Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Organ
Conférence de presse  (La Route du Rock 2005)  13 août 2005

The Organ, jeune groupe canadien, vient de sortir son premier album Grab that gun sous le très inspiré label Talitres.

Première date en France... à la Route du Rock ce qui est une belle chance !

Katie Sketch (voix), Jenny Smyth (orgue), Debora Cohen (guitare), Ashley Webber (basse) et Shelby Stocks (batterie),

Comment s'est formé le groupe The Organ?

Katie Sketch : Jenny et moi jouions dans un groupe auparavant qui était plutôt instrumental. Ensuite,nou avon former le groupe et rencontrés Debora, Ashley et Shelby.

Vous venez de Vancouver où existe une scène qu'on oppose parfois à celle de Montréal. Existe-t-il réellement une scène à Vancouver et en faîtes-vous partie

Katie Sketch : Oui, il existe des groupes à Vancouver comme Black Eyed Peasqui tourne avec Coldplay mais de là à dire qu'il y a une scène de Vancouver… Et puis ce n'est pas quelque cose qui nous importe beaucoup.

La scène montréalaise est très dynamique.

Katie Sketch : Oui. Nous sommes un grand pays mais les musiciens sont concentrés dans quelques endroits. Donc ils se connaissent tous et jouent ensemble

Vos références sont plutôt anglaises : The Cure, Joy Division, The Smiths.

Katie Sketch : Oui. Nous jouons des accords simples, avec beaucoup de réverb, beaucoup de chorus donc ça sonne forcément années 80. Ce sont des références que nous assumons et plutôt de bonnes références quand on démarre un groupe.

Ce sont vraiment de réelles références musicales ou un choix plus "marketing"?

Katie Sketch : Nous avons bien sûr écouté les musiques de ces groupes. Mais ce n'est pas seulement cela. Ce sont aussi les références communes des membres du groupe qui écoutent des choses très différentes.

Quelle est votre motivation?

Katie Sketch : Juste faire de la musique. Faire de la musique ensemble. Et puis Jenny a envie devenir célèbre (rires).

Quelle est votre audience au Canada et quelles sont les circonstances qui ont vous amenées à sortir votre album en France?

Katie Sketch : Notre base de fan et très éclectique mais relativement similaire quel que soit le pays. La sortie de l'album en France est due à notre label.

Commen se sont passées les premières parties que vous avez faites aux Etats-Unis?

Katie Sketch : Nous avons tourné avec The Wedding Present dont le public a bien réagi.

Même s'il encore un peu tôt, l'évolution du groupe peut-elle être très différente des références initiales?

Katie Sketch : Les ambiances assez mélancoliques et les accords mineurs demeureront sans doute. Nous évoluerons sans doute mais ce n'est pas demain que nous ferons un album de pop festif.

Etes-vous proches de groupes comme The Strokes dans l'attitude?

Katie Sketch : Non. Nous ne sommes pas intéressés par le côté hype. Nous faisons de la musique et des concerts et puis voilà. Pour The Strokes le buzz est né de lui-même à partir de leur morceaux qui étaient sympa mais aussi parce que le père de Julian Casablancas était le patron d'Elite, etc…

Comment se passe la composition des morceaux?

Katie Sketch : Debbie et moi apportons les idées et les morceaux et puis ensuite chacun apporte sa collaboration. J'écris les textes mais après que le morceau soit composé.

Une tournée ou des dates sont-elles prévues en France cet automne?

Katie Sketch : Nous jouons lundi à Paris et nous reviendrons en novembre pour le Festival des Inrockuptibles.

Pourquoi photographiez-vous le public à la fin du concert?

Katie Sketch : Pour montrer et prouver à mon papa que nous avons vraiment joué devant un public très nombreux.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Grab that gun de The Organ
La chronique de l'album The Organ King de F.M.
The Organ en concert au Festival La Route du Rock 2005 (samedi)
The Organ en concert à L'Antipode (5 novembre 2005)
The Organ en concert au Festival Les femmes s'en mêlent 2006
The Organ en concert au Festival International de Benicassim 2006 (samedi)

En savoir plus :

Le site officiel de The Organ

Crédits photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie )


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=