Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La tête à l'envers
Josef Hader  mars 2018

Réalisé par Josef Hader. Autriche/Allemagne. Comédie. 1h43 (Sortie le 28 mars 2018). Avec Josef Hader, Pia Hierzegger, Jörg Hartmann, Georg Friedrich, Nora Von Waldstätten,Denis Moschitto, Crina Semciuc et Aleksandar Petrovic.

Quand on pense au cinéma autrichien, en général, le visage s'assombrit et l'on repense aux leçons de cinéma du professeur palmedorisé Haneke ou aux provocations malsaines d'Ulrich Seidl...

Jamais ne vient l'idée qu'on puisse rire ou sourire en compagnie d'un Viennois, chroniqueur musical comme il se doit. C'est désormais possible ! "La tête à l'envers" de Joseph Hader va, en effet, donner une autre idée du cinéma autrichien.

Spécialiste du "one man show", Joseph Hader, qu'on a pu voir dans quelques films comme "Stefan Zweig, Adieu l'Europe" de Maria Schrader, prend ici la caméra pour la première fois et sans doute pas la dernière.

Sera-t-il un Nanni Moretti version autrichienne ? Ou faut-il plutôt le rapprocher de Ruben Ostlund, le réalisateur suédois, dont le film Palme d'Or 2017, "The Square" est aussi une critique radicale des bobos des grandes villes occidentales ?

Ici, Georg est un journaliste musical à la dent dure de cinquante ans, mariée à une psychologue qui essaie vainement d'avoir un enfant. Il perd soudain son emploi et quitte peu à peu le monde dans lequel il baignait depuis des années.

Dès lors, et c'est tout le charme de "La Tête à l'envers" de Joseph Hader, il se laisse porter par les circonstances et cela donne une prime hilarante au saugrenu et à l'inattendu. Ainsi, n'ayant pas révélé ce qui lui arrive à son épouse, il passe ses journées au Prater, parmi de vieilles attractions légèrement surannées,comme un petit train dans lequel il lit les offres d'emploi.

Parallèlement, il cherche à se venger de son rédacteur en chef. Là encore, l'aléatoire est au rendez-vous et les difficultés de son couple aidant, il ne saura plus très bien ce qu'il cherche : tuer le responsable de ses problèmes du moment ou se supprimer lui-même en tant que source de tous ses maux de toujours.

Film prétexte à se promener dans la Vienne d'aujourd'hui, à filmer des montagnes russes et des Alpes autrichiennes, à courir nu dans la neige, à découvrir que les Japonais ont la mémoire longue et qu'on peut devenir ami avec une espèce de sous-prolétaire forain, "La tête à l'envers" de Joseph Hader est un petit conte moral sans prétention.

Le film trace le portrait d'un pré ou post quinquagénaire en train de décrocher de la classe dominante et qui devra aller jusqu'au bout de son chaos pour se remettre en ordre de marche avec d'autres ambitions.

Avec "La tête à l'envers", Joseph Hader a réussi une comédie charmante et grinçante à la fois. Même s'il a le tempérament d'un énervé prêt à rayer une voiture de sport ou à tirer sur celui qu'il a choisi pour cristalliser toute sa haine, il reste un petit personnage bienveillant et heureusement incapable de réussir ses projets tordus.

On le reverra avec plaisir dans d'autres aventures minables et rocambolesques à la fois où il sera de nouveau l'hurluberlu de service.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 novembre 2022 : Fraîcheur de vivre

Le froid pointe le bout de son nez, les guirlandes sont de sortie (mais couper votre box internet surtout hein...) mais il reste la culture pour se réchauffer et se réconforter. C'est parti pour le programme de la semaine.

Du côté de la musique :
"Alpha zulu" de Phoenix
"Born in chaos" de Absurd Heroes
"Le monde d'après" de ALT (Alix Logiaco Trio)
"Le ciel est partout" de Blaubird
"Gainsbourg" de Brussels Jazz Orchestra & Camille Bertault
"Se taire et écouter" de Daniel Jea
"Constellation" de David Bressat
"The cage and the crown : chapter 1" de Headkeyz
"Promenade oblique" l'émission à écouter signée Listen In Bed
"Deep marks" de Mind Affect
"Chant contre champ" de Naudin
"Karma police" de Théo Cormier
et toujours :
"Awoken songs" de Pas de Printemps pour Marnie
"Léon" de Ottis Coeur
"Bach : The Six Cello Suites" de Michiaki Ueno
"Original Soundtracks" la nouvelle émission à écouter de Listen In Bed
"Scriabine - Rimsky Korsakov" de Jean Philippe Collard
"Tiempo" de Irina Gonzalez
"Mass" de Gliz
"Elisabeth Jacquet de La Guerre : Judith & Sémélé" de  Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard & Maïlys de Villoutreys
"Sheng : Oeuvres pour choeur et orgue de Grégoire Rolland" de Choeur de Chambre Dulci Jubilo, Christopher Gibert & Thomas Ospital
"Trompe la mort" de Bazar Bellamy
"Tokoto" de Bancal Chéri
"Duo Solo" de Astig Siranossian

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Prenez garde à son petit couteau" au Monfort Théâtre
"Deux amis" au Théâtre du Rond-Point
"Ruy Blas" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Playlist Politique" au Théâtre de la Bastille
"Nuit" au Théâtre des Quartiers d'Ivry
"Depois do silêncio (Après le silence)" au Centquatre
"Sfumato, l'art d'effacer les contours" au Théâtre Dunois
"Je me souviens le ciel est loin la terre aussi" au Monfort Théâtre
"Histoire(s) de baiser(s)" au Lavoir Moderne Parisien
"Avril Enchanté" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"La Cérémonie" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Perte" à La Piccola Scala
les reprises :
"Cirque Le Roux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Le 13ème Art
"La nuit juste avant les forêts" au Théâtre de la Boutonnière
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Ossip Zadkine - Une vie d'ateliers" au Musée Zadkine
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit :
"La Disparition des lucioles" de Sébastien Pilote
"La Grande noirceur" de Maxime Giroux
"Ema" de Pablo Larraín
"Home" de Franka Potente
"Un père" de Marine Colomiès
"Dark waters de Todd Haynes
"Backroom - Drogue mortelle" de Rosa von Praunheim
en salle un film restauré :
"Un petit cas de conscience" de Marie-Claude Treilhou

Lecture avec :

"L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir" de Shane Jones
"Black Bird" de James Keene & Hillel Levin
et toujours une sélection spéciale Histoire :
"Le livre noir de vladimir poutine" de Galia Ackerman et Stéphane Courtois
"l'armée française, 2 siècles d'engagement" de Jean Lopez
"Espions en révolution" de Joël Richard Paul

"La guerre du désert" de Benoit Rondeau
"Russie, révolution et guerre civile (1917-1921) de Antony Beevor
"Le noir et le brun" de Jean Christophe Buisson
"Images de France" de Léonard Dauphant
"Hitler et Churchill" de Andrew Roberts

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=