Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Petites Reines
Théâtre Paris-Villette  (Paris)  février 2018

Comédie d'après le roman éponyme de Clémentine Beauvais, mise en scène de Justine Heynemann, avec Rachel Arditi (ou Tiphaine Gentilleau), Justine Bachelet, Barbara Bolotner, Manon Combes et Mounir Margoum (ou Sylvain Sounier).

Au départ, "Les Petites Reines" est un roman pour adolescents écrit par Clémentine Beauvais qui, à 28 ans, est déjà une auteure reconnue dans le créneau de la littérature jeunesse.

En découvrant l'adaptation théâtrale qu'en ont tiré Justine Heynemann et Rachel Arditi, on comprend pourquoi les trois lauréats du "Boudin d'or", "charmante" tradition inventée par des collégiens de Bourg-en-Bresse pour stigmatiser les filles les plus laides de leur établissement, décident de pédaler jusqu'à la Garden-Party de l'Élysée, pour laver cet affront et résoudre, par la même occasion, des questions personnelles qui les préoccupent.

D'un récit riche en histoires, né de l'imagination féconde de Clémentine Beauvais, est sortie une pièce pleine d'humour, qui touche et amuse sans aucune démagogie et sans le moindre pathos.

Et pourtant, l'un des personnages est supposé amputé de ces membres inférieurs, et roulera en chaise roulante en compagnie des trois cyclistes, parmi lesquelles l'une d'entre elles est en quête de son père.

Grâce à la mise en scène sans temps morts de Justine Heynemann, les problèmes sont posés - et traités - mais sans s'attarder sur les handicaps. Pas le temps, vraiment pas le temps... car la route est longue jusqu'à Paris !

On pourra aussi trouver dans ce texte, décidément copieux, une dénonciation du harcèlement moral subi par les jeunes aux physiques ingrats ou non conformes aux canons de la beauté normée.

Mais Mireille, le "boudin de bronze", porte-parole du trio, n'a pas sa langue dans sa poche pour une moche, et cela apprendra aux jeunes spectateurs qu'on peut avoir d'autres atouts qu'un ventre plat ou un visage sans acné.

En montant sur les planches, les personnages adolescents de Clémentine Beauvais semblent avoir pris de la maturité et peuvent désormais s'adresser aussi bien aux très jeunes qu'à leurs parents. "Les Petites Reines" peuvent ainsi être visibles dès 7-8 ans, et constitueront pour les pré-ados une belle initiation au théâtre garantie sans la mièvrerie habituelle de la plupart des spectacles qui leur sont destinés.

Quant au public "senior", il appréciera ce quintet d'acteurs qui se dépense sans compter, à commencer par Sylvain Sounier (en alternance avec Mounir Margoum) qui joue tous les hommes de la pièce, de Justine Bachelet, Barbara Bolotner et Manon Combes, les trois héroïnes, pour qui incarner le trio de boudins tient de la composition, et de Rachel Arditi (en alternance avec Tiphaine Gentilleau) parfaite en journaliste, en mère ou en gérante de camping...

Parfait spectacle pour tous les âges, "les Petites Reines" méritent d'être encouragées et pas seulement en "likant" sur les réseaux sociaux. Pour bien pédaler sur scène sur leurs vélos colorés, elles ont besoin de nombreux supporters et de leurs applaudissements en "direct live" !
 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=