Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Elle
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  mars 2018

Comédie satirique d'après le texte éponyme de Jean Genet, mise en scène de Alfredo Arias, avec Alfredo Arias, Marcos Montes, Adriana Pegueroles et Alejandra Radano.

Alfredo Arias a endossé bien des costumes et travestissements mais celui du Souverain Pontife manquait à son exubérant vestiaire.

Voilà auquel il est remédié et Pablo Ramirez lui a confectionné un ébouriffant accoutrement à l'allure de culbuto pour interpréter Sa sainteté telle que surnommée "Elle" dans l'opus éponyme inachevé et posthume de Jean Genet.

Alfredo Arias a enchassé la courte partition iconoclaste, qui malmène la figure du pape en la renvoyant au simulacre et au vide aussi bien métaphysique que mystique, mais avec Genet la frontière entre mécérance et mystique est aussi fine qu'une feuille de papier bible, entre deux textes édifiants - le Pape libertin du Marquis de Sade et le pape inhumain conspué dans l'ode "A un pape" par Pier Paolo Pasolini - qui fustigent ses manquements aux vertus théologales et aux missions de la charge de celui qui est magnifié comme le représentant de Dieu.

Sur un plateau quasiment vide n'étaient les emblèmes liturgiques, trône pontifical et prie-Dieu éclairé comme une scène de music-hall par Jacques Rouveyrollis, se déroule une farce roborative ancrée sur une situation anecdotique, celle d'une séance de photographie destinée à réaliser le portrait officiel du Saint Père qui doit orner les chaumières de plusieurs millions de fidèles.

Ainsi, dans l'attente de l'arrivée du pape, un huissier psychorigide (Adriana Pegueroles) délivre une leçon protocolaire à un photographe (Alejandra Radano) vêtu d'un costume militaire, qui évoque celui des soldats allemands de la Seconde guerre mondiale, et coiffé d'un chapeau melon magrittien.

Celui-ci se montre aussi impatient qu'ému par la noble tâche qui lui est confiée, celle de "révélateur" de la vérité papale, soit non un esprit divin mais un homme dans son ordinarité vulgaire et blasphématoire qui, de sucroît, tel un acteur, et c'est bien cela qu'il est, cabotine.

Et, entre les apparitions d'un cardinal folâtre en chape de soie et bas rouges (Marcos Montes) portant une ceinture à la Joséphine Baker pour laquelle des poissons dorés du pêcheur remplacent les bananes, appariement du carnaval et du cabaret interlope pour signifier celui du christianisme et de l'homosexualité, Alfredo Arias entouré de ses fidèles excellentissimes dans le délire pince-sans-rire, campe magistralement - et avec jubilation - un sublime Pape baudruche phagocyté par l'image papale.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 décembre 2018 : Tout feu tout flamme

Du pain et des jeux, du sang et de la fureur, les analystes sont bien embêtés avec les maillots bleus qui, en l'espace de quelques semaines, sont devenus des gilets jaunes. Ce n'est pas Froggy's Delight qui va pouvoir changer quelque chose mais on essaie de contribuer à votre bonne humeur, à votre bien être et un peu à vos cadeaux de Noël avec notre sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

"Persuasive" de Persuasive
"About Bridges" de Régis Boulard et Nico Sacco
"No tourists" de The Prodigy
"Kings and bastards" de Roberto Negro
"Tout bleu" de Tout Bleu"
Plutôt me rendre" de Anne Darban
Nicolas Vidal en interview accompagnée de sa Froggy's session live, autour de son album "Bleu Piscine"
"Il était fou" de JUR
"Young girls punk rock" de Lilix & Didi
Mokado, Clozee et Grandepolis dans une sélection singles et EP
"S/T" de The Balkanys
et toujours :
"The last detail" de The Last Detail
"Douze études" de Tristan Pfaff et Karol Beffa
"Originul" de Cadillac
"Not easy to cook" de Cannibale
"5 Klavierstucke" de Irmin Schmidt
"Reflets" de Julien Hardy et Simon Zaoui
"Auguste" de Leila Huissoud
Peter Bence au Casino de Paris
Festival Rockomotives #26 et le Festival Street Punk Ink Mas Party #3

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Soeurs (Marina & Audrey)" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Sombre rivière" au Théâtre du Rond-Point
"La Réunification des deux Corées" à la MC93 à Bobigny
"La Lettre à Helga" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"D'un retournement l'autre" au Théâtre La Reine Blanche
"La Ronde" au Théâtre 14
"Exécuteur 14" à la Manufacture des Oeillets
"J'ai bien fait ?" au Théâtre de la Tempête
"Chanson Plus Bifluorée... passe à table" au Théâtre La Bruyère
"Origines" au Chapiteau Arlette Gruss
les reprises :
"Tous des oiseaux" au Théâtre de la Colline
"Ionesco Suite" à l'Espace Cardin
"Le Cercle de Whitechapel" au Théâtre Le Lucernaire
"Dormir cent ans" au Théâtre de la Colline
"Comment va le monde" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Palmiers sauvages" au Monfort Théâtre
"Croustilleux La Fontaine" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles de novembre

Expositions avec :

"Tutto Ponti - Gio Ponti archi-designer" au Musée de Arts Décoratifs
et dernière ligne droite pour "Jômon - Naissance de l'Art dans le Japon préhistorique" à la Maison de la Culture du Japon

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"What you gonna do when the world's on fire ?" de Roberto Minervini
"Premières solitudes" de Claire Simon
"Les Confins du monde" de Guillaume Nicloux
Ciné en bef avec :
"Les Veuves" de Steve McQueen
"Mauvaises herbes" de Kheiron
"Les bonnes intentions" de Gilles Legrand
"Sale temps à l'Hôtel El Royale" de Drew Goddard
"Bohemian Rhapsody" de Bryan Singer
"Kursk" de Thomas Vitenberg
"Suspiria" de Luca Guadagnino
"Les chatouilles" de Andréa Bescond et Eric Métayer
"Sauver ou Périr" de Frédéric Tellier
"Chacun pour tous" de Vianney Lebasque
Oldies but Goodies avec :
"Le Fleuve sauvage (Wild River)" de Elia Kazan dans le cadre de la Rétrospective Elia Kazan à la Cinémathèque française
et "Eclairage intime" de Ivan Passer dans le cadre du Cycle La Nouvelle Vague tchèque à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties de novembre

Lecture avec :

"Humains dans la rue : Histoires d'amitiés, avec ou sans abri" de Jean Marc Potdevin, Anne Lorient et Lauriane Clément
"Le meurtre du commandeur, livre 2 : La métaphore se déplace" de Haruki Murakami
"Les vérités cachées de la guerre d'Algérie" de Jean Sévillia
"No society" de Christophe Guilluy
"Séance infernale" de Jonathan Skariton
"Tous les Mayas sont bons" de Donald E. Westlake
et toujours :
'Erev à la veille de ..." de Eli Chekhtman
"Inch'Allah : l'islamisation à visage ouvert" Gérard Davet et Fabrice Lhomme
"Les frères K" de D.J. Duncan
"Marthe ou les beaux mensonges" de Nicolas d'Estienne d'Orves
"Trois jours à Jérusalem" de Stéphane Arfi

Froggeek's Delight :

bientôt Noël... pensez aux cadeaux
"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=