Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Opéra Panique
Théâtre Essaion  (Paris)  mars 2018

Comédie burlesque de Alejandro Jodorowsky, mise en scène de Ida Vincent, avec Aline Barré, Tullio Cipriano, Cécile Feuillet, Johann Proust, et Anaïs Castéran (en alternance avec Ida Vincent).

Sympathique, cet Opéra Panique... Opéra ? Enfin, prétexte, avec plutôt du bel canto de cris d'animaux que du Verdi. Panique ? Pas au sens des Branquignols ou d'Hellzappopin pour ceux qui ont la carte Vermeil ou de délire n'importe nawak pour leurs enfants.

"Panique", c'est le nom d'un "mouvement" (avec des guillemets car ils ne se prenaient pas vraiment au sérieux) créé dans les années soixante entre autres par Topor, Arrabal et Jodorowsky. Marqués par le surréalisme et la contestation pré-68, ils inventèrent le café-théâtre avant le café-théâtre dans un esprit voisin, cousin, parallèle de celui de Charlie-Hebdo.

Si Alejandro Jodorowsky a attendu 2001 pour écrire "L'Opéra Panique", il y a consigné les recettes acquises dans les années 60, ce mélange savant entre loufoquerie, absurde et humour.

Le quintet sur scène mené et mis en scène par Ida Vincent, qui attire le spectateur avec une valise remplie de saucissson, sait tout faire pour faire rire et sourire. Et c'est une bonne chose car "L'Opéra Panique" de Jodorowsky est exigeant. Il faut avoir de la voix, savoir tomber, se plier et se déplier, être capable de saccager le monologue d'Hamlet, de jouer du ukulélé et de savoir faire bien d'autres choses...

Le rythme est rapide, les saynètes s'enchaînent dans la bonne humeur, les moins réussies étant épaulées par les excellentes. Le public ne s'y trompe pas et est aussi bon enfant que ses grands enfants dont certains sont pourtant contraints d'ingurgiter une endive crue, une carotte ou un morceau de fromage de chèvre.

Tout commence par un décollage pour un déconnage immédiat. L'imagination insondable du cinéaste d'"El Topo" et la maîtrise du scénariste de la bédé "L'Incal" permettent à cette somme sans queue ni tête de naviguer à vue entre originalité et classicisme.

Bravo à Aline Barré, Tullio Cipriano, Cécile Feuillet, Johan Proust et Anaïs Castéran de constituer une troupe unie et bien habillée car l'humour et la poésie n'impliquent pas le laissez-aller.

Quelque part entre "La Cantatrice Chauve" et la "Rubrique-à-brac" (mais où ?... that is the Question !), "L'Opéra Panique" réveillera bien des zygomatiques. Les ennemis de l'esprit de sérieux seront ici les bienvenus car ce spectacle n'attend qu'eux.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 5 décembre 2021 : Ca sent le sapin

C'est bientôt Noël ! ça sent le sapin dans les maisons et les appartements, il ne vous reste plus qu'à vous inspirer de notre sélection culturelle pour y glisser quelques beaux cadeaux dessous. Voici donc notre sélection et bien entendu le replay de la MAG #38

Du côté de la musique :

"Le cirque de consolation" de Léonie Pernet
"Elements" de Thomas Gonzalez Trio
"Pensées rotatives" de Théo Girard
"Ins & outs" de Skalli
"Ilium - Complexe" de Pierre de Bethmann
"Juste derrière toi" de Ottis Coeur
"Jonathan Richman & The Modern Lovers" est le thème de la nouvelle émission de Listen In Bed
"Still moving" de Justin Adams & Mauro Durante
"Last of the fishing days" de Jérôme Piétri
"Concerto pour piano en ré mineur, Sonates pour violon de Brahms" de Geoffroy Couteau et Amaury Coeytaux
"Tuberose" de Amanda Lear
et toujours :
"Voltiges" de Tristan Pfaff
"Tormenta" de Sweet Needles
"Padre padrone" de Nicolas Paugam
"Merci bisou" de Monokini
"En la selva numerica" de Mekanik Kantatik
"Little odetta" de Little Odetta
"Galles / Ecosse" le mix de la semaine de Listen In Bed
"Excuse my french" de Julien Bouchard
"Gottfried von der Goltz - Concerti all'arrabbiata" de Freiburger Barockorchester
"Bardainne Jaumet" de Bardainne Jaumet
Maidavale et Cavale en concert au Fil

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Music-Hall" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Belles Amies" au Théâtre du Roi René
"My dead bird" au Théâtre Les Déchargeurs
"100% Marianne" au Théâttre du Petit Gymnase
"J'ai toujours voulu faire bien" au Théâttre Les Déchargeurs
"Soixante minutes dans la vie d'une forêt" au Théâtre La Reine Blanche
les reprises :
"Là-bas - Chansons d'aller-retour" au Théâtre Le Local
"Les dézingués du vocal" à la Comédie Bastille
"Opérapiécé" au Théâtre Le Lucernaire
et les autres spectacles à l'affiche en décembre

Expositions :

"Alexej von Jawlensky - La promesse du visage" à La Piscine à Roubaix
"Jean-Jacques Henner, dessinateur" au Musée des Beaux-Arts de Mulhouse
et les autres expositions à l'affiche en décembre

Cinéma :

la semaine cinéma en 5 bandes-annonce
en streaming gratuit avec :
"Toni Erdman" de Toni Erdmann
un spécial Espions avec :
"Espions" de Nicolas Saada
"Le Dossier 51" de Michel Deville
"L'espion de la dernière chance" de Werner Klinger
"Mata Hari, Agent H21" de Jean-Louis Richard

Lecture avec :

"3 minutes pour comprendre la 2de guerre mondiale" de Benoit Rondeau
"47 cordes, première partie" de Timothé Le Boucher
"Les détectives sauvages" de Roberto Bolano
et toujours :
"American predator" de Maureen Callahan
"Je suis l'abysse" de Donato Carrisi
"La première guerre mondiale dans le pacifique" de Maxime Reynaud
"Le cabanon à l'étoile" de Hélène Legrais
"Rock'n'roll justice" de Fabrice Epstein

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=