Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Moss
PlayStation 4  (Polyarc)  décembre 2017

Sorti il y a quelques jours dans une grande discrétion, Moss s’avère être un jeu VR d’une très grande qualité. Véritable surprise, d’une très belle élégance, il est presque un jeu essentiel pour ceux qui possède le casque de réalité virtuelle tant il nous montre des choses nouvelles dans le domaine de la réalité virtuelle.

Car oui, Moss est une véritable réussite que l’on n’attendait pas forcément au même rang que les gros blockbusters qui sortent régulièrement. Ce jeu est une petite pépite, une pure merveille d’imagination et un véritable coup de cœur. D’un prix raisonnable, autour de 30 euros, pour une durée d’à peu près 4h, Moss est un jeu auquel on rejouera souvent avec un immense plaisir.

Moss est un jeu d’exploration et d’action auquel s’ajoutent des énigmes que l’on doit résoudre. L’histoire est magnifique, pleine de poésie. La séance d’introduction est superbe et l’histoire débute dans une cathédrale, au travers d’un livre sous la forme d’un conte pour enfant. Les pages du livre se tournent pour les différents niveaux du jeu. L’histoire tourne autour d’un petite souris que nous allons suivre tout le long du jeu en l’aidant à résoudre sa mission. Cette petite souris a été élevée par l’oncle Argus. Un matin, l’oncle Argus part en lui demandant de ne pas le suivre. Quill, la petite souris, ne va évidemment pas l’écouter. Elle va rapidement partir pour le rejoindre.

L’histoire se déroule donc sous la forme de tableaux. Les décors féeriques sont variés, aussi beaux les uns que les autres, jamais redondants. La petite souris combat des monstres, un boss aussi. Elle explore et réalise des énigmes, chaque fois avec notre aide. On déplace des éléments du décor avec la manette pour activer des passages, on déplace aussi des bêtes que la souris doit affronter pour activer des mécanismes. Les énigmes sont nombreuses, pas forcément très compliquées mais elles demandent néanmoins une réflexion qui peut prendre un peu de temps.

Les musiques sont superbes, juste magiques et parfaitement adaptées aux décors. L’ensemble crée une ambiance magique que l’on se surprend à contempler avec le casque. Cette histoire parfaitement construite, et la narration qui va avec raviront les petits comme les grands. Moss est une aventure contemplative.

Moss est aussi, et surtout, une aventure en duo. Et c’est bien là l’originalité de ce jeu, et son utilisation de la VR. Le joueur forme un duo parfait avec cette petite souris toute mignonne. Il contrôle cette souris avec la manette et en même temps le fait de déplacer la manette l’aide à activer des mécanismes. Avec le casque en remuant et / ou en baissant la tête, on peut explorer les décors. Pour faciliter les mouvements, les concepteurs du jeu ont eu la brillante idée de représenter les mouvements de notre manette par une jolie bulle bleue. La prise en main est très rapide et surtout très facile d’utilisation.

Moss s’avère devenir déjà un incontournable des jeux VR. Tout est présent dans ce jeu pour nous procurer un magnifique temps de jeu. Il ne reste plus qu’à attendre une suite qui est déjà prévue.

Moss est mon coup de cœur jeu vidéo de ce début d’année.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Snow on moss on stone de Drowsy
La chronique de l'album Never Be Scared/Don't Be a Hero de Moss
La chronique de l'album Ornaments de Moss
Moss en concert à Findlay - Royce Wood Junior - Elliot Moss (mercredi 16 décembre 2015)

En savoir plus :
Le site officiel de Moss


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=