Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dionysos
Monsters in love  (Barclay)  août 2005

Monsters in love, dernier album de Dionysos (Babeth, Mathias, Mickaël, Guillaume et Eric rejoints par Stephan, régisseur, déjà musicien sur la dernière tournée), convaincra les sceptiques que le groupe n’est pas qu’une formidable bombe scénique.

La dernière livraison dionysiaque est certainement une des meilleures de la bande de Valence et un des événements de cette rentrée musicale.

La présence du sorcier John Parish (PJ Harvey, Eels, Sparklehorses..) aux manettes, a su rendre l’énergie live du groupe et laisser la porte ouverte à toutes les expérimentations sonores. L’orchestration et l’introduction de nouveaux instruments (ukulélés, violoncelles, glockenspiel..) confèrent à Monsters in love des atmosphères et des couleurs en harmonie avec l’univers du combo.

Fidèle à son esprit bricoleur, Dionysos sort du format guitare/basse/batterie et introduit ces nouveaux instruments tout en conservant leur énergie inimitable. Grâce à son ami Joan Sfar (dessinateur de bande dessinée : Petit Vampire, le Chat du Rabbin…), collectionneur de ukulélés, Mathias s’est pris de passion pour ce petit instrument, fil conducteur efficace sur "Tes lacets sont des fées" et "La métamorphose de Mister Chat".

Les 16 titres qui composent l’album, loin d’être un enchaînement sans âme, sont au contraire une suite remarquable de petits "films" sonores. On voit ainsi défiler "Giant Jack" (géant passeur vers le monde des morts), "Le retour de Bloody Betty Boop" (morceau engagé loin du simple exercice de style), "Broken bird", "Miss Acacia", "Tes lacets sont des fées", les brûlots rock "Lips story in chocolate river" et "Old child" (avec The Kills), le magnifique instrumental "I love Liou" … Dionysos demeure sans équivalent à l’image de Tim Burton pour le cinéma : des artistes remarquables et rares, capables de développer un univers singulier sans commune mesure.

Monsters in love est un album plus sombre que les précédents et s’inscrit dans la même ligne que le roman de Mathias, "Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi", ouvrage cathartique écrit suite au décès de sa mère. Il est à l’image du livre, passant du rêve au cauchemar, du cartoon délirant à la poésie triste. Les titres "Giant Jack", "Midnight letter" et "Neige", (très belle chanson), font le lien entre les deux supports.

Album génial et saisissant, Monsters in love est accompagné d’un DVD très bien fourni. Loin du bonus "gadget", cet extra regorge d’images. Notez plutôt : le concert complet du groupe à la Route du Rock 2004, un documentaire de 27 mn, la prestation live aux Victoires de la Musique 2004, bandes annonces, clip… Et pour compléter le tout, la pochette et les illustrations sont l’œuvre de Joan Sfar.

Que demander de plus ? Rien d‘autre, sinon le retour sur scène de ce groupe si attachant. Patience, décollage prévu le 1er octobre prochain.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Whatever the Weather de Dionysos
La chronique de l'album Monsters in love - DVD de Dionysos
La chronique de l'album Eats Music de Dionysos
Dionysos en concert au Festival Solidays 2003
Dionysos en concert à l'Olympia (17 mai 2003)
Dionysos en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival Les Inrocks 2005
Dionysos en concert au Festival Halloween 2005
Dionysos en concert au Festival Garorock 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival International de Benicassim 2006 (vendredi)
Dionysos en concert à Oui FM (12 décembre 2007)
Dionysos en concert à Casino de Paris (20 mars 2008)
Dionysos en concert à Zénith (24 avril 2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock #25 (2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock 2012 - vendredi
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - vendredi
Dionysos en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Dionysos en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du vendredi
Dionysos en concert à L'Aéronef (jeudi 13 décembre 2012)
La conférence de presse de Dionysos (août 2004)
L'interview de Babet - Dionysos (29 octobre 2005)


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=