Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Assad
Régis Le Sommier  (Editions de la Martinière)  janvier 2018

Régis Le Sommier est directeur-adjoint de Paris match. Grand reporter, il a été le chef du bureau du magazine aux Etats-Unis à New-York, a partagé le quotidien d’unités de l’US Army au cours de séjours en Irak et en Afghanistan. Auteur de Daech, l’histoire et Les mercenaires du calife, il fait partie des très rares journalistes à avoir rencontré à plusieurs reprises Bachar El Assad, le président syrien.

Tout le monde, depuis 2011, connaît Bachar El Assad, de nom au moins, ou croit le connaître. Pourtant, cet homme reste une énigme, de par son histoire déjà, celle d’un élève moyen, plutôt sympathique, fou d’informatique qui se retrouve placé au premier plan après la mort brutale de son frère aîné. Symbole de modernité, marié à une femme vêtue à l’occidentale, ancienne banquière, il représente alors tous les espoirs aux yeux de l’occident lorsqu’à 34 ans, il devient président de la Syrie. Dix-sept ans plus tard, 340.000 morts pendant le conflit syrien. Certains le surnomment "le boucher de Damas" quand d’autres considèrent qu’il a servi de rempart à l’islam radical.

Régis le Sommier l’a rencontré plusieurs fois en Syrie pour l’interviewer pour Paris Match mais aussi lors de rendez-vous "off", parfois lors de moments particulièrement critiques pour lui et son pays. De ces rencontres, de ses moments passés sur le territoire syrien, Régis Le Sommier en a tiré un ouvrage passionnant qui nous permet d’appréhender la complexité du conflit syrien mais aussi la complexité de son dirigeant, grâce à un travail de terrain, bien loin des informations divulguées par nos chaînes d’informations.

De nombreuses thèses sont mises à mal dans le livre. Il y a d’abord celle disant qu’Assad aurait mis au point un plan machiavélique, celui de libérer des islamistes, débouchant sur l’émergence de l’Etat islamique. Pour Régis Le Sommier, cette thèse reste très hypothétique. Certes, 260 islamistes environ ont été libérés mais aucun d’entre eux ne tiendra un rôle prééminent dans l’insurrection ni ne rejoindra Daech. Abou Moussab Al-Zarqaoui et Abou Bakr Al-Baghdadi, respectivement père fondateur et calife de l’Etat islamique ne sont pas sortis des geôles syriennes mais jordaniennes pour le premier et américaines pour le second.

En aucun cas, l’auteur souhaite défendre ou réhabiliter Assad, il veut juste rétablir la vérité. Le livre nous permet aussi d’apprendre plus précisément ce que représente les alaouites, minorité ethno-religieuse à laquelle appartient la famille du président, qui pratique une religion particulière. Et d’expliquer comment cette communauté et leurs valeurs ont joués un rôle important dans le maintien au pouvoir d’Assad.

Régis Le Sommier nous montre enfin un personnage très détaché vis-à-vis de ce qu’on peut lui reprocher, l’assassinat de Rafic Hariri, le bombardement de sa population, le gazage de syriens… Tout semble glisser sur lui, il s’est construit, nous dit l’auteur, un blindage émotionnel qui fait qu’il s’est montré plus meurtrier que son père car beaucoup plus détaché. A côté de cela, et c’est plutôt surprenant Régis Le Sommier nous montre un Assad plutôt geek, qui observe le monde autour d’un énorme ordinateur, maîtrisant un certain nombre d’outils informatiques. Il vit cloitré à Damas depuis 2011, n’étant sorti qu’une fois de façon non officielle pour aller voir Poutine.

A la fin du livre, Régis Le Sommier fait un parallèle intéressant entre le conflit syrien et la guerre d’Espagne. Ces guerres se ressemblent par leurs nombres de morts et de réfugiés, par l’implication de puissances étrangères rivales, par le fait que le vainqueur n’a pas été celui sur lequel l’occident avait misé. La Syrie ressemble aussi à l’Espagne par la manipulation de l’information qui a eu cours chez tous les acteurs.

Il nous montre enfin que cette guerre aura été une tromperie sanglante en montrant que chacun est intervenu non pas en pensant au bien du peuple syrien mais en recherchant ses intérêts.

Assad est donc un livre essentiel pour comprendre ce conflit syrien. Pour comprendre aussi qu’il est un mot que ne connaît pas le dictateur syrien, la compassion.

 
 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=