Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Avant que nous disparaissions
Kiyoshi Kurosawa  mars 2018

Réalisé par Kiyoshi Kurosawa. Japon. Drame/Science-fiction. 2h09 (Sortie le 14 mars 2018).Avec Masami Nagasawa, Ryuhei Matsuda, Hiroki Hasegawa, Mahiro Takasugi et Yuri Tsunematsu.

"Spécialiste" des fantômes, Kiyoshi Kurosawa est le cinéaste japonais de genre le plus célèbre et le plus célébré par la critique.

Sa science-fiction angoissante, remplie d'épidémies qui se répandent inexorablement sur la planète, utilise toutes les recettes à sa disposition : vampires, extraterrestres, revenants...

Avec le diptyque "Shokuzai" et plus récemment avec son film "français", "Le Secret de la chambre noire" (2016), son fantastique a a conquis la critique parce qu'il se nourrit de thèmes philosophiques, d'images oniriques et poétiques.

"Avant que nous disparaissions" est un film que ses thuriféraires trouveront décevant car il s'adresse à un public plus populaire, essentiellement nippon, et emprunte pour cela les codes du cinéma B de science-fiction.

D'une certaine manière, Kiyoshi Kurosawa retrouve sa japonité. Des extraterrestres ont pris les traits d'humains et préparent l'invasion de la terre par leurs congénères.

"Avant que nous disparaissions" de Kiyoshi Kurosawa n'est pas a priori une œuvre d'une folle originalité. Mais sa qualité principale est de mettre à l'écran un Japon peu décrit, celui des petites villes, des petites places et des centres commerciaux à taille humaine dans lesquels on n'a pas l'impression d'être dans une fourmilière grouillante d'humains.

Peu de personnages ici et jamais de foules compactes. Au contraire, au fil des séquences, les lieux deviennent de moins en moins peuplés et l'action s'achève dans une usine désaffectée dans une campagne elle-même loin des centres urbains.

Kurosawa place dans ces décors des personnages très japonais dans leurs traits sans qu'ils aient besoin d'arborer des vêtements anciens ou des tenues branchés aujourd'hui.

"Avant que nous disparaissions" de Kiyoshi Kurosawa est un film qui décrit comment les extraterrestres sont en train de gagner la partie sans avoir besoin de montrer les ravages qu'ils provoquent et les millions de victimes qu'ils causent.

Tout est vu du point de vue de quelques survivants et du trio-clé de ces étranges envahisseurs qui occupent l'enveloppe charnelle d'êtres aimés. Parmi les histoires qui s'entremêlent dans le film, la plus belle histoire d'amour est celle de la jeune femme qui découvre que son mari abrite désormais un extra-terrestre et qui va, malgré tout, continuer à l'aimer.

Bourré de péripéties, naïf et humaniste comme le sont la plupart des films sans prétention artistique produits par dizaines au Japon, "Avant que nous disparaissions" de Kiyoshi Kurosawa a le charme d'un cinéma prêtant le flanc à bien des critiques, mais vraiment généreux et sans cynisme.

Toute la dernière partie du film, quand on suit la communauté des survivants japonais à l'épreuve des envahisseurs est très réussie, à l'image d'un film qui donne un très beau portrait-bilan du Japon post-Fukushima.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 juin 2018 : Le jour le plus long

Cette semaine, c'est l'été, la Saint Jean et ses feux, le jour le plus long et sa Fête de la musique. Ca fait beaucoup pour un 21 juin. Pour marquer le coup, on organise un petit concert gratuit avec Donald Pierre, Alex Rossi, Nicolas Vidal et Cyril Adda ! En attendant, voici le sommaire de la semaine :
N'oubliez pas : On travaille actuellement sur une nouvelle version de Froggy's Delight et vous pouvez nous aider en répondant à ce petit questionnaire

Du côté de la musique :

Rencontre avec Brisa Roché autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't
et toujours :
Entretien avec Manu autour de son nouvel album "Entre deux eaux Vol. 1"
"Tarab" de Oiseaux-Tempête
"Father" de Brisa Roché, nouvel album à découvrir bientôt en session ici même
"Quelqu'un dans mon genre" de My Concubine
"Wild awake" de Parquet Courts
"Le deuxième soir non plus" de La Fille de la Côte
"The future and the past" de Natalie Prass
Rencontre avec Karina Duhamel et son projet K! à retrouver en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Triomphe de l'Amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Manga Café - Trouble in Tahiti" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Cerisaie - Variations chantées" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le Bord" au Théâtre de l"Epée de Bois
"Feu la mère de Madame - Mais n'te promène donc pas toute nue !" au Théâtre Le Lucernaire
"7 contre 7" à la Manufacture des Abbesses
"Chance" au Théâtre La Bruyère
"Ava, la Dame verte" au Cirque Electrique
"Elle...Emoi" au Théâtre Raspail
"Peguy, le visionnaire" au Théâtre de la Contrescarpe
"50 ans , ma nouvelle adolescence" à la Manufacture des Abbesses
et les chroniques des autres spectacles de juin

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Sans un bruit" de John Krasinski
"Jericó, le vol infini des jours" de Catalina Mesa
Oldies but Goodies avec ;
"Cocktail Molotov" de Diane Kurys en version restaurée
"La Religieuse" de Jacques Rivette en version restaurée et en avant-première
Ciné en bref avec :
"La mauvaise réputation" de Iram Haq
"Jurassic World : Fallen Kingdom " de Juan Antonio Bayona
"Mon Ket" de François Damiens
"Demi Soeurs" de Saphia Azzeddine, François-Régis Jeanne
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=