Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Providence
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  avril 2018

Comédie dramatique de Neil Labute, mise en scène de Pierre Laville, avec Xavier Gallais et Marie-Christine Letort.

En 2003, Claude Baqué montait au théâtre de l'Athénée "Septembre blanc" de Neil LaBute avec Xavier Gallais. En 2018, c'est au tour de Pierre Laville de monter "Providence" de Neil LaBute toujours avec Xavier Gallais. En fait, il s'agit de la même pièce, mais le changement de titre n'est pas anodin.

Dans "Septembre Blanc", les événements du 11 septembre 2001 sont encore très frais dans les mémoires et le personnage de Ben, trader dans l'une des tours jumelles qui se sont écroulées, est immédiatement parlant pour le spectateur.

Qu'il décide de passer pour mort alors qu'il n'était pas présent lors de l'explosion du "World Trade Center", puisqu'il était avec Abby (Marie-Christine Letort) pour l'un de leurs rendez-vous illégitimes, prend un relief particulier, paraît une grosse provocation pour ne pas dire une énorme transgression.

Aujourd'hui, alors que la sidération pour le 11 septembre new-yorkais, pour ce fait encore hors norme, s'est estompée et que toute les grandes villes du monde ont connu à leur tour d'autres sidérations, la pièce de Neil LaBute n'a pas le même impact.

Autour du canapé où évolue le couple, l'enjeu paraît moins clair, pour la bonne raison qu'on ne peut plus prétendre s'échapper de la nouvelle réalité, vraie ou fantasmée, que justement le 11 septembre 2001 dévoile. Où fuir ? Où recommencer sa vie quand les mêmes choses peuvent se passer partout ailleurs ?

Très terre à terre, le texte de Neil LaBute manque, de plus, d'une dimension "métaphysique" pour qu'on saisisse en quoi le 11 septembre 2011 "digéré" voir "réchauffé" influence le dialogue des deux amants.

Certains trouveront peut-être que Neil LaBute dissèque à vif et profondément une "scène de la vie extra-conjugale", celle où les protagonistes en ont assez de jouer le jeu de la clandestinité et doivent choisir vers où aller. La situation est ici compliquée par deux facteurs : Abby est plus âgée que Ben, occupe une position hiérarchique qui lui est supérieure ; Ben a une famille avec deux enfants qu'il aime profondément.

Spécialiste de David Mamet, Pierre Laville donne parfois l'impression de confondre les deux auteurs. Il faut dire que Neil La Bute, dont la réputation s'est faite à partir de son premier film "En compagnie des hommes" (1992), n'a pas vraiment répondu aux promesses de ses débuts. Qu'il s'agisse de sa carrière de réalisateur ou de dramaturge, Neil LaBute n'a rien apporté de nouveau et est resté un disciple doué mais sans véritable originalité de Sam Shepard et David Mamet.

On comprend dès lors pourquoi Pierre Laville cherche à le "doper" en le mamétisant. Il essaie ainsi de redonner du lustre à un texte brillant mais ayant assez mal vieilli, en lui greffant l'étrangeté et la capacité de tenir en haleine son spectateur qui font le charme de Mamet, lui aussi oscillant entre cinéma et théâtre.

Il ne faut donc pas divulguer la fin de "Providence", de ce qui était dans "Septembre Blanc" un vrai monologue et qui aujourd'hui est plus dans le registre de la discussion passionnée entre amants ballotés entre leur petite histoire ritualisée et les perspectives nouvelles que leur offre soudain la grande Histoire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 mai 2022 : Culture et vous - A vos agendas !

Il fait beau, il fait chaud, mais il n'y pas que les terrasses dans la vie. La culture bat son plein et, avant que le ciel ne nous tombe sur la tête, il est temps de se montrer curieux pour découvrir les nouveautés de la semaine de la musique et du spectacle vivant ainsi que du cinéma, de la lecture et des expositions.

Du côté de la musique :

"Godowsky - Bach" de Dimitri Papadopoulos
"Being alive" le nouveau mix à écouter de Listen In Bed
Rencontre avec Lofofora
"Des corps dans le décor" de Mauvais Sang
"Litz - once upon a time"
"Misia" de Revue Blanche
"Murmures et rumeurs" de Tom Bourgeois
et toujours :
"J'ai horreur de l'amour" de Bertrand Betsch
"Caroline" de Caroline
"Revenant" de Cascadeur
"Hell stairs" de CDSM
"Unica" de DeLaurentis
"Polar star" de Initiative H
"Fear of the dawn" de Jack White
"The line is a curve" de Kae Tempest
"Zadie Smith" 16ème émission de la saison 3 de Listen In Bed à écouter
"Bassoon steppes" de Lola Descours & Paloma Kouider
"Oan Kim & the Dirty Jazz" de Oan Kim
"Gabril Fauré : Horizons II" de Simon Zaoui, Pierre Fouchenneret, Raphaël Merlin, Parie Chilemme & Quatuor Strada
"Keep on falling" de The Boo Radleys

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Antoine et Cléopâtre" aux Ateliers Berthier
"Feel Good" à la Manufacture des Abesses
"Double Je" au Théo Théâtre
"Tous les marins sont des chanteurs" au Théâtre du Rond-Point
"Cry me a river" au Monfort Théâtre
"Carmen ou presque" au Théâtre Trévise
une reprise avec "Mister Paul" au Théâtre du Petit Montparnasse
et les autres spectacles à l'affiche

Expositions :

"Monnaies & Merveilles" à la Monnaie de Paris
dernière ligne droite pour :
"Aux frontières de l'Humain" au Musée de l'Homme
"Maurice Denis - Le Bonheur rêvé" au Musée Maurice Denis
"Le Monde de Steve McCurry" au Musée Maillol
et les autres expositions à l'affiche

Cinéma :

en streaming gratuit avec :
"Juste la fin du monde" de Xavier Dolan
"La belle époque" de Nicolas Bedos
"Mustang" de Deniz Gamze Ergüven
"Les Eternels" de Zhangke Jia

"Le Traître" de Marco Bellocchio
"It must be heaven" de Elia Suleiman
en salle pour les cinéphiles : "Les Femmes des autres" de Damiano Damiani

Lecture avec :

"De la guerre, Mook 2" de Jean Lopez
"Les routes oubliées" de S.A. Cosby
et toujours :
"Amnistie" de Aravind Adiga
"Le réalisme magique du cinéma chinois" de Hendy Bicaise
"Nobles de coeur" de Marc Alexandre Oho Bambe & Fred Ebami
"Le silence est ma langue natale" de Sulaiman Addonia

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=