Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vers la lumière
Naomi Kawase  janvier 2018

Réalisé par Naomi Kawase. Jpaon/France. Drame/Romance. 1h41 (Sortie le 10 janvier 2018). Avec Masatoshi Nagase, Ayame Misaki, Tatsuya Fuji, Kazuko Shirakawa, Kanno Misuzu, Mantarô Koichi, Chihiro Otsuka et Nobumitsu Ônishi.

Depuis son premier film de fiction, "Suzaku", caméra d'or à Cannes en 1997, Naomi Kawase, par ailleurs documentariste, a développé un cinéma dialectique où l'homme et la nature conversent, s'affrontent quand les éléments sont en crise et cherchent à vivre en harmonie si tant est que cela soit encore possible.

Profondément marquée par la culture shintoïste, elle confronte celle-ci à toutes les formes de modernité dans des récits fluides mais aux narrations parfois ténues où l'aléa provoque des bifurcations imprévues.

Ce cinéma sans équivalent en Occident, qui rappelle les rares films de son compatriote Kohei Oguri, contourne le pathos et le dramatique et cherche avec détermination, voire entêtement, à se résoudre dans la plus parfaite sérénité.

"Vers la lumière" n'échappe pas à cette loi d'airain qui définit l'oeuvre de Naomi Kawase, qui fait partie de ces cinéastes qui tournent en apparence toujours le même film, mais aboutissent à chaque fois à un résultat différent du précédent

Ici, le héros est un photographe qui devient aveugle et qui va trouver son nouveau chemin, à travers le chaos de son esprit, pris entre acceptation résignée et refus farouche de son mauvais sort.

"Vers la lumière" de Naomi Kawase est un film tautologique, une évidence éclatante, qui prend la forme d'une jeune femme qui pratique l'audio-description. C'est elle la lumière du sans-lumière.

On sait d'avance qu'ils sont faits l'un pour l'autre, mais il s'agit que tout coulisse vers l'amour sans pitié, entre le film qu'elle décrit et le film qu'il vit. Mettre en phase le récit avec le récit dans le récit n'est pas mince affaire.

C'est le boulot de toujours du cinéma et "Vers la lumière" de Naomi Kawase est un film qui résout ses problèmes avec cette grande simplicité qui s'appelle la bienveillance.

Ce qui aurait pu n'être qu'un joli mélo est une œuvre d'une vibrante sensibilité.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=