Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nature morte dans un fossé
Théâtre du Gymnase  (Paris)  mars 2018

Comédie dramatique de Fausto Paravidino, mise en scène de Wally Bajeux, avec Nicolas Jean, René Carton, Julien Girault Morgan Rouchy, Victor-Hugo Dos Santos, Wally Bayeux et Isabelle Kern.

"Sale affaire, commissaire !" "Nature morte dans un fossé" de Fausto Paravidino rappellera à beaucoup le temps des policiers d'antan qu'on pouvait voir au cinéma, entendre dans les fameuses pièces radiophoniques genre "Mystère, mystère" ou déguster dans les dernières années de la télévision noir et blanc avec "Les Cinq dernières minutes".

Pourtant, "Nature morte dans un fossé" est une pièce contemporaine... transalpine, et pourrait se ranger davantage dans la catégorie "thriller" que purement enquête policière.

Dans son adaptation, Wally Bajeux a privilégié le jeu des comédiens. Chaque personnage se raconte dans des monologues où il décrit ses actions, avant d'être confronté brièvement aux autres protagonistes. On a vite l'impression d'un sentiment agréable de "déjà vu", de "à la manière de...", parce que les acteurs se plaisent visiblement à rentrer dans la peau pleine des clichés attendus des stéréotypes qu'ils interprètent.

Ainsi le commissaire a l'ulcère aussi facile que les baffes qu'il délivre à la pelle à son indic favori. Il en a vu d'autres mais cette jeune fille morte sous les coups dont on retrouve, au cœur d'une nuit froide, le cadavre sur le bas-côté boueux d'une route perdue entre Gènes et Milan, est peut-être la goutte d'eau sordide de trop pour lui. Quant au dealer-indic, il a la veulerie flasque de tous les sales types qui hantent les polars.

Sans doute, y a-t-il un peu trop de récits dans cette "Nature morte dans le fossé", mais l'atmosphère d'une bonne série noire est constamment au rendez-vous. On est pris par l'abattage des comédiens (Nicolas Jean, René Carton, Julien Girault, Morgan Rouchy, Victor-Hugo Dos Santos, Wally Bayeux et Isabelle Kern) et on se laisse aller dans les méandres d'une histoire compliquée à souhait, dont la résolution sera quand même une surprise.

La mise en scène de Wally Bajeux est suffisamment astucieuse pour que sept personnes puissent se croiser ou se succéder dans un espace scénique relativement exigu.

Elle a eu la bonne idée d'utiliser des paravents noirs mobiles qui permettent de ne pas multiplier les entrées et les sorties, tout cela dans un décor et des costumes tirant eux aussi sur le noir, le gris et le marronâtre. Vraiment tout pour suggérer l'ambiance noire d'une série policière ou d'un film de genre.

Le spectacle atteint donc pleinement son objectif, celui de faire passer un bon moment cinématographique... au théâtre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 mai 2022 : En mai cultive toi comme il te plaît

Après une belle soirée en compagnie de KATEL vendredi, le replay est ici, c'est reparti pour une semaine d'actualité culturelle vue par nos chroniqueurs en attendant la déjà 48eme Mare aux Grenouilles en direct samedi !

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Odyssée - Une histoire pour Hollywood" au Théâtre de la Colline
"Nous, l'Europe, banquet des peuples" au Théâtre de l'Atelier
"Penthésilé.e.s amazonomachie" au Théâtre de la Tempête
"Skylight" au Théâtre du Rond-Point
"Encore plus, tout le temps, partout" au Théâtre de la Bastille
"L'Epopée d'un buveur d'eau" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"La Maladie de la Famille M." au Théâtre de la Reine Blanche
"Montaigne - Les Essais" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Scum Rodéo" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Frustrées" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Guy Carlier" au Théâtre des Mathurins
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"HEY ! Le dessin" à la Halle Saint-Pierre
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"La femme de mon frère" de Monia Chokri

"Mutum" de Sandra Kogut
"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
"Naissance des pieuvres" de Céline Sciamma
"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
et dans la série Oldies but goodies :
"La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio
"Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=