Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Cercle de Whitechapel
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  janvier 2018

Comédie dramatique de Julien Lefebvre, mise en scène de Jean-Laurent Silvi, avec Stéphanie Bassibey, Pierre-Arnaud Juin, Ludovic Laroche, Jérôme Paquatte et Nicolas Saint-Georges.

La recette d'un spectacle à succès est simple : une partition efficace, une distribution judicieuse, une mise en scène au cordeau et une interprétation émérite.

Tel est le cas de l'opus "Le Cercle de Whitechapel" de Julien Lefebvre alors même qu'il n'a pas choisi la facilité en se collettant au périlleux registre de la comédie policière.

Et cependant son opus fait mouche car, auteur dramatique, romancier et scénariste qui a manifestement, outre de l'humour, le sens du dialogue théâtral et du suspense soutenu par de bienvenus - et inattendus - rebondissements, il a mis tous les atouts de son côté en s'inspirant de valeurs sûres de la bande dessinée anglosaxonne d'obédience "steampunk", telles "La Ligue des gentlemen extraordinaires", "Les Quatre fantastiques" et "From Hell".

Renversant le procédé, les personnages ne sont plus des super-héros de fiction mais, pour la plupart, des figures réelles et connues amenées à résoudre le "cold case" mythique du 19ème siècle propice à toutes les spéculations, celui de Jack l'Eventreur.

Ainsi, Sir Herbert Greville (Arnaud Juin parfait de noblesse autoritaire) qui ambitionne de damer le pion à Scotland Yard convainc Arthur Conan Doyle (Ludovic Laroche en timide malicieux), le créateur de Sherlock Holmes, George Bernard Shaw (Nicolas Saint-Georges irrésistible), le journaliste et futur dramaturge et polémiste à l'humour provocateur, le directeur du Lyceum Theater Bram Stocker (Jérôme Paquatte truculent), versé dans les sciences occultes et futur inventeur de Dracula, et Mary Lawson (Stéphanie Bassibey pétulante), femme-médecin féministe exerçant dans les quartiers défavorisés, de joindre leurs compétences pour former une équipe précurseur du profilage criminel.

Dans un décor de gourbi populaire dans son jus élaboré par Margaux Van Den Plas et Corentin Richard, et en costumes "ad hoc" confectionnés par Axel Boursier, ils interviennent sous la houlette de Jean-Laurent Silvi, jeune metteur en scène et comédien formé au cours Jean-Laurent Cochet, qui dirige efficacement un vibrionnant quintet afin de contenir toute dérive en numéro d'acteur.

Divertissement, humour et frissons garantis.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=