Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wajib - L"invitation au mariage
Annemarie Jacir   (février 2018) 

Réalisé par Annemarie Jacir. Palestine. Drame. 1h36 (Sortie le 14 février 2018). Avec Mohammad Bakri, Saleh Bakri, Maria Zreik et Rana Alamudin Karam.

Palestinien vivant à Rome, où il est architecte, Shadi revient à Nazareth pour le mariage de sa sœur.

Son père, Abu Shadi, est un enseignant et divorcé. Ils sont comme chien et chat, le père n'admettant pas que son fils ait quitté sa terre natale, imitant ainsi sa mère qu'ii vit elle aussi loin de la Palestine et dont la venue pour le mariage de sa fille n'est pas acquise.

Pour respecter la tradition, le père, accompagné de Shadi, va rendre visite aux invités au mariage pour leur donner leur carton d'invitation. C'est la coutume du wajib. Il faut préciser que l'on est dans une famille chrétienne et que le mariage va se dérouler aux alentours de Noël.

Avec un sujet pareil, "Wajib" d'Annemarie Jacir tranche avec bien des films palestiniens. D'abord, on n'est pas dans un milieu "pauvre", mais parmi une bourgeoisie palestinienne, de surcroît chrétienne dans la ville où est né Jésus.

Ni vu ni connu, en parcourant Nazareth, en pénétrant chez des Palestiniens de différents milieux, en découvrant leur environnement, les embrouilles des uns et des autres, les poubelles non ramassées, les automobilistes indisciplinés, on en apprendra plus que dans un reportage sociologique sur ce qu'être Palestinien veut dire, même si on appartient à la classe qui pourrait dominer si le pays n'était pas occupé.

"Wajib" d'Annemarie Jacir explore la relation fils-père, décrit pas à pas comment leur dialogue va ou non se renouer avec pour arrière-plan le contexte que l'on sait. Pour pimenter ce combat pacifique, la réalisatrice a pris pour jouer le père et le fils, Mohammad et Saleh Bakri, eux-mêmes père et fils et accessoirement peut-être les acteurs palestiniens les plus célèbres, que l'on a pu voir l'un et l'autre dans des productions internationales.

On n'a donc pas à se forcer pour croire que l'on assiste presque à un documentaire décrivant deux "vrais" palestiniens distribuant leurs cartons de mariage. Plein d'humanité, le film d'Annemarie Jacir aura l'avantage de montrer à ceux qui imaginent les Palestiniens comme de la graine de terroristes, tous haineux et nourris dans une culture de mort, qu'ils sont à l'image de leurs voisins qui les diabolisent.

"Wajib" d'Annemarie Jacir est un film qu'il faudrait montrer aux Israéliens de bonne volonté pour qu'ils comprennent ce que ressentent leurs voisins humiliés, mais néanmoins bouillonnant de vie. Certes, le film montre, par l'exemple de Shadi, que l'élite palestinienne est désormais devenue une diaspora désabusée pour ne avoir resté sur place et rejoindre la cohorte des citoyens désespérés.

Il faut méditer sur ce que dit ce beau film qui n'élève jamais la voix, mais dit bien des choses avec un calme méridional et bon enfant. "Wajib" d'Annemarie Jacir est une œuvre d'une intelligence rare, un film qui se refuse à la haine et rêve d'une vie meilleure pour des gens qui mériteraient un sort meilleur que celui que leur destine l'inertie de la communauté internationale.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=