Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Massacre des Innocents
Marc Biancarelli  (Editions Actes Sud)  janvier 2018

Lire le dernier livre de Marc Biancarelli, Massacre des Innocents, publié aux éditions Actes Sud, c’est un peu comme déambuler dans un musée, comme assister à un vernissage. Son dernier livre, à la structure narrative originale, est un ouvrage exigeant, qui nécessite une lecture attentive. Construit sous la forme de tableau, 18 au total, répartis sur deux parties, l’écriture visuelle de l’auteur nous narre l’histoire du Batavia, un navire affrété par la compagnie des indes orientales qui s’abima au large de l’Australie en 1629.

De ce naufrage, 250 rescapés arrivèrent à rejoindre des îlots rocailleux avant d’être victimes d’un immense massacre orchestré par l’intendant Jéronymus Cornelisz, être cruel, violent et abject. Face à lui, les mains tachées du sang des innocents qu’il a exterminés durant sa carrière de soldat, se dressa Weybbe Hayes, qui prit la tête d’une résistance, sauvant une poignée de naufragés.

Cette histoire, de ce bateau et du massacre qui s’en suivit est connue de nombreux historiens. La littérature s’empara aussi du sujet, notamment après la découverte de l’épave au début des années 60. Sous la plume de Marc Biancarelli, cet évènement, le naufrage et le massacre s’échappe peu à peu du récit pour prendre la vraie dimension du roman. Massacre des Innocents est donc un livre qui s’appuie sur des faits réels auxquels l’auteur ajoute des faits inventés.

Très vite, l’aventure du Batavia va se retrouver sur un plan secondaire, nous entraînant sur une réflexion sur la nature humaine, au travers d’un épisode monstrueux, articulé sur les actions et la psychologie de trois personnages principaux (les deux hommes qui s’opposent et une magnifique femme Lucretia qui se trouvait sur le bateau) merveilleusement bien décrits par l’auteur. Les comportements des différents naufragés sont analysés. Ces hommes se retrouvent contaminés par le mal, intégrés dans un cercle vicieux dont ils ne peuvent plus s’extraire. Certains passages du livre sont extrêmement violents. Et la mort est omniprésente dans le livre. De nombreux personnages sont humiliés. Lucrétia subit beaucoup d’humiliation dans le roman mais elle demeure la vraie héroïne, celle qui apporte la résistance et la victoire.

Pour mieux nous imprégner des personnages, Marc Biancarelli remonte leur histoire pour mieux comprendre leur attitude dans ce naufrage. Cornelisz, par exemple, est un apothicaire qui a fait faillite, un être déchu, qui a fuit en prenant place dans le Batavia. Son passé, sa situation explique en partie ses actions après le naufrage. Il va se réaliser de nouveau par le mal, au travers d’actions néfastes. Il s’accommode très bien avec le mal d’ailleurs.

Avec Massacre des Innocents, Marc Biancarelli nous offre donc une peinture romanesque de cet épisode du Batavia. La tragédie s’impose très vite dans le livre mais la résistance est bien présente, autour de Weybbe Hayes. Massacre des innocents devient alors aussi un roman sur la survie, sur la nature aussi avec comme toile de fond le 17ème siècle, siècle marqué par les conflits et la barbarie.

Le 17ème siècle, c’est aussi le siècle de la peinture et ce n’est donc pas par hasard que l’auteur choisit cette narration sous la forme de tableaux. Massacre des Innocents est d’ailleurs le titre d’un tableau, de Van Haarlem qui est d’ailleurs décrit sur de longues pages dans le livre. Marc Biancarelli nous parle de nombreux peintres hollandais dans son livre, certains devenant même des personnages dans le livre.

Livre déroutant donc, exigeant à la lecture car tellement différent des romans classiques dans sa construction, Massacre des Innocents est un livre qu’il faut avoir au départ le courage de continuer pour se rendre compte au final qu’on a connu une expérience littéraire originale et passionnante.

J’ai découvert avec ce livre cet auteur, je suis ravi.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Marc Biancarelli


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 mai 2024 : Après les ponts vient la pluie

Un printemps décidément capricieux mais quelques jours de beau temps avant un nouveau déluge. Ici c'est un déluge de musique, spectacles ou livres qui nous attend.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Following the sun" de Alexis Valet
"Batist & the 73'" de Batist & The 73'
"El magnifico" de Ed Harcourt
"Big anonymous" de El Perro Del Mar
Petit coup d'oeil sur le Festival Paysage Pop #2
"Until now" de Gabriel Pierre
"A kingdom in a cul-de-sac" de Ha The Unclear
"Dysphorie" de Intrusive Thoughts
"Family affair" de Kokopeli
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"Korzéam" de Thibaut Wolf
"Folk tales of today" de Two Magnets
et toujours :
nouvel épisode du Morceau Caché intitulé "Session de rattrapage 6"
"Le souffle de l'Hybris" de AA & Les Oneiroi
"Murmuration" de Darius
"Creatures lies" de Isolation
"On ne sait jamais" de Jéhan
"Newcastle" de Prudence Hgl
"Colliding spaces" de The Everminds
quelques clips : Comédie Noire, Hermetic Delight, Gogojuice, Cosmopaark, l'Ambulancier, No Money Kids

Au théâtre :

les nouveautés :

"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Roqya" de Saïd Belktibia

"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=