Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Stéphane Blek
Vive la patate libre !  (Autoproduit)  juin 2017

"J’étais inscrit au parti concombriste, on jetait des tomates aux néonavets puis on s’est rallié au mouvement oignoniste, il fallait un chef qui ne soit pas un poireau mais on a élu un vrai cornichon, et je me suis dit purée, on est dans les choux" "Vive la patate libre !"

Voilà, les présentations sont faites. Il s’appelle Stéphane Blek, est frais comme une baignade à 14 degrés et son album s’appelle Vive la patate libre !

Artiste engagé pour la défense des semences bio et du partage de rires équitables, il garde une désinvolture légère comme une ganache montée sans efforceur. Accompagné de Victor Lecoeur aux guitares, basse et synthé, il met en scène lui-même ses morceaux.

Anciennement membre de diverses formations rock, Stéphane Blek y joua le rôle de chanteur et de compositeur. Et puis la crise des limaces nécrophages survint dans le monde botanique, Stéphane y vit un signe et se reconvertit en chanteur engagé pour les zygomatiques (ou pas), il créa donc cet album, que ne renierait pas un certain Bertand P peroxydé (et lifté ?).

Il aime la poésie et les fleurs jolies, il préfère les oiseaux aux crottes de blaireau et sourit aux mécontents, il aime chanter à tue-tête pour allumer les étoiles, il est délicat comme un tout petit chat, il regarde où il met les pieds pour que les fourmis ne se fassent pas écraser, "Quand on fait attention c’est quand même plus mignon" ("No stress total").

"Le monde est fou, c’est un spectacle permanent animé par de grands enfants, il est peuplé de vieux rasoirs qui veulent tous rentrer dans l’histoire, la terre est dingue, elle jette ses fringues et court à poil au milieu des étoiles" ("Le monde est fou"). A ceux qui ne croyaient pas que les cordes punks pouvaient être marrantes, Vive la patate libre ! dément cette information éhontée à grands coups de costumes improbables et de riffs psychédéliques.

Espiègle et pétillant, Stéphane Blek a l’audace de tenir par la main l’enfant qu’il a su garder dans le cœur, grimant à la perfection les absurdités des convenances sans virer au ridicule. Il vous filera la banane et la patate, si vous ne croisez pas un champignon entre temps. Faisant de l’autodérision une parabole talentueuse en douze titres plus déjantés les uns que les autres.

Solex, fun et rock' n' roll… ah ah ah

 

En savoir plus :
Le site officiel de Stéphane Blek
Le Facebook de Stéphane Blek


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=