Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Monde dans un instant
Théâtre Gérard Philippe  (Saint-Denis)  février 2018

Spectacle conçu par la Compagnie Det Kaizen, mise en scène de Gaëlle Hermant, avec Jules Garreau, Victor Garreau, Viviane Hélary, Frédéric Lapinsonnière, Aude Pons et Louise Rebillaud.

On est prévenu à l'avance : "Le Monde dans un instant" est une création collective de la Compagnie Det Kaizen, c'est-à-dire des six acteurs qui participent à l'aventure (Jules et Victor Garreau, Viviane Hélary, Frédéric Lapinsonnière, Aude Pons, Louise Rebillaud) auxquels s'ajoutent Gaëlle Hermant, la metteuse en scène et Olivia Barron, qui s'occupe de la dramaturgie de l'événement.

Pour tout comprendre, il faut savoir ce que "Det Kaizen" signifie. Fusion des deux mots japonais "kai" et "zen", on peut le traduire en français par "amélioration continue" et veut dire que par petits changements successifs, on finira par obtenir de grandes transformations...

Les protagonistes du "Monde dans un instant" ont donc la grande ambition d'en revenir à l'utopie, une utopie qui s'inscrit hors de toute tradition révolutionnaire, une utopie bien macronienne même si elle cite le philosophe situationniste Raoul Vaneigem, puisqu'elle prétend que par petits sauts on arrivera au grand bond en avant...

Concrètement, cela donne un spectacle ambitieux, foutraque et potache, que certains trouveront peut-être intello et prétentieux, mais qui n'est pas anarchiste du tout. Au contraire, dans "Le Monde dans un instant", ces jeunes gens modernes et individualistes croient au progrès technique, pensent que les hommes et les robots peuvent collaborer s'ils ne sont pas utilisés bêtement (pour suppléer une présence humaine auprès d'un vieil homme seul, par exemple).

Quand ils se réfèrent à une machine à souvenir, elle les replonge au temps béni des petites voitures de leur enfance. Ici, la famille est centrale, il faut dire que parmi la troupe on remarque bien la présence d'une fratrie rigolote (Jules et Victor Garreau).

Ici, le collectif n'intervient que pour ranger les vélos et il n'est jamais question de construire ensemble, ni de développer des valeurs égalitaires. Les dangers du futur ne sont pas la pollution ni les massacres ethniques. Non, la crainte de la mort prend la forme d'une météorite qui peut heurter la terre...

Gaëlle Hermant met en scène le joyeux bordel imaginé par une troupe de très bons comédiens. Le spectacle est à l'image de ce qu'ils proposent : des moments forts qui interrogent, des moments faibles qui irritent.

Si l'on évoque le chômage avec un entretien d'embauche hilarant, il n'est jamais question de critiquer frontalement le libéralisme. On se demande même si ces jeunes gens infantilisés par leurs belles enfances éternelles ont oublié qu'il y a une société autour d'eux et qu'elle impose sa politique, même si on ignore son existence ou qu'on la nie.

Qu'ils ne s'étonnent pas qu'on leur applique une analyse sociologique dans laquelle ils ne se reconnaîtront pas et qu'on leur dise gentiment, en les encourageant à continuer à essayer de penser mais en poussant plus fort sur leurs neurones, qu'ils devront se méfier de leur tropisme bobo.

Sinon, la prochaine fois, on revendiquera, pour d'autres collectifs plus ancrés dans le réel, le droit de venir prendre leurs places d'enfants gâtés du théâtre public.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=