on ? Tango. Alors, ma musique est tango." Astor Piazzolla.

Besame mucho… Embrasse-moi beaucoup. Tout un programme pour un disque qui met à mal la fameuse expression : qui trop embrasse mal étreint. Parce que ce Besame Mucho, disque de Tango au sens large, qui revisite Piazolla, Cole Porter, Carlos Gardel ou Villoldo est un vrai petit bijou.

Après le succès du spectacle Classic Tango et de Café 1930 (sorti chez Zig Zag Territoires), l’Ensemble Contraste (Arnaud Thorette (violon), Stéphane Logerot (contrebasse), Jean-Luc Votano (clarinette), Raphaël Imbert (saxophone), Jean-Luc Di Fraya (batterie), Johan Farjot (piano & direction)) s’associe avec la chanteuse Noëmi Waysfeld et l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et poursuit le voyage musical à la rencontre de ces musiques brassées, sensuelles et rythmées : tango, milonga, bossa, habanera, aux multiples influences : jazz, improvisation, chanson…

"Libertango" placé au départ est un jeu de mirada et de cabeceo et le reste des morceaux est une invitation au voyage et à la danse. Les musiciens nous prennent par la main et nous entraînent dans une danse effrénée où tourbillonne souffle lyrique, désir, passion, fougue, énergie, fièvre. Le tango est un art ouvert, avec une histoire, une tradition, des codes, mais un art ouvert et continuellement en mutation et si le tango est une danse de relation, sa musique l’est tout autant.

Dans ce disque l’Ensemble Contraste montre cette relation, toute son envie de liberté, d’ouverture aux différentes esthétiques (jazz, musiques du monde, musiques improvisées, pop, musique classique…) et le rapprochement entre les musiques savantes et populaires qui est au centre de sa problématique. Parfaite représentation de ce Besame Mucho, le superbe "Oblivion" placé au centre de ce disque, comme son climax, où l’on retrouve la science de l’orchestration et des arrangements de Johan Farjot, des musiciens virtuoses (ah ce passage du thème d’instrument à instrument), l’exaltation, ferveur et tension dramatique.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Ensemble Contraste
Le Soundcloud de Ensemble Contraste
Le Facebook de Ensemble Contraste


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=