Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Riton Liebman - La vedette du quartier
Maison des Métallos  (Paris)  janvier 2018

Monologue tragi-comique écrit et interprété par Riton Liebman.

Mis en scène par David Murgia, Riton Liebman avait réussi un très beau portrait de son père Marcel dans son spectacle de l'année dernière, "Liebman Renégat". On y sentait les failles et les bosses d'un homme meurtri par le destin subi par un père hors du commun, dont la haute stature morale continuait à le poursuivre post-mortem.

Cette fois-ci, avec "La Vedette du quartier", Riton Liebman est enfin à l'aise. Finie l'insécurité héritée d'une figure tutélaire toujours présente malgré son absence. Le voilà au cœur de sa propre histoire, au centre de son propre spectacle.

Il sait que les spectateurs sont venus pour ce qu'il va leur révéler ce qu'on lui demande toujours de révéler quarante après les faits : comment s'est-il retrouvé sur le tournage du film de Bertrand Blier "Préparez vos mouchoirs" et que s'est-il passé pour lui après ce moment où il a basculé dans le monde du cinéma ? Est-il vrai qu'il a connu une chute vertigineuse dans l'alcool et la drogue ?

On ne sera pas déçu par ce voyage au bout de la moitié bien chargée d'une vie de patachon comédien qui, finalement, a été sacrément remplie. On y croisera des noms célèbres et célébrés, de Dewaere à Depardieu, de Bertrand et Bernard Blier à Aldo Maccione, en passant par Florent P (période Vanessa P)... et même un certain Jean-Claude VD, alors kickboxer, que le jeune Riton habilla pour l'hiver.

Excellent acteur de lui-même, Riton reçoit son spectateur dans l'intimité de sa petite "piaule", scénographiée par Olivier Wiame, avec pour centre de son monde un lit une place, parfait pour décrire ces temps de vache enragée qui suivirent longtemps l'époque éphémère où il était la "Vedette du quartier".

Sans en faire un usage systématique, Riton montre quelques vidéos qui ont l'avantage de remettre en mémoire, ou de faire découvrir aux plus jeunes, le p'tit gars qu'il était à l'époque. On comprend immédiatement ce qui séduisait chez ce gamin craquant avec ses gros yeux et ses cheveux longs. On comprend d'autant plus qu'avec un tel physique, il ait pu séduire (dans le film) la si touchante Carole Laure.

On comprend aussi ce qui lie le petit bonhomme d'alors au quinqua d'aujourd'hui. Même si entre temps, il y a eu pour Riton des escales trop nombreuses au paradis artificiel des coudes levées, il a gardé intactes ses capacités d'étonnement, ses envies de déconnade et ses fuites soudaines dans l'émotion pure.

Héritier d'Outre-Quiévrain de Philippe Caubère, Riton Liebman a commencé à se raconter. Pourra-t-il désormais s'arrêter en si bon chemin ? N'est-il pas condamné à continuer avec un public de plus en plus acquis ?

Pour l'instant, on prédira à cette "Vedette du quartier" une longue carrière, si longue que son titre paraîtra obsolète et riquiqui, à l'aune de la grande star francophone que Riton Liebman sera bientôt.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=