Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Céline, derniers entretiens
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  janvier 2018

Monologue dramatique conçu et interprété par Stanislas de la Tousche d'après les textes de Louis-Ferdinand Céline dans une mise en scène de Géraud Bénech.

Pour "Céline, derniers entretiens", Stanislas de la Tousche a puisé dans les Cahiers afférents aux années 1957-1961 du romancier Louis-Ferdinand Céline, qui compilent notamment interviews et lettres, pour proposer un (auto)portrait de l'écrivain à travers ses propos qui se combine avec une approche de la mythologie célinienne.

Rien n'est simple avec Céline, l'atrabilaire libertaire et pourfendeur de la bourgeoisie et du capitalisme, auteur jouissant d'un statut pour le moins paradoxal, simultanément reconnu comme l'un des auteurs majeurs du 20ème siècle et honni de manière violente, même plus d'un demi-siècle après sa mort, pour ses pamphlets antisémites.

D'autant que sa personnalité s'avère complexe tant elle fusionne de manière kaléidoscopique l'homme, né dans un milieu défavorisé, celui de la pire pauvreté, celle de "la pauvreté digne", nourri à "la nouille", seul aliment qui ne dégageait pas une odeur néfaste pour le travail de la mère ravaudeuse de dentelles anciennes, l'écrivain de Meudon et le psychotique atteint d'un délire de persécution, dont il joue en partie sans doute, qui s'est forgé une image d'ermite persécuté.

Quelques images d'archives en fond de scène, les lumières crépusculaires de Rémy Chevillard, et s'anime une silhouette ratatinée dans un fauteuil. Avec un étonnant et édifiant mimétisme physique, Stanislas de la Tousche réussit, sous la direction de Géraud Bénech, tant une ébouriffante composition ébouriffante q'une sidérante incarnation de Céline se prêtant au jeu de l'interview. Point de questions, juste des réponses.

Intelligent, roué et doté d'un goguenard humour à froid, l'homme manie tant le sarcasme et la provocation que l'autodérision pour évoquer son enfance, ses expériences de sa vie d'homme, le travail de galérien qu'est l'écriture, la littérature dont il dresse un jubilatoire panorama critique et ses faux pas politiques.

Et quand, en épilogue, un journaliste s'installe sur le plateau pour sonder "in vivo" le bonhomme, seules demeurent ses paroles enregistrées car son fantôme a déjà regagné ses éternels pénates laissant intactes les virulentes polémiques qui accompagne son nom.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=