Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Adieu Ferdinand ! - Le Casino de Namur
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  décembre 2017

Conte écrit, mis en scène et joué par Philippe Caubère.

Voilà, avec "Le Casino de Namur", c'est la fin de Ferdinand Faure et de ses aventures contées par son alter ego Philippe Caubère...

On se doute qu'il sera difficile d'abandonner un mythe, de transformer en souvenir un ami si proche. Et comment sera cette fin annoncée par son créateur ? Une fin définitive ?

Ou une fausse fin laissant supposer soit clairement, soit en pointillé, qu'il y aura un "après", que cet "Adieu Ferdinand !" aura la couleur des "adieux perpétuels" à l'image de ceux de Maurice Chevalier ou de Charles Aznavour ?

On laissera les spectateurs découvrir comment Philippe Caubère a résolu les problèmes qu'il s'est créé en voulant mettre fin à son personnage.

Mais il faut prévenir que ce "Casino de Namur", horizon ultime qu'on n'atteint jamais, sera nécessairement un peu décevant après l'apothéose représentée par "Clémence" et son final consacré au "Camp de nudiste".

Déception forcément relative que l'auteur a su atténuer en ayant l'intelligence de ne pas enchaîner ce troisième volet (qu'il nomme, comme les autres, "conte") après les deux épisodes de "Clémence". Peut-être aussi que la Belgique n'était pas le terrain de jeu idéal pour le méridional Caubère.

Ici, on est dans le "Nord" que l'on a envie de prononcer comme le faisait son ami Michel Galabru dans "Bienvenue chez les ch'tis". En arrivant aux Pétieux, le domaine de la famille de son copain belge, des betteraviers belges, il est confronté à l'accent local, à l'outrance d'Outre-Quiévrain, qu'il maîtrise moins subtilement que les parlers marseillais.

Le ciel est bas, le texte répétitif, et le poulet à se partager quelque peu gros et gras. Et puis, la betterave est omni-présente. Quant au "Casino de Namur", il ne faudra pas s'attendre à en arpenter les tables de jeux...

Reste qu'un texte décevant de Philippe Caubère, ça vaut bien souvent mieux qu'un texte réussi d'un autre, car il en reste l'interprète, magistral. C'est donc sans hésiter qu'il faut venir assister à la fin des adieux de Ferdinand.

Surtout, que peu à peu, même si rien ne le laisse supposer, s'insinue dans le for intérieur de chaque spectateur, l'idée folle que Philippe Caubère ne pourra pas faire "mourir" Ferdinand dans la boue betteravière, qu'il a besoin d'un soleil radieux pour s'éteindre à jamais.

On n'est pas dans la tête de son créateur, mais on la connaît assez bien et l'on sait que si elle est dure et sinueuse, elle a une mémoire prodigieuse, un appétit d'ogre et qu'elle a mille histoires à conter encore et toujours. Du moins peut-on l'espérer...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 07 juillet 2024 : La culture, pour toujours

Les grenouilles prennent la route d'Avignon et nous vous livrerons nos chroniques quasiment au jour le jour exceptionnelement ! En attendant, voici le programme de la semaine. Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y serons avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
et toujours :
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=