Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Simple Minds
Walk Between Worlds  (BMG)  février 2018

Simple Minds est de retour et c’est toute ma jeunesse qui défile tout au long de l’album. Certes, en 2014, un nouvel album, Big Music, avait déjà été encensé par leur public, confirmant la popularité de ce groupe écossais originaire de Glasgow. En 2016, un disque, Acoustic, nous donnait l’occasion de réécouter des classiques revisités, de fredonner de nouveau des titres comme "Promised you a miracle" ou "Don’t forget" qui nous avaient accompagnés durant l’adolescence.

Cet album acoustique a influencé la conception de ce nouveau disque, Walk Between Worlds, le groupe ayant voulu mettre en avant la qualité des mélodies et les mots qui les accompagnent. Ils nous proposent un album de huit titres, près de 45 minutes intenses, avec deux facettes bien distinctes. L’une avec des morceaux comme "Summer" et "The signal and the noise" revisite les guitares froides et le groove de la new wave post punk quand l’autre explore des sons plus cinématiques avec la chanson titre et "Barrowland star".

Au niveau des textes, deux chansons parlent de foi, "Magic" et "Sense of discovery" qui encadrent le disque. La premiere est une réflexion sur les désirs et l’ambition de la jeunesse, la foi en ses propres capacités que Simple Minds possédait à ses débuts. "Sense of discovery", avec son refrain qui n’est pas sans rappeler "Alive and kicking" sortie en 1985, est centrée autour de la voix d’un narrateur plus âgé transmettant sa sagesse et ses conseils à un individu plus jeune. Pour Jim, la foi est donc l’un des thèmes fondamentaux de cet album.

"Barrowland Star", autre chanson clé de l’album, tire son nom de la salle emblématique où Simple Minds a donné un grand nombre de concerts mémorables dans la banlieue de Glasgow. Le titre combine des parties de guitare et un solo envoûtant de Charlie sur un texte poignant. Pour eux, jouer au Barrowland a toujours été important et c’est là qu’ils ont filmé la vidéo pour "Waterfront".

C’est donc un bien beau retour que nous offre Simple Minds, confirmant Big Music et nous donnant des frissons. Une tournée est sur les rails car simple Minds est aussi un groupe taillé pour la scène. Ajoutés à leurs anciens titres, les nouveaux morceaux n’auront aucun mal à embarquer nouveau et ancien public dans des stades enflammés ou des salles plus intimes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Simple Minds en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
Simple Minds en concert à Main Square Festival 2012 - Vendredi
Simple Minds en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Samedi 7 juillet

En savoir plus :
Le site officiel de Simple Minds
Le Bandcamp de Simple Minds
Le Soundcloud de Simple Minds
Le Facebook de Simple Minds


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=