Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Marchand de Venise
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  février 2018

Comédie d'après l'oeuvre éponyme de William Shakespeare, adaptation et mise en scène de Ned Grujic, avec Thomas Marceul (ou Cédric Revollon), Julia Piquet (ou Léa Dubreucq), Rémy Rutovic et Antoine Thiéry.

Quatre acteurs, un décor composé de quelques maquettes rouges de ponts vénitiens, trois aquariums contenant de l'eau, un spectacle qui ne durera que le temps d'un acte de la pièce originelle de Shakespeare, voilà les contraintes que Ned Grujic s'est créé pour monter son "Marchand de Venise".

Ce pari fou peut-il est tenu sans atteindre à l'intégrité de la célèbre œuvre du plus grand tragédien élisabéthain ? Car, dans cette version, il a fallu forcément supprimer des personnages, les condenser ou les redessiner.

Ainsi la seule femme de l'histoire revue par Ned Grujic est Portia, qui cumule le personnage éponyme et celui de Jessica, la fille de Shylock le marchand étranger qui s'oppose dans un duel à mort, au sens presque premier du terme, à Antonio, le dit Marchand de Venise.

Ici, les choses sont représentées très schématiquement, à l'instar des canaux de Venise ou de ses bains, évoqués par une main qui clapote dans un des aquariums ou par le déplacement d'un des ponts rappelant ceux de l'illustre cité.

Nonobstant cette miniaturisation de l'oeuvre de Shakespeare, la réduction de son intrigue chantournée en un duel frontal entre deux marchands que tout oppose, à commencer par la religion, Thomas Marceul, Julia Piquet, Rémy Rutovic et Antoine Théry s'activent avec la conviction qu'ils sont en train de jouer un spectacle qui dépassera l'heure du dernier métro.

Sans doute, sont-ils aidés par le parti-pris principal de Ned Grujic qui a été de rendre claire la situation. En effet, certains considèrent que Shakespeare a dessiné un portrait psychologique et moral de Shylock qui correspond souvent aux stéréotypes antisémites les plus éculés.

D'autres, au contraire, s'appuyant sur la célèbre tirade "Si vous nous piquez, ne saignons-nous pas ? Si vous nous chatouillez, ne rions-nous pas ? Si vous nous empoisonnez, ne mourrons-nous pas ?...", voient en Shakespeare un des premiers "antiracistes" modernes.

Ned Grujic propose une solution, qu'on ne dévoilera pas, mais qui ne fait pas de Shylock le grand perdant habituel de la pièce.

Comme toujours, on se souvient par exemple du "Petit Poilu illustré", Ned Grujic construit méticuleusement, et avec beaucoup d'astuce, un univers qui ne souffre pas de la modestie du projet.

Au contraire, on oubliera vite qu'on est face à un quatuor dans un décor épuré et l'on ressentira, si l'on n'est pas choqué par la résolution de la pièce, le souffle shakespearien passer dans cette version minimale.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=