Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce dEUS
Pocket Revolution  (V2)  septembre 2005

Six ans d’absence et 2190 jours sans nouvelles…

Les fans de dEUS avaient la frousse. Peur que le groupe mette en pratique leur Ideal Crash de 1999 et se frotte le nez contre le mur du succès. Knock out devant les critiques élogieuses qui annonçaient alors dEUS comme l’avenir du rock belge.

Et l’eau des rivières Flandres avait coulé sous les ponts de Belgique. La nouvelle avant-garde en embuscade (Ghinzu, Girls in Hawai, etc..) menaçaient de prendre la citadelle érigée par Tom Barman et les siens à grands coups de larsens et de mélodies imparables (ah….Sister dew et son lyrisme mélancolique …). Bref, dEUS était en mauvaise posture.

Une fois tourné "Any Way The Wind Blows", premier long métrage de Tom Barman, le vent souffla enfin dans la bonne direction. Les voiles gonflées à bloc et l’encre levée, dEUS pu enfin s’atteler à son quatrième album, Pocket Revolution, qui sort ces jours-ci. Et force est de constater que si révolution il y a bien eu, c’est du coté du line-up, travaillé au bistouri et au scalpel.

Licenciement économique sans parachute pour les trois quart de dEUS et arrivée de Stefane Misseghers (batterie) de Soulwax, Mauro Pawlowski (guitare) d’Evil Superstars et Alan Gavaert (basse). Ne restent donc aujourd’hui que Tom Barman et Klaas Janzoons (violons) comme ingrédient d’une recette à succès.

Si l’attente fut longue, l’écoute de Pocket Revolution, quatrième album tout en rage, rattrape d’un coup d’oreille toutes les frustrations.. Tom Barman délivre un cocktail explosif dès le premier titre, "Bad Timing", dans le plus pur style dEUS. Guitares qui frémissent, arpèges qui fredonnent et rythmique quasi-militaire confèrent à Pocket Revolution un son précis et direct.

Paysage éloigné et oublié, Ideal Crash semble déjà loin, et les bidouillages électros itou. Production léchée et voix au premier plan, le nouveau dEUS semble soudé, laisse entendre une cohésion pour un groupe jouant ensemble depuis seulement quelques mois.

"7 days 7 weeks" assure la transition vers les ballades made in dEUS, "Stop-start nature" joue la basse disco et "If you don’t get what you want" s’affirme comme le single évident d’un album hétéroclite. Tom Barman, en bon capitaine, y souffle le chaud et le froid et impose encore une fois ses ballades mélancoliques ("Include me out" et ses claviers lancinants) comme le meilleur artifice de dEUS.

"Pocket Evolution", chanson éponyme séduit par ses chœurs limite gospels et finit de convaincre. Le cru 2005 est bon. Et devrait prendre de la bouteille avec l’âge. Age de raison, raison d’espérer, Tom Barman relève le défi et émeut tout son public sur les chansons mid-tempos ("The real Sugar" et ses violons), distribue quelques titres dispensables ("Sun Ra", bof bof..) mais entraînera sans nul doute plus d’un spectateur dans sa folle chevauchée fin septembre à l’Olympia.

"Nothing really ends" chantent les belges en conclusion. Effectivement, rien n’est jamais vraiment terminé.

Et dEUS se reconstruit plus vite qu’une cicatrice tout en hémorragie. Et confirme aujourd’hui encore que le meilleur du rock vient de Belgique. L’Anvers du décor sans doute…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Une 2ème chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
La chronique de l'album Vantage Point de dEUS
La chronique de l'album Keep You Close de dEUS
La chronique de l'album Best of Selected Songs 1994-2014 de dEUS
Articles : dEUS : Gallerie photos - Festival la Route du Rock 2004
dEUS en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
dEUS en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
dEUS en concert au Grand Rex (3 novembre 2005)
dEUS en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
dEUS en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
dEUS en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
dEUS en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
dEUS en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
dEUS en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Samedi
La conférence de presse de Tom Barman - dEUS (août 2004)
L'interview de dEUS (23 avril 2008)


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er juin 2020 : Retour à la réalité

Le monde d'après ne sera sans doute pas mieux que celui d'avant. Ces 2 mois de répit n'auront sans doute servi qu'à amplifier les frustrations en tout genre. Sans prétendre y remédier voic de quoi vous détendre un peu avec notre sélection culturelle de la semaine.

vous pouvez également revoir notre première émission "La mare aux grenouilles" sur la Froggy's TV. Suivez la chaine pour ne pas rater émissions et concerts en direct.

Du côté de la musique :

"Nunataq" de Alexandre Herer
"Vodou Alé" de Chouk Bwa & The Angstromers
"Wallsdown" de Enzo Carniel
Interview de Jo Wedin et Jean Felzine à l'occasion de leur concert sur la Froggy's TV
"Pictures of century" de Lane
"Lullaby (mix #15)" nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"Introssessions" de Minhsai
"Guinea music all stars" de Moh! Kouyaté
"Parcelle brillante" de Orwell
"Evocacion" de Quatuor Eclisses
"Is this natural" de Tazieff
"EP 2" de The Reed Conservation Society
et toujours :
Interview de Roman Rappak autour de son nouveau projet Miro Shot
"Par défaut" de Antoine Hénaut
"Three old words" de Eldad Zitrin
"Night dreamer direct to disc sessions" de Gary Bartz & Maisha
"Mareld" de Isabel Sörling
"Miroir" de Jean Daufresne & Mathilde NGuyen
"Self made man" de Larkin Poe
"Notre dame, cathédrale d'émotions" de Maitrise Notre Dame de Paris
"Enchantée" de Marie Oppert
"Miroirs" de Quintet Bumbac

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

les créations contemporaines :
"Le Mardi à Monoprix" de Emmanuel Darley
"Lucide" de Rafael Spregelburd
"Le Royaume des animaux" de Roland Schimmelpfennig
"Délivre-toi de mes désirs" de María Velasco
"L'étudiante et Monsieur Henri" de Yvan Calbérac
de la comédie signée Pierre Palmade:
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Pièce montée" de Pierre Palmade
"10 ans de mariage" de Alil Vardar
Au Théâtre ce soir :
"On dînera au lit" de Marc Camoletti
"Le canard à l'orange" de William Douglas Home
"L'Or et la Paille" de Barillet et Grédy
les classiques par la Comédie française :
"L'Avare" de Molière
"Les Rustres" de Goldoni
du côté des humoristes :
un spécial Christophe Alévêque à l'occasion de son inédit 2020 "Le trou noir"
avec
"Christophe Alévêque - Super rebelle... et candidat libre"
"Christophe Alévêque revient bien sûr"

"Christophe Alévêque - Debout"
et du théâtre lyrique revisité:
"Le Postillon de Lonjumeau" d'Adolphe Adam par Michel Fau
"Turandot" de Puccini par Robert Wilson
et de la caricature joyeuse avec "The Opera Locos"

Expositions :

découvrir la visite en ligne d'expositions virtuelles annulées :
"Giorgio de Chirico. La peinture métaphysique" au Musée de l'Orangerie
"Pompéi" au Grand Palais
et "Plein air, de Corot à Monet" au Musée des Impressionnismes de Giverny
s'évader en un clic en direction de la province :
à Nice pour une visite virtuelle du Musée Magnin et celle de l'exposition "Soulages, la puissance créatrice" à la Galerie Lympia
de l'Europe :
en Espagne vers le Musée Carmen Thyssen à Málaga
et en Allemagne avec la visite des 3 niveaux de la Kunsthalle de Brême
et plus loin encore aux Etats-Unis vers le Musée Isabella Stewart Gardner à Boston
et le Musée d'Art de Caroline du Nord à Raleigh
avant le retour sur Paris pour découvrir les éléments décoratifs de L’Opéra national de Paris

Cinéma at home avec :

de l'action :
"Code 211" de York Alec Shackleton
"Duels" de Keith Parmer
de la comédie : "Le boulet" de Alain Berbérian et Frédéric Forestier
du drame :
"Marion, 13 ans pour toujours" de Bourlem Guerdjou
"Happy Sweden" de Ruben Östlund
de la romance :
"Coup de foudre à Jaïpur" de Arnauld Mercadier
"Marions-nous !" de Mary Agnes Donoghue
du thriller :
"The Watcher" de Joe Charbanic
"Résurrection" de Russell Mulcahy
du fantastique : "Godzilla" de Masao Tamai
les années 40 au Ciné-Club :
"Boule de suif" de Christian Jaque
"Le carrefour des enfants perdus" de Léo Joannon
et un clin d'oeil au début du cinéma avec "Le Voyage dans la Lune" de Georges Méliès

Lecture avec :

"BeatleStones" de Yves Demas & Charles Gancel
"L'obscur" de Phlippe Testa
"La géographie, reine des batailles" de Philippe Boulanger
"Trouver l'enfant / La fille aux papillons" de René Denfeld
et toujours :
"J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond" de Alexis Jenni
"Les Beatles" de Frédéric Granier
"Washington Black" de Esi Edugyan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=