Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alain Bashung : Fantaisie militaire
Pierre Lemarchand  (Editions Densité)  janvier 2018

La musique de Bashung est intimement liée à son parcours personnel, et à ses dérives, ses travers et ses émotions. Il faut avoir vécu Bashung de l’intérieur pour en cerner tous les contours, c’est en tout cas ce que semble vouloir nous faire comprendre Pierre Lemarchand au travers de son récit simple et exhaustif, où si l’admiration est palpable, elle ne vire jamais à la complaisance ou à l’aveuglement du fan transi, ce qui serait une erreur de taille lorsque l’on connaît l’humilité de Bashung et le regard qu’il portait sur son travail, notamment à partir de Novice.

Pierre Lemarchand propose donc un ouvrage qui vous plonge au cœur du travail et de l’âme de Bashung. Un livre à découvrir si le sujet vous intéresse. Mais un livre que vous pouvez aussi lire, même si vous n’êtes pas le passionné le plus acharné à propos de Bashung, mais que la musique et son processus créatif vous intéressent. Un livre à lire avec les oreilles en somme.

Classifier les disques de Bashung en fonction de leur qualité tient du véritable challenge et surtout, n’apporterait pas grand-chose à la grandeur de son œuvre. Néanmoins, parmi les disques les plus marquants de l’artiste, Fantaisie Miliaire figure sans nul doute dans le peloton de tête. Depuis Novice, Alain Bashung, a amorcé une pente ascendante dans une carrière déjà bien remplie. Le livre de Pierre Lemarchand retrace avec justesse le parcours créatif du disque le plus célébré, par le public mais aussi par la profession.

Sortant du succès de "Osez Joséphine" et "Chatterton, et en pleine dépression liée à la séparation avec Chantal, sa compagne depuis de nombreuses années et l’éloignement avec son fils, Alain Bashung travaille avec Jean Fauque sur les textes. Jean Fauque noircit des dizaines de feuilles, Bashung taille, retaille, détaille. Suivra un long processus de composition, de production, et décomposition et de recherches avec les nombreux collaborateurs auxquels Bashung laisse souvent toute latitude. En effet, il choisit avec précision et importance ceux qui vont l’entourer pour créer son nouvel album, alors son premier réflexe est de les laisser s’exprimer, pour ensuite n’en garder que la quintessence. Sur ce point, l’album est une réussite totale. Il va croiser le chemin des Valentins, Rodolphe Burger, Andrian Utley, Ian Caple, Jean Lamoot, et quelques autres que nous vous laisserons le soin de découvrir en parcourant les pages de cet ouvrage passionnant et très bien écrit. Les faits et les différentes étapes sont relatés avec justesse et sans effet de style, ne se permettant pas de parasiter l’histoire, apportant un éclairage intéressant sur une œuvre en clair-obscur.

La biographie, sortie il y a quelques années, signée par Marc Besse, et préfacée par Jean Fauque amenait déjà quelques réponses concernant la réalisation de l’album le plus emblématique du chanteur. Le complément indispensable à tous les amateurs de Bashung, version Deluxe de Fantaisie Militaire comportant deux CD de bonus de démo, et un texte lui aussi très fourni, permettait quant à lui de suivre presque étape par étape l’évolution de l’album, et de comprendre comment Bashung travaillait, apportant parfois deux trois, voire cinq ou six versions différentes versions pour un seul et même titre pour ne garder que les instants les plus lumineux en les synthétisant en dernier lieu.

Le remarquable ouvrage de Pierre Lemarchand permet donc de revenir sur la complexité de Bashung, sa détresse intérieure, son processus créatif particulier, mais aussi son attachement sincère, profond et durable aux collaborateurs qui lui étaient les plus précieux et dont il n’hésitait pas à reconnaître les apports. Le recueil de Pierre Lemarchand possède toutes ces qualités notables mais aussi le recul et la sobriété nécessaires à l’immersion totale dans l’œuvre majeure de cet Alain Bashung qui manque tant au paysage musical français.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Pierre Lemarchand


Jack Line         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 juillet 2020 : Un air d'été

On entre dans la saison des vacances, pour vous comme pour nos chroniqueurs. Vous nous retrouverez tout l'été quand même avec des éditions web plus légères et toujours notre Froggy's TV bien sûr avec La Mare Aux Grenouilles et plein d'autres émissions. c'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

La Mare Aux Grenouilles #6, sommaire et replay
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.

Au théâtre :

en salle :
"Littoral" au Théâtre de la Colline
"Karine Dubernet - Souris pas" au Point Virgule
et dans un fauteuil de salon :
des créations :
"Yvonne princesse de Bourgogne" par Jacques Vincey
"Lucrèce Borgia" par Lucie Berelowitsch
"La Dernière neige" de et par Didider Bezace
"Pinocchio" de Joël Pommerat
"Soulever la politique" de Denis Guénoun
"Je marche dans la nuit par un chemin mauvais" de et par Ahmed Madani
Au théâtre ce soir :
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"Le Tombeur" de Robert Lamoureux
"Une cloche en or" de Sim
du boulevard :
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Face à face" de Francis Joffo
du côté des humoristes :
"Bernard Mabille sur mesure"
"Christophe Alévêque est est Super Rebelle... et candidat libre !"
et finir l'Opéra :
avec du lyrique :
"Le Balcon" de Peter Eotvos par Damien Bigourdan
"Orlando furioso" de Antonio Vivaldi par Diego Fasolis
"La Flûte enchantée" de Mozart par Romeo Castellucci
et du ballet avec deux créations étonnantes : "Raymonda" de Marius Petipa et "Allegria" de Kader Atto

Expositions :

les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma at home avec :
le cinéma contemporain
"A woman at war " de Benedikt Erlingsson
"Lulu" de Uwe Janson 
"L'Apotre" de Cheyenne Carron
"La tendresse" de Marion Hänsel
"Crawl" de Herve Lasgouttes
"Nesma" de Homeïda Behi
le cinéma culte des années 1920 :
"Le cuirassé Potemkine" de Sergueï Eisenstein
"Nosferatu le vampire" de Friedrich Wilhelm Murnau
"Le Cabinet du docteur Caligari" de Robert Wiene
"Les Deux Orphelines" de D.W. Griffith
et l'entre deux avec les années 1970 :
"Mado"de Claude Sautet
"La Traque" de Serge Leroy
"La femme du dimanche" de Luigi Comencini
et retour au 2ème millénaire avec de l'action :
"Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie" de Jan De Bont
"Blade Trinty" de David S. Goyer
avant de conclure en romance avec : "Un havre de paix  de Lasse Hallström

Lecture avec :

"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=