Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Maladie de la famille M.
Théâtre 13/Jardin  (Paris)  mars 2018

Comédie dramatique de Fausto Paravidino, mise en scène de Simon Fraud, avec Justin Blanckaert, Antoine Berry-Roger, Clément Bernot, Andréa Brusque, Laura Chétrit, Victor Veyron et Boris Ventura Diaz.

De Fausto Paravidino, on a pu voir récemment "Nature morte dans un fossé", une pièce apparemment policière, qui décrivait une Italie périphérique sordide d'aujourd'hui.

Cette fois-ci, on est encore en marge des grandes villes, dans ce qu'en France on désignerait par le terme barbare de zone "péri-urbaine". Dans ce qui n'est pas un village, mais une toute petite agglomération où les activités peuvent être à la fois rurales mais aussi vaguement liées à la vie d'une ville.

Pas question d'utiliser de nouveau le mot sordide pour définir les existences ternes et médiocres des gens qui s'y trouvent. On pourrait dire qu'elles s'écoulent lentement et qu'il faut des morts pour que les habitants de ces "coins" se persuadent que, s'il n'y a pas de passé et pas d'avenir, il y a quand même un avant et un après certains événements.

C'est le docteur Cristofolini (Clément Bernot) qui s'est fait conteur, par ennui, de tout cela et c'est à la chronique de la famille M qu'il s'attache.

Commençant comme du Tennessee Williams, "La Maladie de la famille M." ne peut tenir très longtemps l'illusion d'être dans le Sud des États-Unis, surtout quand l'action se passe dans la grande banlieue de Gènes... donc au Nord de l'Italie. C'est ainsi que, peu à peu, Fausto Paravidino replonge son récit dans une Italie centrale pas très reluisante.

Dans la famille M., pas la peine de chercher la mère : elle est partie depuis longtemps. Le père, Luigi (Boris Venturi Diaz), décline et c'est sa fille Marta (Andréa Brusque) qui est devenue la mère de famille pour s'occuper de son père, de son frère Gianni (Justin Blanckaert) et de sa sœur Maria (Laura Chétrit), qui, à l'inverse de sa sœur, tente de vivre sa vie entre Fabrizio (Victor Veyron) et Fulvio (Antoine Berry-Roger), deux gars pas très malins qui iraient bien dans cette famille..

Fausto Paravidino définit sa pièce comme un "western". C'est peut-être faire peu de cas d'un genre où il faut tirer au moins un certain nombre réglementaire de coups de feu.

Non, "La Maladie de la famille M." est une tranche de vie qui se suit sans ennui grâce à une mise en scène dynamique de Simon Fraud et à une interprétation plutôt homogène, dans laquelle chacun joue à l'unisson, sans tirer la couverture indienne à soi ni à faire de son personnage une caricature indéfendable.

Les sept comédiens nourrissent chacun le paumé qui lui a été attribué sans renâcler. Il faudrait seulement une petite étincelle pour que tous ces bourrins sans avenir reprennent des couleurs de comédie douce-amère à l'italienne. Par moments, ce qui est sur scène a un petit goût de Xavier Durringer, celui qui filmait "La Nage indienne".

En revanche, on ne voit pas le rapport avec les cinéastes sociaux anglais genre Ken Loach. Les laissés pour comptes de Fausto Paravidino acceptent leur absence de perspective avec une douce résignation italienne qui fait encore office d'espoir, parce qu'une famille, c'est solide malgré tout ce qui la secoue...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 décembre 2018 : Tout feu tout flamme

Du pain et des jeux, du sang et de la fureur, les analystes sont bien embêtés avec les maillots bleus qui, en l'espace de quelques semaines, sont devenus des gilets jaunes. Ce n'est pas Froggy's Delight qui va pouvoir changer quelque chose mais on essaie de contribuer à votre bonne humeur, à votre bien être et un peu à vos cadeaux de Noël avec notre sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

"Persuasive" de Persuasive
"About Bridges" de Régis Boulard et Nico Sacco
"No tourists" de The Prodigy
"Kings and bastards" de Roberto Negro
"Tout bleu" de Tout Bleu"
Plutôt me rendre" de Anne Darban
Nicolas Vidal en interview accompagnée de sa Froggy's session live, autour de son album "Bleu Piscine"
"Il était fou" de JUR
"Young girls punk rock" de Lilix & Didi
Mokado, Clozee et Grandepolis dans une sélection singles et EP
"S/T" de The Balkanys
et toujours :
"The last detail" de The Last Detail
"Douze études" de Tristan Pfaff et Karol Beffa
"Originul" de Cadillac
"Not easy to cook" de Cannibale
"5 Klavierstucke" de Irmin Schmidt
"Reflets" de Julien Hardy et Simon Zaoui
"Auguste" de Leila Huissoud
Peter Bence au Casino de Paris
Festival Rockomotives #26 et le Festival Street Punk Ink Mas Party #3

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Soeurs (Marina & Audrey)" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Sombre rivière" au Théâtre du Rond-Point
"La Réunification des deux Corées" à la MC93 à Bobigny
"La Lettre à Helga" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"D'un retournement l'autre" au Théâtre La Reine Blanche
"La Ronde" au Théâtre 14
"Exécuteur 14" à la Manufacture des Oeillets
"J'ai bien fait ?" au Théâtre de la Tempête
"Chanson Plus Bifluorée... passe à table" au Théâtre La Bruyère
"Origines" au Chapiteau Arlette Gruss
les reprises :
"Tous des oiseaux" au Théâtre de la Colline
"Ionesco Suite" à l'Espace Cardin
"Le Cercle de Whitechapel" au Théâtre Le Lucernaire
"Dormir cent ans" au Théâtre de la Colline
"Comment va le monde" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Palmiers sauvages" au Monfort Théâtre
"Croustilleux La Fontaine" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles de novembre

Expositions avec :

"Tutto Ponti - Gio Ponti archi-designer" au Musée de Arts Décoratifs
et dernière ligne droite pour "Jômon - Naissance de l'Art dans le Japon préhistorique" à la Maison de la Culture du Japon

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"What you gonna do when the world's on fire ?" de Roberto Minervini
"Premières solitudes" de Claire Simon
"Les Confins du monde" de Guillaume Nicloux
Ciné en bef avec :
"Les Veuves" de Steve McQueen
"Mauvaises herbes" de Kheiron
"Les bonnes intentions" de Gilles Legrand
"Sale temps à l'Hôtel El Royale" de Drew Goddard
"Bohemian Rhapsody" de Bryan Singer
"Kursk" de Thomas Vitenberg
"Suspiria" de Luca Guadagnino
"Les chatouilles" de Andréa Bescond et Eric Métayer
"Sauver ou Périr" de Frédéric Tellier
"Chacun pour tous" de Vianney Lebasque
Oldies but Goodies avec :
"Le Fleuve sauvage (Wild River)" de Elia Kazan dans le cadre de la Rétrospective Elia Kazan à la Cinémathèque française
et "Eclairage intime" de Ivan Passer dans le cadre du Cycle La Nouvelle Vague tchèque à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties de novembre

Lecture avec :

"Humains dans la rue : Histoires d'amitiés, avec ou sans abri" de Jean Marc Potdevin, Anne Lorient et Lauriane Clément
"Le meurtre du commandeur, livre 2 : La métaphore se déplace" de Haruki Murakami
"Les vérités cachées de la guerre d'Algérie" de Jean Sévillia
"No society" de Christophe Guilluy
"Séance infernale" de Jonathan Skariton
"Tous les Mayas sont bons" de Donald E. Westlake
et toujours :
'Erev à la veille de ..." de Eli Chekhtman
"Inch'Allah : l'islamisation à visage ouvert" Gérard Davet et Fabrice Lhomme
"Les frères K" de D.J. Duncan
"Marthe ou les beaux mensonges" de Nicolas d'Estienne d'Orves
"Trois jours à Jérusalem" de Stéphane Arfi

Froggeek's Delight :

bientôt Noël... pensez aux cadeaux
"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=