Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alice Lewis
Imposture  (Bellbuoy Records)  janvier 2018

"Les beaux draps ne consolent pas, qu’ils soient de satin ou de soie, les beaux draps ne pansent pas ils ne sont que l’apparat"

"Coupe coupe coupe, c’est la route de la délivrance, les mèches tombent en silence, coupe coupe coupe, viendra l’aube où mon sang vivra à travers un autre roi"

Alice Lewis, c’est un peu notre St. Vincent à nous, dans cette façon de conjuguer pop avec art majeur, entre mainstream et presque avant-gardisme. C’est un jeu d’équilibriste, le plus difficile. Et si en plus les paroles tournent autour des amours et d’un certain romantisme ou de la fin d’un certain romantisme plutôt... ! Pour s’en sortir, il faut du talent, de l’audace, de l’intelligence et énormément de finesse. Cela tombe bien Alice Lewis en déborde.

L’excellent Alexandre Chatelard lui taille des textes qui, malgré leurs sujets s’inscrivent totalement dans une modernité, et quelques belles chansons ("Un autre jour", "Cabriolet", "Les beaux Draps", "Amour Asymétrique"). Grâce à cette rencontre, elle transpose son électro-pop noire laquée aux accointance rock chantée en Anglais (No one Knows We’re here en 2010, Your dreams are mine en 2015) en une musique pop à la française, chic et choc. Une aventure construite comme une histoire d’amitié que l’on trouvait déjà dans le superbe "Je saurais te retenir (les amis)" sorti sur le disque hommage à François de Roubaix de Fred Pallem, qui est ici également de la partie.

Alice Lewis marie distinction et une certaine légèreté, mais il y a de la fragilité aussi. L’exigence harmonique au service de la simplicité mélodique ou la simplicité mélodique au service de l’exigence harmonique. Son chant n’est pas neutre, il est habité, évocateur. Ce disque rappelle une époque où chanson française rimait avec une certaine excellence (Polnareff, Gainsbourg, Birkin, Hardy, Berger...), où le terme tube ("Les ciseaux", "Amour Asymétrique", "Les beaux draps") n’était pas synonyme de médiocrité ou de facilité. Ni imposture ni même posture donc, juste de la musique. Et de la plus belle des manières...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album No one knows we’re here de Alice Lewis
Alice Lewis parmi une sélection de singles (janvier 2011 )
La chronique de l'album Your Dreams are Mine de Alice Lewis
Alice Lewis en concert au Grand Mix (mercredi 20 octobre 2010)
Alice Lewis en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #17

En savoir plus :
Le site officiel de Alice Lewis
Le Bandcamp de Alice Lewis
Le Soundcloud de Alice Lewis
Le Facebook de Alice Lewis


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=