Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sing and they'll sing your song
Compilation du lable Mégaphone  (Mégaphone)  janvier 2018

"… but don’t forget the songs that made you cry, and the songs that saved your life…", tout porte à croire que ces quelques mots de "Rubber Ring" des Smiths, eurent une résonance particulière chez Stéphane Bismuth, fondateur du label Mégaphone, qui vient de fêter ses vingt printemps en cette fin 2017.

En guise de cadeau d’anniversaire, Mégaphone nous offre une compilation de ses plus belles pépites retraçant les deux décades écoulées. En premier lieu, réactivons la machine à remonter le temps. Nous sommes donc en 1997, Stephane Bismuth est producteur de concerts, il organise cette année-là une rencontre entre les membres de Shack (groupe de l’ex-Pale Fountains, Michael Head) et la légende californienne oubliée de Love, Arthur Lee. Stéphane trouve ainsi dans cette légendaire soirée le leitmotiv de ce qui deviendra le credo de son label, ne pas oublier trop vite et trop injustement les artistes dont les chansons bouleversèrent nos vies.

C’est ainsi qu’il produisit à peu près dans l’indifférence générale, le premier LP solo de Michael Head The magical world of the strands, album considéré aujourd’hui comme étant l’une des plus belles pages de la pop des années 90. Mégaphone, avec cette première signature aurait pu laisser croire que sa griffe ne lorgnerait que vers la pop-rock anglaise des années 80. Que nenni ! Stéphane vient alors ressusciter la légendaire artiste folk, Karen Dalton, adulée et encensée par ses disciples folk, à l’instar du maître des lieux qu’est Bob Dylan.

Au fil de ces vingt années, Mégaphone éditera tous azimuts, au gré des talents rencontrés, sans enfermement dans un son particulier, sans frontières géographiques. Le label à l’occasion de cet anniversaire, a puisé dans son catalogue les artistes emblématiques de son histoire. Du oud envoûtant de l’irakien Omar Bashir, au calypso bahaméen des Blind Blake, en passant par le premier essai solo du futur membre des australiens de Tame Impala, Julien Barbagallo, c’est toute une palette sonore dont le label viendra nous ravir.

Sylvain Vanot, abandonné par Virgin, viendra lui aussi apporter sa pierre angulaire à l’édifice Mégaphone, en rejoignant les rangs du label au début des années 2000. Ainsi est l’histoire de cette aventure, tendre la main et l’oreille aux artistes injustement oubliés… mais il serait trop simpliste d’accoler l’image sépia à l’aventure Mégaphone. Le label, outre œuvrer à sortir des limbes mémorielles des artistes évanouis, reste à l’écoute des nouveaux venus à l’image de Simon Dalmais ou des siciliens d’Antarte dont la compil nous présente les nouveaux singles, préludes à la parution de leurs futurs nouveaux albums.

Mégaphone, c’est l’histoire de ces petites mains qui oeuvrent dans l’ombre, par amour de la musique, par amour des artistes, par amour des sonorités, par cette insatiable curiosité, par cette soif inassouvie de toujours s’intéresser à ceux qui n’intéressent pas ou plus grand monde… Et rien que pour cela, il faut porter sur ce label et de manière plus générale sur toutes ces structures d’hommes et de femmes, qui bravent vents et tempêtes pour sortir de l’ombre des artistes différents, hors du mainstream ambiant, un regard bienveillant, tendre et plein d’amour. Bel anniversaire Mégaphone, bises tendres Mr Bismuth.

Soirée anniversaire le 26 mars à la Boule Noire, à Paris.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Mégaphone ou La Mort
La chronique de l'album Interview de Megaphone ou la Mort
La chronique de l'album A Silent Language de Mégaphone ou la mort
Mégaphone en concert à Denis Rivet - Tango Kashmir - Mathilde Forget - Nicolas Séguy - Hildebrandt - Emmanuel Urba (samedi 3 octobre 2015)
L'interview de Megaphone ou la Mort (décembre 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Mégaphone
Le Soundcloud de Mégaphone
Le Facebook de Mégaphone


Sébastien Dupressoir         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

John Martinez (Megaphone ou la Mort) & Thierry Gainon (11 novembre 2011)


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=