Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dionysos
Monsters in love  (Barclay)  août 2005

Monsters in love, dernier album de Dionysos (Babeth, Mathias, Mickaël, Guillaume et Eric rejoints par Stephan, régisseur, déjà musicien sur la dernière tournée), convaincra les sceptiques que le groupe n’est pas qu’une formidable bombe scénique.

La dernière livraison dionysiaque est certainement une des meilleures de la bande de Valence et un des événements de cette rentrée musicale.

La présence du sorcier John Parish (PJ Harvey, Eels, Sparklehorses..) aux manettes, a su rendre l’énergie live du groupe et laisser la porte ouverte à toutes les expérimentations sonores. L’orchestration et l’introduction de nouveaux instruments (ukulélés, violoncelles, glockenspiel..) confèrent à Monsters in love des atmosphères et des couleurs en harmonie avec l’univers du combo.

Fidèle à son esprit bricoleur, Dionysos sort du format guitare/basse/batterie et introduit ces nouveaux instruments tout en conservant leur énergie inimitable. Grâce à son ami Joan Sfar (dessinateur de bande dessinée : Petit Vampire, le Chat du Rabbin…), collectionneur de ukulélés, Mathias s’est pris de passion pour ce petit instrument, fil conducteur efficace sur "Tes lacets sont des fées" et "La métamorphose de Mister Chat".

Les 16 titres qui composent l’album, loin d’être un enchaînement sans âme, sont au contraire une suite remarquable de petits "films" sonores. On voit ainsi défiler "Giant Jack" (géant passeur vers le monde des morts), "Le retour de Bloody Betty Boop" (morceau engagé loin du simple exercice de style), "Broken bird", "Miss Acacia", "Tes lacets sont des fées", les brûlots rock "Lips story in chocolate river" et "Old child" (avec The Kills), le magnifique instrumental "I love Liou" … Dionysos demeure sans équivalent à l’image de Tim Burton pour le cinéma : des artistes remarquables et rares, capables de développer un univers singulier sans commune mesure.

Monsters in love est un album plus sombre que les précédents et s’inscrit dans la même ligne que le roman de Mathias, "Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi", ouvrage cathartique écrit suite au décès de sa mère. Il est à l’image du livre, passant du rêve au cauchemar, du cartoon délirant à la poésie triste. Les titres "Giant Jack", "Midnight letter" et "Neige", (très belle chanson), font le lien entre les deux supports.

Album génial et saisissant, Monsters in love est accompagné d’un DVD très bien fourni. Loin du bonus "gadget", cet extra regorge d’images. Notez plutôt : le concert complet du groupe à la Route du Rock 2004, un documentaire de 27 mn, la prestation live aux Victoires de la Musique 2004, bandes annonces, clip… Et pour compléter le tout, la pochette et les illustrations sont l’œuvre de Joan Sfar.

Que demander de plus ? Rien d‘autre, sinon le retour sur scène de ce groupe si attachant. Patience, décollage prévu le 1er octobre prochain.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Whatever the Weather de Dionysos
La chronique de l'album Monsters in love - DVD de Dionysos
La chronique de l'album Eats Music de Dionysos
Dionysos en concert au Festival Solidays 2003
Dionysos en concert à l'Olympia (17 mai 2003)
Dionysos en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival Les Inrocks 2005
Dionysos en concert au Festival Halloween 2005
Dionysos en concert au Festival Garorock 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival International de Benicassim 2006 (vendredi)
Dionysos en concert à Oui FM (12 décembre 2007)
Dionysos en concert à Casino de Paris (20 mars 2008)
Dionysos en concert à Zénith (24 avril 2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock #25 (2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock 2012 - vendredi
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - vendredi
Dionysos en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Dionysos en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du vendredi
Dionysos en concert à L'Aéronef (jeudi 13 décembre 2012)
La conférence de presse de Dionysos (août 2004)
L'interview de Babet - Dionysos (29 octobre 2005)


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=